Aller au contenu principal

Keven Bruce

Spécialiste en météorologie tactique
Forces armées canadiennes
Keven Bruce | Tactical Weather Specialist
Keven Bruce | Tactical Weather Specialist

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à Kingston, en Ontario, mais j'ai grandi dans le sud-ouest de l'Ontario, près de Sarnia et de Windsor, en Ontario.

J’habite désormais : Oromocto, Nouveau-Brunswick.

J’ai complété ma formation ou mes études à : J'ai obtenu un baccalauréat ès sciences en biologie de l'Université de Windsor. J’ai également obtenu un diplôme en géomatique du Niagara College. J’ai reçu une formation météorologique officielle à l'École de météorologie des Forces canadiennes à Winnipeg.

Ce que je fais au travail

Mon travail consiste à recueillir, analyser et partager des renseignements météorologiques. Cela implique notamment de transmettre les conditions météorologiques et de soutenir l'artillerie lors de tests aérologiques en altitude grâce à des observations météorologiques faites toutes les heures, à la collecte de données météorologiques et au lancement de ballons météorologiques.

L'observation météorologique toutes les heures est simplement une observation détaillée de la météo au cours de la journée. Cela inclut les types de précipitations, les quantités, les types de nuages et la couverture nuageuse, etc. Cet aspect du travail nous oblige à surveiller en permanence la météo et à surveiller les systèmes météorologiques qui se déplacent dans la région observée.

La plus grande partie du travail consiste à recueillir des renseignements météorologiques. Pour ce faire, nous utilisons des outils et un logiciel de prévision météorologique ainsi que divers sites gouvernementaux internationaux. Nous utilisons les informations que nous recueillons pour informer les commandements sur les systèmes météorologiques et sur l’incidence qu’ils peuvent avoir sur les missions, les itinéraires de vol ou les autres ressources disponibles. Cela implique beaucoup de travail sur ordinateur et nécessite une bonne compréhension des outils et logiciels de prévision météorologique, et de la télédétection à l'aide d'images radar et satellite. Nous devons également être à l'aise de parler en public afin de transmettre le fruit de nos observations aux différents commandements.

Bien que le titre de mon poste soit spécialiste en météorologie tactique, je prodigue également des conseils reliés aux impacts des systèmes géologiques, des volcans aux tremblements de terre en passant par les tsunamis potentiels. Dans le cadre de certaines tâches, je rapporte même des évènements météorologiques survenant dans l’espace.

Bien que la majeure partie du travail se fasse seul, nous travaillons parfois en équipe. Mais, selon l’emplacement du bureau météorologique, nous sommes parfois isolés (par exemple, en travaillant seul durant certains quarts de travail). En fonction du cheminement de carrière choisi, cet emploi combine du travail de bureau exigeant et des tâches sur le terrain. La maîtrise du français est un avantage dans un environnement militaire.

Mon parcours est

Honnêtement, je ne pensais pas que ma carrière prendrait cette direction! J'ai obtenu mon diplôme d'études secondaires et je suis allé à l'université pour étudier la biologie dans l'intention de devenir vétérinaire. Cependant, après avoir obtenu mon diplôme et suivi des cours en sciences de la Terre ainsi qu'en géomatique et en systèmes d'information géographique, j'ai fini par suivre les conseils de certains membres de la famille et de postuler auprès des forces armées en tant que technicien en météorologie.

Bien qu'un diplôme universitaire ne soit pas requis pour faire ce métier, mes connaissances supplémentaires m’ont aidé dans le cadre du cours de météorologie offert à l'École de météorologie des Forces armées canadiennes. En fait, de nombreux spécialistes en météorologie tactique possèdent des diplômes universitaires dans un domaine scientifique.

Ce qui me motive

J'aime que mon travail me permette de travailler à la fois sur le terrain et dans un bureau. De plus, les spécialistes en météorologie tactique, qui travaillent principalement en arrière-plan, participent aux opérations générales pour assurer la sécurité des civils et du personnel militaire. Cela comprend des éléments tels que la planification détaillée de la mission, le compte-rendu en temps opportun des catastrophes naturelles et l’assistance directe que nous apportons aux opérations de recherche et de sauvetage.

Cette carrière vous offre de nombreuses possibilités sous forme d’avancement de carrière ou de voyages dans des lieux peu fréquentés par les gens; des sites tels que la SFC Alert à l’extrémité nord de l’île d’Ellesmere, à des endroits plus communs, comme l’Europe et Hawaii. Il y a ensuite la sécurité d'emploi, de nombreux avantages sociaux et un régime de pension gouvernemental.

Comment j’affecte la vie des gens

La météo a un impact sur tout. Ceci est particulièrement important dans un contexte militaire, où une grande partie de mon travail est utilisée à des fins de planification d'opérations militaires ou simplement pour la sécurité générale des vols. En tant que spécialiste en météorologie tactique, je participe à la planification des missions (par exemple, je conseille le commandement sur la manière dont les conditions météorologiques pourraient affecter leurs équipements lors d’une mission). Les bulletins météorologiques sont également importants pour les pilotes, car les systèmes météorologiques, tels que les fortes tempêtes, le verglas ou d'autres phénomènes peuvent affecter la sécurité en vol.

Outre les aspects militaires, nous sommes souvent le premier point de contact pour les catastrophes écologiques qui surviennent sur la planète et qui nécessitent une équipe d’intervention rapide. Cela comprend la surveillance de phénomènes tels que les ouragans et les typhons, ainsi que l’émission de rapports sur les séismes, les tsunamis et les éruptions volcaniques.

En dehors du travail je

J'apprécie de nombreuses activités de plein air, y compris la randonnée, le kayak et le camping. 

Le bénévolat, le sport et l'activité physique sont bien sûr recommandés à tous les militaires.  Je suis membre des équipes de curling et de softball de mon unité.

Mon conseil aux autres

Je conseillerais l’obtention d’un diplôme en sciences, même si ce n’est pas obligatoire. Il y a beaucoup de théorie technique et météorologique à comprendre pour exercer ce métier. Familiarisez-vous avec la prise de parole en public (nécessaire dans au moins 80 % de nos tâches). Enfin, commencer l’entraînement physique le plus tôt possible ou adopter un style de vie actif afin de faciliter la formation de base et les autres entraînements militaires sur le terrain. Outre les cours de météorologie offerts en classe dans un cadre plus formel, tous les candidats devront suivre le programme de formation de base des FAC, ainsi que la formation complémentaire, y compris l’instruction de base et le programme d’instruction sur l’environnement naval.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Géographie
  • Histoire
  • Littérature et langue française
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seul
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Était motivé par le succès
  • Aimait la lecture
  • Était très créatif

Les partenaires

Canadian Armed Forces
Forces armées canadiennes

Parlons sciences remercie les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes qui nous ont fourni un profil de carrière afin de partager les détails de leur carrières passionnantes. Pour en savoir plus sur les carrières disponibles dans les Forces armées canadiennes, découvrez-les sur YouTube, Instagram, Twitter ou Facebook.

Explorez les profils de carrière

  • Meaghan Daly | Présidentede Forward Vision Games

    Meaghan Daly

    Présidente

    Meaghan Daly est la présidente de Forward Vision Games.
  • Marc Fiume | PDG de DNAstack

    Marc Fiume

    PDG

    Marc Fiume est le PDG de DNAstack, un logiciel qui gère les données génomiques.
  • Peter Scott | entrepreneur indépendant en informatique

    Peter Scott

    Entrepreneur en informatique

    Peter Scott est un entrepreneur indépendant en informatique.
  • Ryan Barichello | Président de LinxSmart & Partner - SOAP Vault.

    Ryan Barichello

    Président

    Ryan Barichello est le président de LinxSmart & Partner - SOAP Vault.
  • Kaaren Whitney-Vernon | PDG de shift2

    Kaaren Whitney-Vernon

    PDG

    Kaaren Whitney-Vernon est la PDG de Shift2, une plateforme créée pour encourager l'augmentation du contenu vidéo qui conte des histoires.
  • Zane Westmoreland | Fondateur, Acadiate

    Zane Westmoreland

    Foundateur

    Zane Westmoreland est le fondateur d'Acadiate, situé en Ontario.
  • Tack Chen | Administrateur de réseau

    Tack Chen

    Administrateur de réseau

    Tack Chen est un administrateur de réseau pour Randstad Canada.
  • Soneeka Patel | Responsable des comptes stratégiques, Google

    Soneeka Patel

    Responsable des comptes stratégiques, Partenariats

    Soneeka Patel est une responsable des comptes stratégiques pour Google.
  • Russell Palmer | Product Manager

    Russell Palmer

    Chef de produit

    Russell Palmer est un chef de produit chez Viv Labs en Californie.
  • Nusheem Ditta

    Nusheen Ditta

    Gestionnaire principale des données d'études

    Nusheen Ditta est gestionnaire principale des données d'études pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Leon Lee | Analyste en chef associé de l'informatique pour Amgen

    Leon Lee

    Analyste en chef associé de l'informatique

    Leon Lee est l'analyste en chef associé de l'informatique pour Amgen.
  • Karen Stewart

    Karen Stewart

    Directrice des systèmes d'information (DSI)

    Karen Stewart est la directrice des systèmes d'information (DSI) pour la ville de Maple Ridge
  • Peter Visscher devant un tableau blanc

    Peter Visscher

    Directeur général, Développement de véhicules robotisés

    Je travaille avec mon équipe pour développer des véhicules robotiques extrêmes conçus pour fonctionner hors route et hors planète.
  • Johann Lau | Directeur de produits, Google

    Johann Lau

    Directeur de produits

    Johann Lau est un directeur de produits chez Google
  • Ingo Gulde | Conseiller principal en développement durable

    Ingo Gulde

    Conseiller principal en développement durable

    Ingo Gulde est le conseiller principal en développement durable chez SAP
  • Ella Harvey | gestionnaire de données chez OLD (Barcode of Life Data System).

    Ella Harvey

    Gestionnaire de données

    Ella Harvey est gestionnaire de données chez BOLD (Barcode of Life Data System).
  • Andrew Brereton travaillant à l'ordinateur

    Andrew E. Brereton

    Scientifique computationnel

    J'écris du code qui apprend aux ordinateurs comment concevoir de nouveaux médicaments.
  • Christopher Town |Christopher Towns | Conseiller-cadre en stratégie chez SAP

    Christopher Towns

    Conseiller-cadre en stratégie

    Christopher Towns est conseiller-cadre en stratégie chez SAP.
  • Calin Lupa devant des montagnes

    Calin Lupa

    Ingénieur clientèle

    J'aide la clientèle à adopter les technologies Google Cloud pour créer des applications Web et mobiles exceptionnelles.