Myste Loewen

Représentante d’affaires, examinatrice en soudage, soudeuse à pression
La section locale 146 de la Fraternité internationale des chaudronniers



En dehors du travail je

J’aime camper en été. Je loue un terrain près d’un lac et je passe l’été à faire de la randonnée, du kayak et du quad avec mes enfants. Le temps passé en famille est très important pour moi et je consacre tout mon temps libre à mes filles.

En dehors du travail je
Mon parcours est

Ce n’est pas du tout comme cela que j’envisageais ma vie. J’ai commencé des études de psychologie à l’université, mais j’ai réalisé à la fin de ma première année que je ne voulais pas passer les cinq à sept prochaines années de ma vie à l’école.

J’ai donc décidé de travailler dans le commerce de détail en attendant de trouver ce que je voulais faire. Mon père m’a montré une annonce dans un journal qui proposait une formation professionnelle de niveau de base et il m’y a inscrite. Cette formation était centrée sur la charpenterie, la peinture, les systèmes intérieurs et la pose de revêtements de sol. J’ai vraiment adoré la formation, mais aucun des métiers abordés ne correspondait tout à fait à ce que je voulais faire. Mon père et mon grand-père ont tous deux été chaudronniers, et j’ai décidé de trouver un métier dans la métallurgie. J’ai postulé à des emplois d’ouvrière dans quelques ateliers de fabrication, mais les réponses étaient toujours les mêmes : soit « Nos installations ne sont pas prévues pour des femmes », soit « Vous ne possédez aucune expérience ».

J’ai trouvé un cours de pré-apprentissage en soudage au Collège GRB et je m’y suis inscrite. Dès le début, j’ai su que le soudage était le bon choix. Cela me stimulait et me permettait d’être créative. J’ai travaillé dans quelques ateliers de fabrication, puis j’ai décidé, en 2003, de rejoindre la section locale 146 de la Fraternité internationale des chaudronniers et j’ai terminé mon apprentissage. J’ai développé mes compétences et obtenu ma qualification en soudage à pression (classe B) et celle en soudage TIG d’alliages. Je suis devenue instructrice en soudage et j’ai enseigné le soudage à pression (classe B) pour le syndicat. Durant cette période, on m’a demandé d’obtenir la certification d’inspectrice en soudage. Je l’ai fait et j’ai obtenu ma certification d’examinatrice de niveau 2 de la CWB en février 2018. Étant donné que je souffre d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, j’ai dû travailler très dur pour arriver là où j’en suis professionnellement. Rien n’a été facile et j’ai dû déployer énormément d’efforts.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Je recommanderais à quiconque voudrait faire carrière dans un métier spécialisé de prendre le temps d’examiner toutes ses possibilités. Parlez aux personnes qui exercent le métier que vous envisagez. Ne craignez pas les échecs. On n’apprend pas des leçons de la vie en choisissant la voie de la facilité. Vous aurez parfois quelques ratés avant de trouver la bonne voie, mais si vous avez foi en vous-même et que vous n’arrêtez pas d’essayer, vous réussirez.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Edmonton (Alberta), Canada.

J’habite désormais : St. Albert (Alberta), Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : Institut de technologie du Nord de l’Alberta (NAIT).

À propos de moi


Ce qui me motive

J’aime énormément les possibilités que j’ai de voyager et de rencontrer de nouvelles personnes. Je suis invitée à des réceptions et à des conférences organisées par le gouvernement. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes vraiment intéressantes. J’aime rencontrer des gens et discuter avec eux de mon expérience dans la profession.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensJ’aide des gens tous les jours. Je suis en mesure d’accompagner les gens dans leur carrière. Les décisions que je prends peuvent avoir des incidences pour le syndicat pendant de nombreuses années et avoir des répercussions directes sur la vie des gens.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Mes tâches quotidiennes peuvent varier selon les jours. Certains jours, je me rends sur les chantiers de construction pour y rencontrer les membres, et d’autres jours, je suis au bureau. Je travaille beaucoup à l’ordinateur. Je dois souvent prendre des décisions à propos de problèmes que les membres rencontrent et établir s’il y a lieu de déposer un grief, selon la situation. Je discute aussi avec les personnes qui souhaitent travailler au sein de notre syndicat. Comme je possède la certification d’examinatrice en soudage et celle d’inspectrice en soudage de niveau 2 du CWB, je peux faire passer des examens et former des soudeurs, et inspecter la qualité des soudures. Mes collègues et moi formons une très bonne équipe. Nous discutons des décisions que nous prenons les uns avec les autres et nous sollicitons souvent nos avis respectifs.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Géographie
  • Histoire
  • Littérature et langue
  • Cours de métiers
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Ne voulait jamais être en classe
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait en expérimentant
  • Aimait travailler de ses mains
  • Souhaitait diriger
  • Ne s’inquiétait pas trop de ses notes
  • Aimait démonter les objets pour comprendre leur fonctionnement

Explorez les profils de carrière