Aller au contenu principal
Profil de carrière

Patrick Leclair

Technicien en CDAO, spécialiste des ponts
Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
Patrick LeClair | Technicien en CDAO, spécialiste des ponts
Patrick LeClair | Technicien en CDAO, spécialiste des ponts

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), Canada.

J’habite désormais : Pownal (Île-du-Prince-Édouard), Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : Après le secondaire, j’ai étudié le jazz à l’Université St. Francis Xavier. Mon diplôme de jazz en poche, j’ai finalement réalisé que ce n’est pas ce que je voulais faire dans la vie, et je me suis inscrit au programme de technologie de l’architecture du Collège Holland, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Ce que je fais au travail

En tant que technicien en conception et dessin assistés par ordinateur (CDAO), spécialiste des ponts, j’accomplis de nombreuses tâches tout au long de la journée. Mes tâches principales consistent à :

  • Réaliser des dessins de structures (ponts), d’ouvrages civils (autoroutes, égouts sanitaires et pluviaux), d’immeubles et d’environnements de manière très détaillée tout en respectant les normes de conception provinciales.
  • Calculer les exigences en matière de drainage et la quantité de matériaux de construction nécessaire à l’aide d’un logiciel de modélisation en 3D.
  • Créer des gabarits de dessin qui permettront de réaliser des dessins cohérents et uniformes.
  • Inspecter les ponts dans toute la province afin de m’assurer qu’ils respectent les normes de sécurité.

L’accomplissement de ces tâches m’oblige à avoir une bonne compréhension et de bonnes bases en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques. J’utilise ces compétences et connaissances tous les jours. Le métier de technicien en CDAO, spécialiste des ponts, exige de bien connaître les pratiques de génie civil et les normes de conception afin de m’assurer que l’ensemble des routes et des ponts sont dessinés correctement. Pour créer ces dessins de façon claire et concise, il faut des connaissances approfondies en informatique et maîtriser les logiciels de dessin et de conception. Au bureau, j’utilise un programme appelé Civil 3D pour créer tous mes dessins. Grâce à ce logiciel, je peux réaliser des modèles 3D précis et détaillés qui me permettent de calculer la quantité de matériaux de construction nécessaire. La conception et l’inspection des ponts nécessitent de bonnes connaissances en mathématiques et en physique. Pour concevoir ou inspecter un pont, il est primordial que je comprenne la manière dont les charges sont transférées dans toute la structure. Cela me permet de comprendre comment surviennent les craquelures et autres défauts et comment les prévenir. Cela m’aide aussi à décider pendant une inspection quel ouvrage nécessite une attention immédiate.

La résolution de problèmes est une autre compétence importante que j’utilise au quotidien dans mon travail. Il existe différentes méthodes pour concevoir et construire des routes et des ponts. Je dois trouver la méthode qui aura le moins de conséquences négatives et qui sera la plus économique. Ce n’est pas toujours facile à faire, et il faut travailler avec de nombreuses personnes afin d’évaluer les conséquences et les coûts en ce qui concerne l’achat des propriétés, les contrôles environnementaux, les pratiques de construction et les conséquences sur la collectivité. Je dois donc avoir l’esprit d’équipe. Quand on travaille dans une équipe, il est important d’être clair, concis, organisé et fiable. Cela permet de nouer de solides relations de travail, qui contribuent à leur tour à mener à bien le projet de façon harmonieuse et efficace. Au bureau, je communique uniquement en anglais, mais j’étudie le français car je crois qu’il est important de le connaître et que cela m’ouvrira des portes à la fois sur un plan personnel et professionnel.

Mon parcours

J’ai toujours été quelqu’un de manuel. J’ai grandi dans une ferme centenaire à la campagne et j’aime me retrousser les manches. J’ai fait des travaux de construction, aidé à réparer des voitures et effectué des tâches à la ferme – pourtant, je ne pensais pas que les métiers spécialisés ou une carrière dans les technologies étaient pour moi.

Mon père est machiniste de précision. Je me souviens l’avoir accompagné à son travail à Vector Aerospace à l’occasion de la journée « Invitons nos jeunes au travail » et avoir été fasciné! Mais, je ne pensais toujours pas que les métiers spécialisés ou une carrière dans les technologies étaient faits pour moi.

Puis, le temps a passé. Ma première fille est née, j’ai obtenu un diplôme universitaire en jazz et j’ai travaillé dans le service d’assistance technique d’un centre d’appels afin de rembourser mon prêt étudiant. C’est à ce moment que je me suis dit qu’un métier spécialisé ou une carrière dans les technologies étaient peut-être faits pour moi.

J’ai regardé les programmes du Collège Holland, et j’ai décidé d’essayer celui de technologie de l’architecture en raison de mon expérience dans la lecture des plans de construction quand je bâtissais des charpentes de maison en Alberta.

Il s’avère que j’ai beaucoup aimé le Collège Holland. J’ai adoré le programme d’architecture et j’ai découvert que j’étais finalement doué dans ce domaine! J’ai travaillé si dur au Collège Holland que j’ai remporté la médaille d’or du concours provincial de technologie de l’architecture organisé par Compétences Canada et que j’ai pu participer aux olympiades nationales. C’était fantastique!

Une fois diplômé du Collège Holland, j’ai travaillé dans une firme d’ingénierie appelée WSP. J’y suis resté un an et demi avant d’accepter l’emploi de technicien en CDAO, spécialiste des ponts, que j’occupe actuellement pour le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard.

J’adore mon travail et je ne regrette rien de ce qui s’est passé!

Ce qui me motive

Comme chaque projet sur lequel je travaille possède différents facteurs à prendre en compte, chacun constitue une nouvelle expérience d’apprentissage. Je crée des modèles informatiques en 3D, et je vois et montre aux autres l’apparence d’une nouvelle structure avant même qu’elle existe. J’aime faire les calculs de conception et apprendre la science du bâtiment qui est à la base des ponts, en particulier quand je travaille sur un type de pont que je n’ai jamais fait auparavant. J’aime aussi me rendre sur les chantiers pendant et après la construction pour regarder la réalisation du projet. C’est très gratifiant de voir vos plans prendre corps.

L’inspection des ponts de la province me permet de travailler à l’extérieur et de voir des ponts de différents âges. J’aime faire intimement connaissance avec ces ponts pendant mon inspection. Je trouve fascinant de voir la détérioration des structures au fil du temps, de découvrir la raison des défauts et de trouver des moyens d’empêcher que ceux-ci se reproduisent sur de futures structures. Ce métier m’a permis de mieux apprécier les routes et les ponts que nous empruntons quotidiennement et de mesurer tout le travail qui se cache derrière leur création et leur entretien.

Je suis fier de mon travail, mais je n’oublie jamais que je n’ai pas la science infuse. Cela m’incite à continuer à apprendre et à me perfectionner, car on peut toujours s’améliorer. Ma passion pour les sciences, la technologie et le travail à l’extérieur fait que la profession de technicien en CDAO est idéale pour moi.

Comment j’influence la vie des gens

Pour concevoir, dessiner et inspecter des ponts et des routes, je dois tenir compte des conséquences que mon travail peut avoir sur les autres. Ce type d’ouvrage génère souvent des déviations et des ralentissements de la circulation, des répercussions sur les propriétés et sur l’environnement, et bien d’autres choses. Les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard comptent sur mon équipe et sur moi pour prévoir et réduire au minimum la totalité des désagréments de la construction, tout en faisant de leur sécurité une priorité. Mon travail me procure un sentiment de satisfaction et de plein accomplissement, en sachant que j’ai contribué à concevoir et à réaliser divers ponts et routes sur l’Île-du-Prince-Édouard. C’est agréable de rouler sur un nouveau pont ou une nouvelle route et de se souvenir de tout le travail que cela a nécessité! C’est également agréable d’inspecter un pont en sachant que je contribue, par mon travail, à assurer la sécurité de milliers de personnes! Quand je vois un pont sur lequel je suis intervenu, j’éprouve un sentiment de devoir accompli et cela me motive pour continuer à apprendre et à me perfectionner professionnellement.

En dehors du travail, je

Pour mes loisirs, j’aime faire de la musique, pêcher, jouer au golf, camper, passer du temps avec mon épouse et nos deux enfants, et voyager.

Je fais aussi beaucoup de bénévolat auprès de Compétences Canada afin de promouvoir la formation professionnelle et technique à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le reste du pays. Je siège au conseil d’administration de Compétences Canada Île-du-Prince-Édouard, et je suis le président de l’association des anciens de Compétences Canada Île-du-Prince-Édouard, en plus d’être le vice-président du Comité national des anciens et anciennes de Skills/Compétences Canada.

Mon conseil aux autres

Acceptez les nouveaux défis, sortez de votre zone de confort, ne cessez jamais d’apprendre et soyez agréable à côtoyer. Saisissez les possibilités qui s’offrent à vous et laissez-les déclencher de nouvelles idées, vous inspirer de nouveaux objectifs et vous révéler des voies qui vous sont inconnues.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Sciences
  • Géographie
  • Musique
  • Technologie
  • Mathématiques
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Était très créative
  • Apprenait en expérimentant
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets
  • Aimait travailler de ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Se sentait chez elle en pleine nature
  • Ressentait une intense satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre leur fonctionnement
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse
  • Était motivée par le succès

Explorez les profils de carrière

  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Jim Wei tenant un drone

    Jim Wei

    Associé système d’information géographique

    J’utilise des logiciels de cartographie en ligne et des compétences en programmation pour aider à résoudre des problèmes concrets dans les secteurs de l’environnement et de la santé.
  • Portrait de Graham Ballachey

    Graham Ballachey

    Vice-président de l’ingénieri

    Je gère et supervise tous les travaux d’ingénierie pour une entreprise de développement de mines de lithium. Je contribue également à la planification stratégique et à la commercialisation.
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Tamara Krawchenko à l'extérieur

    Tamara Krawchenko (elle)

    Professeure adjointe, Université de Victoria

    Je fais des recherches sur la façon dont nous pouvons changer notre économie pour réduire notre empreinte carbone.
  • Amanda McCallum

    Amanda McCallum

    Géologue, spécialiste en communication, entrepreneure

    Je suis une géologue prospectrice, une spécialiste de la communication scientifique et une propriétaire d'entreprise.
  • Aynsley Foss

    Aynsley Foss (elle)

    Directrice des enjeux et des politiques

    Je défends les intérêts des principales mines productrices de l'Ontario afin d'assurer leur compétitivité à long terme.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Viviana Ramirez-Luna dehors en hiver

    Viviana Ramirez-Luna (elle)

    Entrepreneure en environnement

    J'ai fondé (et dirige) une société de conseil qui aide les entreprises, les collectivités et les organisations à réduire les déchets qu'elles produisent.
  • Julie Thrasher au travail dans la salle de commande

    Julie Thrasher

    Cheffe d'équipe (énergie nucléaire)

    Je suis responsable de l'exploitation sûre et efficace d'une centrale nucléaire à quatre réacteurs.
  • Linda Duncan

    Linda Duncan

    Métallurgiste principale exécutive

    Linda Duncan est métallurgiste principale exécutive, Teck Resources Limited
  • Caroline Richard - Engineer in the mining industry

    Caroline Richard

    Ingénieure en Géotechnique

    Je travaille dans le domaine minier, en particulier sur la gestion des résidus générés lors de l'extraction de minerai.
  • James Palcik sur un bateau avec un énorme doré

    James Palcik

    Directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation

    James Palcik est le directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation chez FLINN Scientific Inc.
  • Kasia Carisse devant un panneau de commandes

    Kasia Carisse

    Superviseure de la salle de contrôle d'une centrale nucléaire

    Je supervise la salle de contrôle principale de la centrale nucléaire de Pickering.