Louis Falardeau | Directeur Recherche et Développement,  Bonduelle Amériques

Louis Falardeau

Directeur Recherche et Développement

Bonduelle Amériques

Secteur : Ingénierie

Lieu de naissance : QC

Emplacement : QC

Éducation : Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Aliments et nutrition, Langues étrangères, Sciences, Mathématiques, Santé, Technologies et ingénierie

Louis Falardeau | Directeur Recherche et Développement,  Bonduelle Amériques
Louis FalardeauDirecteur Recherche et Développement
Ce qui me motive

Après avoir terminé mes études en sciences et technologie des Aliments, j’ai surtout apprécié la grande variété d’emplois qui m’étaient accessibles : gestion de production, achats, assurance de la qualité, recherche et développement, ventes techniques, etc. Le secteur alimentaire est également un milieu concret, bien développé, à la fois local et mondial, relativement stable et avec beaucoup de possibilités d’emplois.

Une chose qui me motive dans ma carrière est la possibilité d’évoluer dans différentes fonctions. J’ai débuté comme superviseur de la qualité. Par la suite, je suis devenu responsable de la qualité, chef de projet recherche et développement, puis directeur recherche et développement. Demain? Je trouve difficile d’imaginer qu’on puisse occuper une même fonction pendant 35 ou 40 ans.

J’ai pu gravir les échelons en restant avec la même entreprise depuis 20 ans. J’ai voyagé aux quatre coins de globe et j’ai travaillé en Europe pendant 4 ans... qui eu cru que la conserve aurait pu me faire vivre tout cela? Après 20 ans dans le domaine, je continue d’apprendre. Et c’est ce qui rend la chose intéressante!

C’est une carrière idéale pour moi, car elle offre de la stabilité, une variété de tâches liées à des sujets concrets et appliqués, des récompenses à court et à long terme, de la flexibilité et des possibilités de déplacement (qui ne sont toutefois pas trop fréquents!). Le travail en équipe est également un plus.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Quand j’étais à la 2e année du cégep en sciences pures, je cherchais un programme universitaire. Mais le choix n’était pas clair. Génie forestier? Minier? Mécanique?

Le hasard de la vie m’a mis sur le bon chemin. J’ai rencontré une fille qui devait reprendre un cours de physique. Elle me parle de son programme «'STA» qui ne compte qu’environ 20-25 étudiants par année. Je montre un intérêt et elle m’apporte de la documentation. Et voilà! Quatre ans plus tard, je termine ma formation en science et technologie des aliments à l’Université Laval. Je suis entré en poste 24 heures après avoir reçu mon diplôme et je travaille toujours pour le même employeur. Mon cheminement a donc été assez simple et naturel.

Seule particularité : quatre ans passés en France, après la vente de l’entreprise à une société française. J’ai rencontré par hasard le directeur des opérations lorsqu’il était de passage au Québec. Trois semaines plus tard, j’ai fait un voyage de reconnaissance et sept mois plus tard j’y étais installé avec ma conjointe et mes trois fils.... tout un changement!

C’est aussi à ce moment ou je passe de l’assurance de la qualité vers la recherche et le développement. Nouveau pays, nouveau métier. Dans une société où je ne connaissais personne et où les façons de faire étaient différentes, je me retrouvais avec un projet stratégique entre les mains. Difficile? Oui. Gratifiant? Certainement!

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Voyez votre carrière sur le long terme. Choisissez une entreprise dont vous partagez les valeurs. Investissez-vous, apprenez et soyez patient!

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensDans notre entreprise, la recherche et développement influence presque tous les autres services : achats, chaîne d’approvisionnement, ventes, marketing, finances, production, entretien, etc. Ils ont tous besoin de l’information que nous fournissons pour développer les affaires (nouveaux produits et procédés) ou pour analyser les problématiques industrielles. L’innovation et l’optimisation des procédés assurent la pérennité des entreprises. Pouvoir participer à ce processus important est donc très stimulant. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

Lorsque je ne suis pas au travail, je m’occupe de la maison et de mes quatre enfants. Je fais également du sport. Avant, je jouais au golf et je faisais de la plongée. Mais aujourd’hui je suis plus mordu de vélo, de hockey et de la planche à neige. Mes 3 ados jouent au soccer alors nous sommes très occupés l’été!

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Mon travail comporte plusieurs aspects.

Volet scientifique :

Élaborer des projets de recherche ayant des bénéfices technologiques potentiels pour l’entreprise

Volet commercial :

Participer au comité Innovation de l’entreprise Analyser des demandes marketing et ventes pour le développement de nouveaux produits et procédés Améliorer ou modifier des produits existants Classer les projets par ordre de priorité, coordonner des ressources et faire des plans d’essai pour les prototypes et les essais industriels

Volet «étude des procédés»

Analyse/études de problématiques industrielles (qualité, productivité, rendement, instabilité, etc.) pour l’optimisation
Je travaille à la fois comme chef de projets et directeur de département. En tant que directeur, j’assure le bon fonctionnement du service et l’atteinte des résultats attendus (suivi budgétaire, coordination du personnel, optimisation des processus, etc.).

Du côté des projets, j’agis un peu comme un chef d’orchestre. Je dois m’assurer que tous les morceaux du casse-tête seront en place, à la date prévue, pour la réussite du projet. Il faut être analytique et organisé, mais surtout bon communicateur.

Être compétent dans son domaine est une chose. Mais il est tout aussi important d’être écouté, compris et savoir susciter l’implication de ses collègues.

Tous les jours, je dois prendre des décisions sur des affaires comme les orientations à prendre sur les tests de développement, l’arrêt ou la poursuite des projets ou la gestion des imprévus en usine. Ma recette est plutôt simple : j’évalue toutes les possibilités et je juge les pour et les contre des différents scénarios. Si possible, je demande un avis externe. Si les problèmes sont trop complexes, je les subdivise en sous-éléments pour faciliter la démarche.

Les notions de chimie des aliments et de transferts thermiques sont les plus utilisées dans le domaine. Ceci dit, je crois que ce n’est pas autant les notions théoriques qui sont les plus utiles, mais le développement de la capacité d’analyse, de l’esprit critique, de la curiosité, du goût d’apprendre et de la persévérance.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Québec, Québec, Canada

J’habite désormais : Saint-Charles Québec, Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Université Laval, Québec

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Alimentation et nutrition
  • Littérature et langue française
  • Mathématiques
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Was motivated by success
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Autre : j'aimais les sciences mais je recherchais une profession appliquée (concret)

Explorez les profils de carrière