Aller au contenu principal

Marianne Torres-Heckford

Technologue en microbiologie
Université de Winnipeg
Marianne Torres-Heckford in laboratory

Marianne Torres-Heckford 

Marianne Torres-Heckford in laboratory

Marianne Torres-Heckford 

Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education
Sujets

Je fournis de l’aide technique aux laboratoires d’enseignement et de recherche du département de biologie de l’Université de Winnipeg.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Winnipeg, au Manitoba.

J’habite désormais : Winnipeg, au Manitoba.

J’ai fait ma formation ou mes études à : Université du Manitoba – Microbiologie et psychologie, École de formation technique et professionnelle – Technologie de l’information et enseignement universitaire

Ce que je fais au travail

Comme je travaille dans un laboratoire de niveau de confinement 2, cela signifie que nous utilisons et entreposons des bactéries qui peuvent être nocives pour les humains si elles sont manipulées de manière inadéquate. Nous devons respecter des normes établies par le gouvernement et utiliser des équipements spécialisés (comme des enceintes de sécurité biologique, des autoclaves) pour éviter que des agents pathogènes soient dommageables pour la population et pour l’environnement. Une grande partie de mon travail consiste à veiller à ce que le matériel et les bactéries demeurent stériles en travaillant de façon aseptique, notamment en portant le bon ÉPI et en m’assurant que les autres personnes qui travaillent au laboratoire sont en sécurité.

Lors d’une journée donnée, mes principales tâches incluent la stérilisation de l’équipement, la préparation du matériel, comme les plaques de gélose, la coloration et les réactifs, la mise en culture et la conservation de bactéries, l’aménagement de laboratoires d’enseignement et la formation des étudiantes et étudiants de tous les cycles sur l’utilisation de l’équipement et la résolution de problèmes d’équipement.

Mon rôle exige beaucoup de planification et de réflexion en amont pour m’assurer que les laboratoires favoriseront l’apprentissage des étudiantes et étudiants. Lorsque les cultures de bactéries échouent, que le matériel ne fonctionne pas ou que notre équipement est déréglé, je dois résoudre les problèmes et tenter de découvrir pourquoi les choses ne fonctionnent pas comme prévu et, enfin, trouver une solution. L’environnement de travail change rapidement et propose à la fois une routine et des tâches spontanées. Je travaille au sein d’une équipe de 7 technologues qui se spécialisent toutes et tous dans différents secteurs des sciences biologiques. Nous discutons quotidiennement et nous collaborons pour régler tout problème qui peut survenir et pour nous assurer que les laboratoires de notre département sont sécuritaires pour les étudiantes et étudiants qui y étudient et y travaillent.

Une autre partie de mon travail consiste à collaborer avec les enseignantes et enseignants pour améliorer les expériences ou en introduire de nouvelles dans les laboratoires afin que les étudiantes et étudiants acquièrent des compétences et des techniques qu’elles et ils pourront utiliser dans leur future carrière. Il s’agit notamment de tester des instruments et de prendre des décisions sur les nouveaux instruments à ajouter.

Mon parcours est

Quand j’étais une jeune étudiante, je m’intéressais à la microbiologie et je voulais trouver un remède contre le cancer. Au secondaire, j’aimais l’informatique et j’ai obtenu un diplôme en TI en plus de mes autres diplômes universitaires. Après le secondaire, j’ai décidé de faire un baccalauréat en sciences avec une majeure en microbiologie et une mineure en psychologie. À un moment, je souhaitais devenir médecin, mais j’ai d’abord choisi un programme d’études prémédicales. Si les choses ne se passaient pas comme prévu, j’avais une autre option qui me plaisait tout autant.

Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j’ai eu l’occasion de travailler comme technicienne de recherche pour une petite entreprise en biotechnologie qui se spécialisait en thérapie anticancéreuse ciblée. Au cours de ces 10 années, j’ai acquis de nombreuses compétences techniques en génie moléculaire (amplification en chaîne par polymérase [PCR], séquençage, etc.), en culture de cellules cancéreuses et humaines, en préparation de tissus pour l’histologie, en préparation d’échantillons et en analyses. C’était une situation unique où j’ai pu travailler en laboratoire en plus de toucher à l’aspect commercial de l’entreprise. J’ai préparé les budgets et les documents nécessaires à la commercialisation de notre traitement. Pendant que je travaillais là, j’ai beaucoup appris sur le processus de développement des médicaments. Les compétences en STIM ont joué un grand rôle dans la raison pour laquelle j’ai pu assumer tant de tâches différentes à l’intérieur comme à l’extérieur du laboratoire, ce qui m’a permis de faire des heures supplémentaires pour devenir chargée de recherche principale.

Comme les situations changent et que la sécurité de l’emploi est devenue plus importante pour moi, j’ai décroché mon poste actuel comme technologue en microbiologie. Ce poste était un changement par rapport à ce que je faisais auparavant, et il me forçait à recourir à toutes les compétences que j’ai acquises dans mon précédent emploi ainsi que mon expérience dans l’industrie pour offrir la meilleure éducation possible aux étudiantes et étudiants. Les compétences en STIM sont polyvalentes et peuvent être appliquées à différents types d’emploi.

Ce qui me motive

C’est très gratifiant de pouvoir offrir une bonne expérience d’apprentissage aux étudiantes et étudiants. Par le passé, mon travail était très axé sur un aspect précis. Travailler en éducation m’a donné la possibilité de découvrir d’autres domaines de la biologie et des sciences, et j’adore apprendre de nouvelles choses. Apprendre à connaître les étudiantes et étudiants est ce que je préfère de mon emploi. Lorsque je les accompagne, j’aime discuter de leurs projets et de ce qu’elles et ils veulent faire après l’université, et partager mon expérience avec elles et eux.

Comment j’affecte la vie des gens

Ma carrière est enrichissante, car je peux aider les étudiantes et étudiants à découvrir la microbiologie et le rôle qu’elle joue dans notre quotidien. En plus d’enseigner la microbiologie, je peux offrir aux étudiantes et étudiants les outils pour employer des techniques de biotechnologie et les aptitudes en sécurité pertinentes pour leur future carrière. Quand j’étais à l’université, il ne m’est pas venu à l’esprit que tous nos laboratoires et le matériel étaient prêts. Il s’avère que, derrière tout enseignant et enseignante de laboratoire, il y a une ou un technologue qui soutient l’enseignement pratique.

En dehors du travail je

J’adore explorer et découvrir de nouvelles choses, qu’il s’agisse d’endroits, de restaurants, d’expositions ou de marchés. J’ai beaucoup travaillé après l’Université et maintenant, je passe mes temps libres à explorer les parcs de la ville et à découvrir les routes de la province. Pour me détendre, j’aime faire des casse-têtes, partir en randonnée ou simplement aller à l’extérieur.

Mon conseil aux autres

Si tu aimes la science, que tu as soif d’apprendre et que tu aimes relever des défis, alors tu devrais suivre une carrière en microbiologie. Cela pourrait t’ouvrir des portes en recherche, en santé ou en éducation. Au fur et à mesure que tu avances, tu rencontreras des défis et ton parcours professionnel ne sera pas rectiligne, mais je t’assure que tu feras de précieux apprentissages en cours de route.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Alimentation et nutrition
  • Géographie
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Explorez les profils de carrière

  • Dr. Jackie Dawson doing field research on Beechy Island, Nunavut.

    Jackie Dawson (she/her/they)

    Professor and Canada Research Chair

    Je travaille avec de grandes équipes d’universitaires, de détentrices et de détenteurs du savoir inuit et de décideuses et de décideurs pour comprendre les risques des changements environnementaux et ses solutions.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    I perform inspections of worksites where radiation is used, stored or transported.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    I am responsible for all aspects of environmental protection, performance, and regulatory compliance for Seaspan Shipyards.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.
  • Marc Fiume | PDG de DNAstack

    Marc Fiume

    PDG

    Marc Fiume est le PDG de DNAstack, un logiciel qui gère les données génomiques.
  • Shakib Rahman | Assistant de recherche

    Shakib Rahman

    Assistant de recherche

    Shakib Rahman est un assistant de recherche à l’Institut de la santé des os et des articulations de l'Alberta
  • Kathy Deuchars | Ontario Genomics

    Kathy Deuchars

    Directrice, Développement commercial et recherche,

    Kathy Deuchars est la directrice, Développement commercial et recherche chez Ontario
    Genomics
  • Jordan Thomson | Responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics

    Jordan Thomson

    Responsable de la planification stratégique

    Jordan Thomson est le responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics.
  • Janet Smylie | Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie

    Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie est médecin de famille et chercheuse à l'hôpital St. Michael's.
  • Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

    Katie Harris (elle)

    Étudiante en médecine / future spécialiste en médecine aérospatiale

    Je m'oriente vers une carrière de spécialiste en médecine aérospatiale - médecin qui travaille avec les astronautes et les maintient en bonne santé pour les longues missions !
  • Amanda Naaum | biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum

    Biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum est biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID.
  • Thomas Merritt | Professeur titulaire

    Thomas Merritt

    Professeur titulaire en génomique et bioinformatique

    Thomas Merritt est professeur titulaire en génomique et bioinformatique pour la Chaire de recherche du Canada.
  • Tania George

    Tania George

    Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques

    Tania George est Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Susie Taylor | Susie Taylor, coordonnatrice du soutien aux programmes, sensibilisation pour Parlons sciences.

    Susie Taylor

    Coordonnatrice du soutien aux programmes

    Susie Taylor est coordonnatrice du soutien aux programmes de sensibilisation pour Parlons sciences.
  • Stephanie Welton | Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton

    Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton est une chercheuse indépendante, travaillant à distance dans tout le Canada.
  • Sarah Benjamin - Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin

    Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin est gestionnaire des opérations réglementaires chez Amgen Canada
  • Renee Mastalerz | Directrice

    Renee Mastalerz

    Directrice, Acquisition de talents

    Renee Mastalerz est directrice, Acquisition de talents chez Roche Canada.
  • Paulo Covizzi | Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi

    Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi est le directeur principal des opérations de développement chez Amgen.
  • Nusheem Ditta

    Nusheen Ditta

    Gestionnaire principale des données d'études

    Nusheen Ditta est gestionnaire principale des données d'études pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).