Hallie Dau

Coordonnatrice de recherche
Université de la Colombie-Britannique
Emplacement
Parcours education

Je participe à la coordination des exigences quotidiennes des études de recherche


En dehors du travail je

J’aime beaucoup être à l’extérieur. L’été, je fais de petites et de grandes randonnées à sac à dos, et du vélo. J’aime aussi cuisiner et tricoter pour m’aider à me détendre.

En dehors du travail je
Mon parcours est

En allant à l’université, je savais que je voulais obtenir une maîtrise en santé publique (MSP). J’ai obtenu un baccalauréat ès arts en affaires internationales, avec une concentration en santé mondiale et Afrique subsaharienne. J’ai acquis une bonne base pour ma MSP. Les stages étaient très courants à mon université. J’ai donc réalisé des stages dans différentes organisations pour les femmes et pour la santé mondiale. Ils m’ont procuré beaucoup d’expérience et j’ai pu découvrir ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas. J’ai pris une année de congé entre mon baccalauréat et mes études supérieures pour voyager. Je recommande à tout le monde de faire la même chose. Consulte mon profil LinkedIn pour en savoir plus.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Suis des cours qui, a priori, ne t’intéresseraient pas. J’ai toujours pensé que je détestais les statistiques, mais une fois que j’ai appliqué ses connaissances aux soins de santé, j’ai réalisé qu’elles n’étaient pas simplement pas utilisées d’une manière qui me stimulait avant.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : San Diego, en Californie, aux États-Unis.

J’habite désormais : Vancouver, en Colombie-Britannique

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu ma maîtrise et mon baccalauréat ès arts à l’Université George Washington.

À propos de moi


Ce qui me motive

Mon travail est très gratifiant, car les recherches que je mène ont la capacité d’influencer les politiques en matière de santé et la façon dont les soins de santé sont prodigués. J’aime analyser les données de nos études et trouver des moyens d’avoir le plus grand impact possible avec les données collectées. Je travaille aussi avec beaucoup des étudiantes et des étudiants : j’adore les voir s’intéresser à la recherche. Mon travail demande de la créativité et implique beaucoup de résolution de problèmes. J’aime grandement résoudre des problèmes avec ces étudiantes et étudiants.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensJe travaille en santé publique. Mon objectif est donc d’améliorer la santé de tout le monde qui m’entoure. Les résultats de mes recherches ont la capacité de changer des politiques. Dans mon équipe, nous cherchons toujours à améliorer la vie des gens grâce à nos recherches et nos actions. C’est aussi très excitant lorsque d’autres chercheuses et chercheurs citent ton travail dans leurs propres études.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Je travaille actuellement à l’Université de la Colombie-Britannique comme coordonnatrice de recherche dans une équipe qui mène des recherches sur le comportement en santé publique. Mon rôle consiste à diriger des études de recherche, du début à la fin. Notamment, le projet d’étude, la méthodologie, le recrutement, l’analyse et l’interprétation des données, et la publication. J’aime mon travail, car je mène toujours plusieurs études. Chaque jour est donc différent et stimulant! Mon travail demande aussi beaucoup de collaboration à l’externe, avec des patientes et des patients, et des partenaires en externes à mon équipe. Pour bien réussir dans un tel rôle, tu dois avoir des compétences en organisation et en rédaction, quelques connaissances en statistiques, et beaucoup de créativité.

Au secondaire, j’avais peur des mathématiques et des sciences. En travaillant en santé publique, j’ai découvert qu’il existe d’autres moyens de développer et d’appliquer ces compétences d’une manière qui m’intéresse et qui va au-delà des cours de base que j’ai suivis.

Ce que je fais au travail
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Géographie
  • Histoire
  • Éducation physique/Santé
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Apprenait mieux en expérimentant

Les partenaires

Pour l'avancement des femmes en génie et en technologie

Parlons science tiens à remercier l’Association des technologues et techniciens en sciences appliquées de la Colombie-Britannique (ASTTBC) de nous avoir mis en contact avec la personne présentée ci-dessus.

Les technologues et techniciens en sciences appliquées de la Colombie-Britannique (ASTTBC) dirigent le Projet de promotion des femmes en génie et en technologie, un projet de partenariat sectoriel sur le marché du travail, financé par l’Accord de développement de la main-d’œuvre Canada-Colombie-Britannique. L’objectif du projet est d’accroître la participation des femmes aux métiers de l’ingénierie, de la géoscience, de la technologie et des techniques grâce à la mise en œuvre de stratégies de diversité et d’inclusion pour recruter, retenir et soutenir le développement de carrière des femmes afin de diriger un changement culturel au niveau du système au sein de ces professions.

ASTTBC Technology ProfessionalsFunding provided by the Government of Canada through the Canada-British Columbia Workforce Development Agreement

Explorez les profils de carrière