Photo de Paul Gordon au travail

Paul Gordon

Directeur de la bio-informatique

Institut de recherche de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta

Secteur : Sciences de la santé, Technologies de l’information, Sciences

Lieu de naissance : NS

Emplacement : AB

Éducation : Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Biologie, Biotechnologie, Chimie, Initiation à la vie familiale, Santé, Sciences

Photo de Paul Gordon au travail
Paul GordonDirecteur de la bio-informatique
Ce qui me motive

Je me lasse assez vite de la routine, mais il y a toujours quelque chose de nouveau dans mon travail. Par exemple, avec un soutien informatique approprié, le matériel de laboratoire expérimental actuel permet souvent de répondre à de nouvelles questions. Il m’arrive aussi d’apporter un soutien à un chercheur qui tente d’extraire un élément novateur d’une méthode existante. Étant une personne qui aime apprendre constamment, je suis ravi que mon travail consiste entre autres à prendre connaissance de la littérature scientifique. L’intégration de la visualisation des données peut occuper une place importante dans ce type de travail. D’ailleurs, je suis très visuel. Certains pensent que l’informatique est un domaine ennuyeux mais, en réalité, cette discipline fait énormément appel à la créativité. Elle représente pour la technologie de l’information ce qu’est un ingénieur automobile pour un mécanicien… Nous avons besoin des deux! Sans ingénieurs automobiles, nous conduirions encore tous un modèle T de Ford; sans mécaniciens, nous devrions remplacer notre véhicule chaque fois qu’une pièce serait défectueuse.

Ce qui me motive
Mon parcours est

J’ai été initié à la bio-informatique en 1996 au cours d’un stage de travail au Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Pendant ce stage, qui s’inscrivait dans le cadre du programme d’enseignement coopératif du baccalauréat en informatique de l’Université Dalhousie, j’ai écrit du code pour quelques-uns des premiers outils de visualisation des données génétiques dans le Web. À l’époque, on ne disposait que de petits génomes partiels et le Web était relativement nouveau.

J’ai travaillé au CNRC à temps partiel jusqu’à l’obtention de mon baccalauréat, puis à temps plein pendant ma maîtrise en informatique. J’y ai exploré des moyens de développer la technologie pour le Web de la prochaine génération, appelé « Web sémantique », et d’inciter les scientifiques à l’utiliser. J’ai ensuite déménagé à Calgary afin d’occuper le poste de programmeur en chef pour la plateforme de bio-informatique de Génome Canada. Je travaillais alors à la conception de logiciels pour des projets très variés – par exemple la détection du rejet d’une greffe de rein et la recherche d’enzymes fongiques pour la production de biocarburant. Dans le cadre de mon doctorat en informatique à l’Université de Calgary, j’ai mis au point de nouvelles méthodes permettant aux biologistes d’automatiser une analyse bio-informatique à grande échelle (« programmation par l’exemple »). Je travaille depuis 2011 à l’Institut de recherche de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Affiche une belle assurance et traduis-la en actions dans la mesure du possible. Il est probablement plus important d’avoir des aptitudes en résolution de problèmes que de posséder des compétences particulières : sois conscient de ce que tu ne sais pas et adopte des techniques efficaces pour combler tes lacunes. Tu seras ainsi toujours en mesure de t’adapter à un paysage professionnel en constante évolution.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensLes médecins mettent au point des thérapies pour certains patients atteints de maladies chroniques en utilisant les résultats des analyses génomiques personnelles que j’ai effectuées. Ces résultats leur servent parfois à donner des conseils génétiques aux futurs parents (p. ex. pour indiquer la probabilité qu’un futur enfant soit atteint d’une maladie présente au sein de la famille). Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

J’aime les arts de la scène, les voyages internationaux et la cuisine. Pour le plaisir, je tiens un blogue sur ces sujets. J’apporte mon aide à la coordination du programme Engineered Eats pour l’organisme de bienfaisance Beakerhead. J’agis comme juge à l’Expo-sciences de Calgary. Lorsque mon emploi du temps me le permet, je participe au Jour de l’ADN organisé par l’organisme Parlons sciences en répondant à des questions intéressantes posées par des élèves et des enseignants. Je fais aussi du bénévolat à titre d’ambassadeur de l’agriculture pour le Stampede de Calgary et j’apporte mon soutien à l’organisme Habitat pour l’humanité.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

De façon générale, je participe tous les jours à une réunion d’une heure ou à deux réunions d’une demi-heure chacune, par exemple avec des professeurs-chercheurs qui souhaitent concevoir une expérience sur le séquençage de l’ADN ou avec des étudiants des cycles supérieurs ou des stagiaires postdoctoraux qui veulent savoir comment s’attaquer à des tâches particulières liées à l’analyse de l’ADN. Je rencontre aussi des pairs pour discuter de moyens d’améliorer l’interprétation des résultats du séquençage de l’ADN. Je consacre généralement le reste de la journée à programmer de nouvelles méthodes d’analyse, à traiter de nouveaux ensembles de données génétiques (notamment à garantir l’assurance qualité) et à me tenir au fait de la littérature scientifique.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né et j’ai grandi à Halifax, en Nouvelle-Écosse

J’habite désormais : J’habite maintenant à Calgary, en Alberta

J’ai complété ma formation ou mes études à : Je détiens un baccalauréat en informatique de l’Université Dalhousie, une maîtrise en informatique de l’Université Dalhousie et un doctorat en informatique de l’Université de Calgary.

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Géographie
  • Littérature et langue anglaise
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient

Explorez les profils de carrière