Jacob Waldbillig

Technologue en architecture
IBI Group
Lieu de naissance
Emplacement



En dehors du travail je

Dans mes temps libres, je suis entraîneur de hockey. J’aime faire du vélo et collectionner les chaussures. Je suis le hockey et le basketball : GO LES OILERS, GO LES RAPTORS!!! J’essaie aussi de méditer au moins une fois par jour.

En dehors du travail je
Mon parcours est

J’ai commencé à apprendre sur l’architecture au secondaire. À l’époque, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire après le secondaire, mais l’un de mes enseignants m’a dit qu’il y avait un programme d’architecture au Northern Alberta Institute of Technology (NAIT). Après quelques recherches et une visite aux portes ouvertes, j’ai su que cette passion pouvait devenir une carrière. Alors que j’étais encore au NAIT, j’ai été embauché dans une petite firme. La semaine suivant l’obtention de mon diplôme, j’ai commencé à y travailler à temps plein. Au mois de novembre 2020, on m’a proposé un emploi dans une grande firme internationale. C’est là où je suis aujourd’hui. Si tu penses aimer ou te passionner par ce que tu fais au secondaire, alors renseigne-toi! Il y a probablement une carrière qui t’attend. La meilleure carrière est celle qui est agréable au quotidien!

Consulte mon profil LinkedIn pour en savoir plus sur mon parcours professionnel.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Fais quelques recherches si tu penses t’intéresser à une carrière en architecture. Essaie de voir s’il s’agit d’un domaine qui te passionne. Si tu crois que cette carrière te convient, alors communique avec des institutions, ton école ou une ou un architecte local pour en apprendre davantage.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Edmonton, en Alberta.

J’habite désormais : Edmonton, en Alberta.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai commencé à faire de l’architecture au secondaire, puis j’ai été dirigé vers le programme de technologie architecturale, qui est un diplôme de deux ans. Je suis actuellement aux études à l’Université d’Athabasca, au baccalauréat ès sciences en architecture, et j’envisage de poursuivre à la maîtrise.

À propos de moi


Ce qui me motive

La partie la plus gratifiante de mon travail est de voir le produit final du bâtiment sur lequel j’ai travaillé, résolu des problèmes et qui me causait du stress. C’est cool et très gratifiant de voir le bâtiment être utilisé dans le monde réel.

Ma tâche préférée est la conception. J’ai eu la chance de pouvoir faire un peu de conception pour certains bâtiments et sites. À cela s’ajoute la création des maquettes et des tableaux de présentation.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensMa carrière est importante, car les gens auront toujours besoin de bâtiments! Nous pouvons y travailler, y vivre ou y jouer : les bâtiments constituent un élément essentiel de notre société. Nous nous efforçons de créer des bâtiments qui suscitent des émotions, qui sont utilisables par les clients et clientes, et qui attirent l’attention de l’utilisateur et de l’utilisatrice. Nous nous efforçons de rendre les bâtiments mémorables, car ils font une différence dans la société.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

À l’heure actuelle, je travaille sur quatre projets différents au Canada et aux États-Unis. Mes tâches varient selon l’étape du projet. Au début du projet, il y a un travail de conception. Dans mon rôle, je ne conçois pas le bâtiment. Je dois plutôt apporter les changements mentionnés par l’architecte. Lorsque nous avons terminé la conception, je commence les dessins techniques. Ces derniers servent à construire le bâtiment. Ils incluent les plans des étages, les plans du toit, les plans des plafonds, les détails du bâtiment et les différentes sections. La plupart de mes journées au travail consistent à déterminer comment le bâtiment va s’assembler et à préparer les plans pour la construction.

Il y a aussi un travail de coordination avec les autres entreprises impliquées dans le projet. Cela implique de travailler avec d’autres professionnels et professionnelles, comme les ingénieurs et ingénieures en électricité, en mécanique, de structure et en génie civil. De nombreuses correspondances sont faites par courriel ou à l’aide de Microsoft Teams.

Une des idées fausses au sujet de l’architecture est qu’elle implique beaucoup de mathématiques. En fait, il y a peu de mathématiques. Il faut connaître les notions de base et savoir jouer avec les chiffres, mais ce n’est rien de compliqué. L’une des choses que j’ai apprises dans mon travail et dans tous les emplois que j’ai eus, c’est que la communication est essentielle. Il est important de parler de ton travail avec tes collègues et, surtout, de toujours poser des questions.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Informatique
  • Cours de métiers et en atelier
  • Éducation physique/Santé
  • Technologie
  • Mathématiques
  • Études de conception
  • Sports
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Aimait concevoir ou fabriquer des objets

Les partenaires

Skills / Compétences Canada Alberta

Parlons sciences tient à remercier Skills/Compétences Alberta de l’avoir mis en contact avec la personne présentée ci-dessus.

Fondé en 1989, Skills/Compétences Canada, dont Skills/Compétences Alberta fait partie, est un organisme national sans but lucratif qui, de concert avec ses organisations membres représentant tous les territoires et provinces du Canada, fait la promotion des emplois dans les métiers et les technologies auprès des jeunes du pays en collaborant avec les employeurs, les enseignants, les syndicats et les gouvernements. Grâce aux liens uniques qu’il entretient avec ses partenaires des secteurs privé et public, Skills/Compétences Canada est en mesure de contribuer à combler les besoins futurs du Canada en main-d’œuvre qualifiée, tout en aidant les jeunes à découvrir des carrières gratifiantes. Skills/Compétences Canada offre à des centaines de milliers de jeunes canadiens des possibilités d’apprentissage expérientiel, notamment des concours de compétences régionaux, provinciaux et territoriaux, nationaux et internationaux, ainsi que des programmes de sensibilisation aux métiers spécialisés. Pour en savoir plus, visite https://www.skillscompetencescanada.com/.

Skills Canada Alberta

Explorez les profils de carrière