Aller au contenu principal

Justin Pursaga

Directeur et responsable de programme
Wawanesa Mutual Insurance
Justin Pursaga

Justin Pursaga 

Justin Pursaga

Justin Pursaga 

Secteur
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Winnipeg, au Manitoba.

J’habite désormais : Winnipeg, au Manitoba.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu un baccalauréat ès sciences (avec distinction) de l’Université du Manitoba avec une majeure en mathématiques actuarielles et une mineure en commerce.
Je suis membre de la Casualty Actuarial Society et de l’Institut canadien des actuaires. J’ai suivi des cours de formation professionnelle et j’ai reçu des certifications des deux organisations. Tous les ans, je dois satisfaire à des exigences de perfectionnement professionnel pour conserver mes titres professionnels. Je réponds à ces exigences en faisant du perfectionnement professionnel pour demeurer au fait des nouvelles technologies et des changements dans l’industrie.

Ce que je fais au travail

L’actuaire est une personne qui applique de vastes compétences en résolution de problèmes pour analyser et projeter des résultats financiers. Les actuaires utilisent les mathématiques, les statistiques et la théorie financière pour analyser le passé et le présent en se concentrant sur la prévision des événements à venir. Mon travail chez Wawanesa Assurance a porté sur de nombreux volets du secteur de l’assurance. Comme la façon de fixer le prix d’une assurance, la conception des systèmes du service à la clientèle et le stockage et l’utilisation des données. J’ai aussi travaillé en gestion du risque d’entreprise et en planification financière des sociétés. Plus récemment, je me suis penché sur la stratégie d’entreprise.

Il s’agit notamment d’interpréter et d’expliquer des résultats financiers, et de prévoir les tendances à venir. J’aide les dirigeants et dirigeantes d’entreprise à comprendre les tendances émergentes et l’impact que ces tendances peuvent avoir sur l’entreprise.

Mes compétences d’actuaires sont utiles dans de nombreux types de travail et de tâches. Mon travail chez Wawanesa portait principalement sur l’assurance de dommages. Ce type d’assurance protège contre le risque de perte de biens et de possessions. Les gens souscrivent une assurance pour protéger certains de leurs investissements les plus importants, comme une maison ou une voiture. L’actuaire aide à orienter les décisions concernant le type d’assurance disponible, ainsi que les risques et les coûts qui y sont associés. Il y a de nombreuses industries et entreprises qui embauchent des actuaires.

La plupart de mes tâches s’effectuent à l’ordinateur, à l’aide de logiciels spécialisés. Je collabore avec les autres personnes de mon équipe et avec d’autres équipes dans l’organisation. Au début de ma carrière, je me servais de ma formation technique pour produire concrètement des projections et des prévisions. Graduellement, je passe de plus en plus de temps à accompagner les autres et à réviser leur travail.

Mon parcours est

Il s’avère que c’est exactement ce que j’avais planifié quand j’étais au secondaire. En 10e année (4e secondaire), j’ai suivi le programme de choix de carrière. Il comportait une variété de tests qui déterminaient les types d’emploi qui correspondaient à ma personnalité, mes forces et mes objectifs.Les sciences actuarielles se sont hissées au haut de la liste!

En 12e année, mon conseiller en orientation m’a informé d’une offre d’emploi de courtier en assurances local. J’ai postulé et j’ai décroché l’emploi. J’ai commencé immédiatement après avoir terminé mes études secondaires. Pendant que j’occupais cet emploi, j’ai commencé mes études en actuariat à l’Université du Manitoba. À ma troisième année, j’ai occupé un emploi comme actuaire stagiaire pour une firme d’experts-conseils en prestations de retraite à Chicago. C’était très stimulant de me retrouver dans une grande ville! C’était un excellent poste, dans une excellente entreprise, et j’ai beaucoup appris. On m’a offert de rester dans l’entreprise, mais j’ai refusé l’offre puisque j’avais aussi reçu une offre d’emploi dans ma ville natale de Winnipeg. Consulte mon profil LinkedIn pour en savoir plus.

Ce qui me motive

Je trouve formidable la manière dont les mathématiques et les statistiques peuvent s’appliquer à notre quotidien. De manière générale, les gens sont surpris lorsque nous mentionnons à quel point les événements de tous les jours sont prévisibles. Par exemple, en matière d’accidents de voiture, de nombreux événements indépendants se produisent tout le temps. Un accident de voiture à une intersection n’a généralement aucun lien avec un accident dans un autre village ou une autre ville. La plupart des gens diront que plus le trafic est dense, plus il y aura d’accidents. Ainsi, si la densité du trafic est liée de près au nombre d’accidents de voiture, nous pouvons prédire le nombre d’accidents susceptibles de se produire sur une période donnée dans une zone donnée. Lorsque des changements sont apportés à un environnement, comme une pandémie qui réduirait le trafic pendant un certain temps, nous utilisons cette nouvelle information pour mettre à jour nos prévisions. En tirant profit de cette nouvelle information, nous augmentons la précision de nos prévisions. Lorsque l’on s’attarde à un événement particulier, comme ne pas s’arrêter complètement à un panneau d’arrêt ou déraper sur la glace, il peut être difficile de réaliser comment des données analysées par des actuaires peuvent prédire combien d’événements de ce genre se produiront. En ayant une vue d’ensemble et en examinant tous ces événements aléatoires dans un ensemble de données plus grand, c’est étonnant de voir dans quelle mesure ils peuvent être prédits.

Une autre chose qui me motive est le fait de travailler pour une société mutuelle. Ceci signifie que nos détenteurs et détentrices de police sont littéralement propriétaires de l’entreprise. Comme il n’y a pas d’actionnaires, l’argent qui reste après le paiement de toutes les indemnités d’assurance est reversé à l’entreprise.

Nous nous servons de ces économies pour augmenter la valeur que nous offrons à nos détenteurs et détentrices de police. Wawanesa s’engage à redonner aux communautés dans lesquelles nos détenteurs et détentrices de police et nos employés et employées vivent et travaillent. Nous faisons des dons à des initiatives qui font de nos communautés un endroit où il fait bon vivre, car notre objectif est de prendre soin les uns des autres.

Comment j’affecte la vie des gens

L’assurance est un bon outil. Lorsque les gens peuvent contracter une assurance à un prix abordable, ils peuvent ensuite prendre des risques. Ces personnes peuvent faire de nombreuses choses qu’elles considéraient comme trop risquées sans assurances. Ces risques peuvent être aussi communs que de louer un appartement, d'acheter une maison ou de partir en vacances. Il peut aussi s’agir de conduire une voiture ou de lancer une entreprise. Toutes ces choses sont moins risquées grâce à la disponibilité des assurances. En permettant aux gens de prendre des risques raisonnables et prévisibles, nous aidons l’économie à prospérer. Très peu de gens se lancent en affaires s’ils n’ont pas d’assurances. Sans assurance, un accident ou des problèmes de santé peuvent affecter considérablement la capacité d’une personne à subvenir à ses besoins. Grâce aux assurances, nous protégeons l’argent de nos détenteurs et détentrices de police contre certains problèmes qu’ils et elles pourraient vivre dans le futur. Mon travail appuie l’objectif de contribuer à la protection du bien-être financier de notre clientèle.

En dehors du travail je

Au secondaire, j’aimais le basketball, et c’est encore le cas aujourd’hui! J’ai joué au secondaire, et je joue encore aujourd’hui dans notre ligne senior masculine locale. Depuis que j’ai 14 ans, j’ai étendu mon amour du basketball à l’arbitrage. Maintenant, j’arbitre toujours au niveau universitaire. Je suis membre du corps d’arbitrage du Canada-Ouest. Être arbitre est une expérience unique. Personne n’admire ce que tu fais et personne ne t’appuie. Pendant une partie, tu dois être objectif alors que de nombreuses décisions comportent des zones grises et que tout un chacun peut critiquer. Il faut de la patience et avoir une bonne carapace pour ignorer tous les cris de dérision quand tu dois prendre une décision impopulaire puis passer à autre chose. Mais c’est ce que j’aime! Je passe le plus de temps possible dans la partie.

Je suis aussi membre du conseil consultatif en actuariat pour le programme des sciences actuarielles de l’Université du Manitoba. Dans le cadre de ces fonctions, je peux partager mon expérience pour définir ce qui sera enseigné aux étudiants et aux étudiantes en tenant compte de l’évolution de l’industrie. J’aime aider les étudiants et les étudiantes à se préparer pour une carrière réussie et à maximiser leur potentiel.

Mon conseil aux autres

Pense à ce qui te fait plaisir. Si tu aimes trouver des solutions à des problèmes complexes, alors cette carrière pourrait être la bonne! Si tu aimes les mathématiques, la recherche d’informations, la collaboration avec des inconnus et la résolution de problèmes ouverts, l’actuariat pourrait te convenir.

Être actuaire, c’est un bon emploi, car l’industrie est en constante évolution. L’ensemble de compétences de base que tu utiliseras sera le même, peu importe les enjeux à venir. C’est un travail gratifiant et important pour la société.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Histoire
  • Mathématiques
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Était très créative
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Explorez les profils de carrière

  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.
  • Meaghan Daly | Présidentede Forward Vision Games

    Meaghan Daly

    Présidente

    Meaghan Daly est la présidente de Forward Vision Games.
  • Maria Golbova assise sur une balançoire

    Maria (Maya) Golbova

    Analyste de la paie

  • Ryan Barichello | Président de LinxSmart & Partner - SOAP Vault.

    Ryan Barichello

    Président

    Ryan Barichello est le président de LinxSmart & Partner - SOAP Vault.
  • Sasha Strong | Analyste des horaires de la Banque TD Canada Trust.

    Sasha Strong

    Analyste des horaires

    Sasha Strong est analyste des horaires de la Banque TD Canada Trust.
  • Theresa McCurry à l'extérieur

    Theresa McCurry

    Présidente-directrice générale (PDG)

    Theresa McCurry est la présidente-directrice générale de l’Association de technologues et technicien(ne)s en génie de Colombie-Britannique (ASTTBC).
  • Kathy Deuchars | Ontario Genomics

    Kathy Deuchars

    Directrice, Développement commercial et recherche,

    Kathy Deuchars est la directrice, Développement commercial et recherche chez Ontario
    Genomics
  • Karen Farbridge | Présidente et connectrice urbaine

    Karen Farbridge

    Présidente et connectrice urbaine

    Karen Farbridge est Présidente et Connectrice urbaine de Karen Farbridge & Associates Ltd.
  • Kaaren Whitney-Vernon | PDG de shift2

    Kaaren Whitney-Vernon

    PDG

    Kaaren Whitney-Vernon est la PDG de Shift2, une plateforme créée pour encourager l'augmentation du contenu vidéo qui conte des histoires.
  • Garrett Ugray | Commandant de première intervention sur les lieux de l'incident

    Garrett Ugray

    Commandant de première intervention sur les lieux de l'incident

    Garrett Ugray est un Commandant de première intervention sur les lieux de l'incident pour les Services d'urgence, d'aviation et de lutte contre les feux de forêt du Ministère des Ressources naturelles de l’Ontario
  • Erik Blachford | Investisseur en capital-risque

    Erik Blachford

    Investisseur en capital-risque

    Erik Blachford est un investisseur en capital-risque en Californie, aux États-Unis.
  • Anthony Davis | propriétaire de Start-up Strategies en Ontario

    Anthony Davis

    Propriétaire

    Anthony Davis est le propriétaire de Start-up Strategies en Ontario.
  • Moustafa Eldeeb onsite at Seaspan Shipyard’s North Vancouver, BC facility.

    Mustafa Eldeeb

    Chef de projet, programmes de la Marine

    Je suis chargé de veiller à ce que les différentes équipes de projet soient performantes et respectent le budget et le calendrier approuvés pour chaque projet.
  • Amanda McCallum

    Amanda McCallum

    Géologue, spécialiste en communication, entrepreneure

    Je suis une géologue prospectrice, une spécialiste de la communication scientifique et une propriétaire d'entreprise.
  • Zane Westmoreland | Fondateur, Acadiate

    Zane Westmoreland

    Foundateur

    Zane Westmoreland est le fondateur d'Acadiate, situé en Ontario.
  • Tania George

    Tania George

    Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques

    Tania George est Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Soneeka Patel | Responsable des comptes stratégiques, Google

    Soneeka Patel

    Responsable des comptes stratégiques, Partenariats

    Soneeka Patel est une responsable des comptes stratégiques pour Google.
  • Shane Monaghan | Responsable de ligne de produits

    Shane Monaghan

    Responsable de ligne de produits

    Shane Monaghan est responsable de ligne de produits pour la Société Gates.
  • Sarah Campden

    Sarah Campden

    Technicienne civile associée

    Sarah Campden est associée et technicienne civile de Herold Engineering Limited.
  • Sanchari Sen Rai, autoportrait

    Sanchari Sen Rai

    Cofondatrice et directrice générale

    Sanchari Sen Rai travaille avec des étudiantes et étudiants potentiels qui envisagent de faire des études supérieures au Canada.