Krysten Rutherford

Krysten Rutherford

Candidate au doctorat en océanographie

Université de Dalhousie

Secteur : Ingénierie, Sciences

Éducation : Université

Type : Profil de carrière

Sujets :

Biologie, Écologie, Chimie, Informatique, Sciences de la Terre, Océans, Sciences environnementales, Incidences de l’activité humaine sur les écosystèmes, Changements climatiques, Mathématiques

Carrières, Génie chimique, Changement climatique, Programmation informatique, Génie, Environnement, Écosystèmes marins, Océans, Méthodes de recherche, Recherche scientifique

Krysten Rutherford
Krysten RutherfordCandidate au doctorat en océanographie
Ce qui me motive

Ce qui me motive le plus dans ma carrière, c’est de mieux comprendre comment les changements climatiques affectent nos océans. C’est intéressant de travailler sur un sujet qui est pertinent et important pour le monde entier, littéralement! À une plus petite échelle, j’aime résoudre des énigmes. Travailler avec des modélisations numériques et le codage informatique revient souvent à résoudre des problèmes et à mettre en place tous les morceaux d’un grand casse-tête. Ce type de travail stimule vraiment mon esprit avide d’énigmes. Grâce à la communication scientifique, j’apprécie aussi vraiment beaucoup le fait d’avoir la possibilité de combiner mon côté plus créatif avec mon côté plus scientifique et logique. Essentiellement, j’utilise mes habiletés artistiques pour créer des présentations et des graphiques qui expliquent clairement un message scientifique.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Quand j’étais au secondaire, je n’avais honnêtement aucune idée de ce que je voulais faire. Je savais que je me préoccupais beaucoup de l’environnement, mais je n’avais aucune idée du genre de carrières offertes dans le secteur de l’environnement. En fin de compte, j’ai décidé d’entreprendre des études de premier cycle en génie. J’ai fait ce choix parce que je savais que le génie offrait une base solide dans de nombreux domaines scientifiques et que cela m’ouvrirait de nombreuses portes. Toutefois, après avoir obtenu mon diplôme en génie chimique, je voyais beaucoup de mes pairs partir travailler dans les champs pétroliers ou en pharmaceutique. Aucun de ces deux secteurs ne m’intéressait.

Après avoir pris un congé pendant quelque temps pour déterminer quelle serait ma prochaine étape, je suis tombée sur le travail que fait ma superviseure actuelle (c’est-à-dire l’emploi de modélisations numériques pour étudier l’océan). J’ai été grandement intéressée pour deux raisons. La première était que je savais que les modélisations numériques constituaient des moyens vraiment géniaux pour mieux comprendre un élément environnemental. Et la deuxième était que les modélisations numériques sont d’excellents outils pour comprendre les effets des changements climatiques, un sujet qui me passionne depuis de nombreuses années. Je lui ai donc envoyé un courriel pour commencer une maîtrise avec elle, puis j’ai continué en entreprenant mon doctorat.

Ce n’était pas un parcours très direct, mais je suis très heureuse d’être là où je me trouve maintenant. Même lorsque je regarde en arrière, je comprends que si j’avais pris des décisions légèrement différentes à n’importe quel moment, je me serais probablement retrouvée exactement où je suis aujourd’hui. J’espère que cela démontre qu’il n’y a jamais un seul parcours pour arriver à une destination de carrière finale. C’est aussi important de saisir les occasions à mesure qu’elles se présentent.
 

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Premièrement, suis une grande variété de cours ainsi que tous tes cours de mathématiques et de sciences au secondaire. Même si tu crois que tu n’en auras pas besoin immédiatement après le secondaire, c’est plus simple d’avoir réussi ces cours dans l’éventualité où tu décides d’emprunter un chemin différent plus tard dans ta vie.

Deuxièmement, ne stresse pas trop en pensant que tu dois savoir exactement ce que tu veux faire de ton avenir. Il y a souvent de nombreux chemins qui mènent à la même destination, surtout en océanographie, qui est un domaine très interdisciplinaire.

Troisièmement, amuse-toi! Profite du processus et pas seulement de la destination. Quand je repense aux 10 dernières années (c’est-à-dire depuis que j’ai terminé le secondaire), je ne savais souvent pas nécessairement quelle serait ma prochaine étape ni où je me retrouverais, mais j’ai pris la décision qui était la bonne à ce moment et j’ai tenté de profiter des endroits où elle m’a emmenée.
 

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensMa carrière implique de mieux comprendre les effets possibles des changements climatiques, lesquels constituent un enjeu qui touche la vie de nombreuses personnes. Selon moi, il s’agit de l’un des plus grands enjeux auxquels font face notre génération et celles à venir. Être en mesure de travailler avec des modélisations numériques pour comprendre les effets des changements climatiques est vraiment valorisant, et aussi d’une importance primordiale.
 
Comment j'affecte la vie des gens
En dehors du travail je

En dehors du travail, j’ai de nombreux passe-temps, et je crois que c’est très important de trouver un bon équilibre entre le travail et la vie privée. Je fais du bénévolat chaque semaine en servant des repas aux personnes de la communauté d’Halifax qui sont sans domicile, qui ont faim et qui souffrent, et je fais aussi du tutorat auprès d’enfants une fois par semaine. Je suis très active, je fais du yoga, de la course et de l’aviron. J’ai aussi de nombreux passe-temps artistiques. Par exemple, je couds mes propres vêtements, et je fais de la peinture acrylique et du tricot.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Actuellement, je suis toujours une étudiante qui termine son doctorat en océanographie. Mon travail de recherche emploie une modélisation numérique de l’Atlantique Nord (c’est-à-dire l’océan de la côte Est du Canada). Une modélisation numérique est une simulation d’un océan réel. C’est un peu comme un jeu vidéo, et c’est basé sur des équations mathématiques.

Nous pouvons nous servir de ces modélisations numériques pour mieux comprendre différents aspects de l’océan. Cela inclut tout ce qui est lié à la chimie, à la biologie et à la physique de l’océan. Mon travail consiste principalement à utiliser nos modélisations pour comprendre la chimie de l’océan au large de l’Est du Canada. J’effectue des recherches sur les effets de l’augmentation du dioxyde de carbone dans l’atmosphère sur l’océan. Puisque ce travail implique de nombreux domaines différents, je fais appel à beaucoup de compétences et connaissances différentes en STIM. Cela comprend une grande part de programmation, de mathématique, de chimie, de physique et de biologie. Je dois souvent résoudre des problèmes quotidiennement, tenter de comprendre pourquoi j’obtiens un résultat donné à partir de ma modélisation ou pourquoi mon code informatique ne s'exécute pas correctement.

J’apprécie grandement mon baccalauréat en génie qui, pour la plupart des gens, peut sembler plutôt sans aucun lien avec mon travail actuel. Ce diplôme m’a permis d’apprendre comment établir un ordre de priorité des tâches et comment décomposer un problème en plus petites parties. Il m’a aussi fourni une base solide dans toutes sortes de compétences en STIM. Je travaille au sein d’un groupe de labo plus grand, dont plusieurs d’entre nous travaillent sur la même modélisation. Il y a souvent de nombreuses occasions de collaborer avec des personnes différentes.
 

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Belleville, Ontario

J’habite désormais : Halifax, Nouvelle-Écosse

J’ai fait ma formation ou mes études à : B. Sc. en génie chimique, Université Queen’s; (doctorat en cours) en Océanographie, Université Dalhousie

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Langues étrangères
  • Mathématiques
  • Informatique
  • Musique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait démonter les objets pour comprendre comment ils fonctionnaient

Explorez les profils de carrière