Aller au contenu principal

Kona Williams

Pathologiste judiciaire
Service de médecine légale de l’Ontario
Kona Williams | Pathologiste judiciaire
Kona Williams | Pathologiste judiciaire
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education
Sujets

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à Ottawa, en Ontario, mais j’ai grandi un peu partout au pays.

L’endroit où je vis maintenant : Je suis de retour en Ontario, cette fois à Toronto.

Les endroits où j’ai étudié/reçu une formation : J’ai obtenu un baccalauréat ès sciences (avec distinction) à l’Université Dalhousie, mon diplôme en médecine à l’Université d’Ottawa, puis je me suis spécialisée en anatomie pathologique (FRCPC), toujours à l’Université d’Ottawa. J’ai ensuite fait une spécialisation en pathologie judiciaire (FRCPC), cette fois à l’Université de Toronto.

Ce que je fais au travail

Chaque jour est différent. Il y a des jours où je réalise des examens post mortem (des autopsies) à la morgue, et d’autres, où j’enseigne à l’université; j’agis aussi comme témoin expert devant les tribunaux. Et il y a des jours où je travaille sur mes nombreux projets de recherche. Mais toujours, je consolide mon rôle d’agent de liaison avec les Premières Nations au Service de médecine légale de l’Ontario. J’utilise ma capacité d’observation au quotidien, avec le recours à des appareils médicaux de très haute technicité comme le tomodensitomètre, l’imageur par résonance magnétique et tous les instruments d’un gigantesque laboratoire moléculaire. Je prends quotidiennement des décisions qui peuvent avoir de très lourdes conséquences. Par exemple, si je découvre les preuves d’un homicide, quelqu’un pourrait très probablement se retrouver en prison. Je dois donc être absolument sûre de mes conclusions et me fier à mes connaissances, le tout afin de protéger le public.

Ma formation scientifique me permet d’analyser tous les faits entourant chaque cas, et de tirer les bonnes conclusions en ce qui concerne la cause de chaque décès. Je travaille aux côtés de collègues pathologistes judiciaires, d’anthropologues judiciaires, d’odontologistes, d’entomologistes, d’assistants en anatomopathologie, de techniciens en services judiciaires, de techniciens en radiologie, d’agents de police, d’avocats et de professionnels de la santé variés. Je suis appelée à interagir avec tous ces intervenants et à faire appel à leurs connaissances particulières pour faire mon travail correctement. Je me spécialise dans une seule langue, la langue de la médecine!

Mon parcours est

Au secondaire, je pensais devenir une chercheuse scientifique. Mes notes étaient bonnes, et j’adorais les activités pratiques. On m’a encouragée à présenter une demande d’admission en médecine. Mon parcours a été long : j’ai passé 10 ans à étudier la médecine, en comptant ma résidence et mes stages, avant de décrocher un « vrai » emploi. Et pendant toutes ces années, j’ai été entourée de merveilleux mentors et enseignants de confiance qui m’ont si bien guidée. Mais malgré tout ça, mon parcours n’a pas été facile. J’ai souvent pensé que je ne serais pas capable de finir mes quarts de nuit, sans parler de toutes ces années de formation! Ça m’a souvent paru comme l’escalade d’une montagne sans sommet. Mais, on le sait bien, en y allant un pas à la fois, on finit toujours par arriver au bout du chemin. Et alors, la vue est époustouflante! 

Ce qui me motive

Toutes mes journées sont différentes. J’apprends de nouvelles choses tous les jours. Comprendre ce qui a causé la mort d’une personne est difficile, mais fascinant. Être la toute première personne à découvrir la façon dont une personne est morte, alors que personne d’autre n’arrive à le faire, est extrêmement gratifiant. Et si transmettre mes connaissances à la prochaine génération de médecins est une grande responsabilité, c’est aussi tout un honneur. Au Canada, la pathologie judiciaire en est seulement à ses balbutiements — il y a encore tellement de choses à découvrir!

Comment j’affecte la vie des gens

Bien que mes patients soient décédés, les conclusions de mes analyses peuvent avoir de réelles conséquences sur les gens toujours en vie. Je fournis des réponses aux familles en deuil, au public, et au système judiciaire. Aussi, avec les progrès réalisés en autopsie moléculaire, les affections génétiques que nous découvrons parfois au moment de l’autopsie peuvent se traduire en information cruciale pour les membres de la famille en deuil, information qui peut même sauver la vie des gens.

En dehors du travail je

Mes conseils? N’ayez pas peur de parler aux gens, de tendre la main à ceux qui pourraient vous aider à vous hisser là où vous voulez vous rendre. Pensez à ce que vous voulez être dans cinq ans, dans dix ans. Les années passeront vite, utilisez-les intelligemment!

Mon conseil aux autres

Mes conseils? N’ayez pas peur de parler aux gens, de tendre la main à ceux qui pourraient vous aider à vous hisser là où vous voulez vous rendre. Pensez à ce que vous voulez être dans cinq ans, dans dix ans. Les années passeront vite, utilisez-les intelligemment!

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Mathématiques
  • Alimentation et nutrition
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seul
  • Aimait aider les autres
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture

Les partenaires

Canada 2067 Logo
Canada 2067

Parlons sciences reconnaît l’apport de Kona Williams et le remercie pour sa participation à l’initiative Canada 2067.

Explorez les profils de carrière

  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.
  • Marc Fiume | PDG de DNAstack

    Marc Fiume

    PDG

    Marc Fiume est le PDG de DNAstack, un logiciel qui gère les données génomiques.
  • Shakib Rahman | Assistant de recherche

    Shakib Rahman

    Assistant de recherche

    Shakib Rahman est un assistant de recherche à l’Institut de la santé des os et des articulations de l'Alberta
  • Kathy Deuchars | Ontario Genomics

    Kathy Deuchars

    Directrice, Développement commercial et recherche,

    Kathy Deuchars est la directrice, Développement commercial et recherche chez Ontario
    Genomics
  • Jordan Thomson | Responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics

    Jordan Thomson

    Responsable de la planification stratégique

    Jordan Thomson est le responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics.
  • Janet Smylie | Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie

    Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie est médecin de famille et chercheuse à l'hôpital St. Michael's.
  • Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

    Katie Harris (elle)

    Étudiante en médecine / future spécialiste en médecine aérospatiale

    Je m'oriente vers une carrière de spécialiste en médecine aérospatiale - médecin qui travaille avec les astronautes et les maintient en bonne santé pour les longues missions !
  • Amanda Naaum | biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum

    Biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum est biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID.
  • Thomas Merritt | Professeur titulaire

    Thomas Merritt

    Professeur titulaire en génomique et bioinformatique

    Thomas Merritt est professeur titulaire en génomique et bioinformatique pour la Chaire de recherche du Canada.
  • Tania George

    Tania George

    Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques

    Tania George est Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Susie Taylor | Susie Taylor, coordonnatrice du soutien aux programmes, sensibilisation pour Parlons sciences.

    Susie Taylor

    Coordonnatrice du soutien aux programmes

    Susie Taylor est coordonnatrice du soutien aux programmes de sensibilisation pour Parlons sciences.
  • Stephanie Welton | Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton

    Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton est une chercheuse indépendante, travaillant à distance dans tout le Canada.
  • Sarah Benjamin - Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin

    Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin est gestionnaire des opérations réglementaires chez Amgen Canada
  • Renee Mastalerz | Directrice

    Renee Mastalerz

    Directrice, Acquisition de talents

    Renee Mastalerz est directrice, Acquisition de talents chez Roche Canada.
  • Paulo Covizzi | Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi

    Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi est le directeur principal des opérations de développement chez Amgen.
  • Nusheem Ditta

    Nusheen Ditta

    Gestionnaire principale des données d'études

    Nusheen Ditta est gestionnaire principale des données d'études pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Namratt Joshi dans ses habits de graduation au doctorat

    Namrata Joshi

    Associée à l'innovation (neurosciences)

    Namrata Joshi a un doctorat en neurosciences et travaille au Moffitt Cancer Center.
  • Monica Gautam

    Monica Gautam

    Directrice générale / fondatrice

    Monica Gautam est la directrice générale / fondatrice de Compass Medical Affairs Consulting Inc.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.