Aller au contenu principal
Profil de carrière

Gonzalo Giribet

Professeur de biologie organismique et évolutionniste
Université Harvard
Professeur de biologie des organismes et évolutionniste, Université Harvard
Professeur de biologie des organismes et évolutionniste, Université Harvard
Secteur
Emplacement
Parcours education

Gonzalo Giribet est professeur de biologie organismique et évolutionniste à l’Université de Harvard.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à Burgos, en Espagne, mais quand j’avais quatre ans, j’ai déménagé à Barcelone, dans une ville de la côte appelée Vilanova i la Geltrú.

J’habite désormais : Je vis à Cambridge, au Massachusetts, une ville que je trouve personnellement très attrayante. Elle est cosmopolite et me rappelle l’Europe à bien des égards.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu mon baccalauréat et mon doctorat à l’Université de Barcelone, à la Faculté de biologie. Au cours de mon doctorat, j’ai eu l’occasion de passer trois mois au Musée américain d’histoire naturelle (AMNH), où j’ai fait la connaissance de nombreux collègues dans le domaine de la systématique. Après avoir obtenu mon doctorat, j'ai rejoint l’AMNH pour mes recherches postdoctorales. J’avais 26 ans à l’époque.

 

 

Ce que je fais au travail

Mon travail comporte trois parties principales :

  • La recherche sur les relations évolutives des invertébrés (passés et présents) avec mon équipe de recherche;
  • l’enseignement de cours sur la systématique, la biogéographie et les invertébrés;
  • la gestion du personnel qui travaille dans les collections d’invertébrés du Musée.

Le travail de conservation est nécessaire pour maintenir les spécimens de la collection en bon état. La collection compte actuellement deux millions de fiches! Ce processus exige la participation de nombreuses personnes, y compris le personnel de conservation que je supervise.

Je dirige également un laboratoire de recherche, où l’un de mes objectifs est de m’assurer que les étudiants et étudiantes acquièrent les compétences en recherche nécessaires pour atteindre le prochain niveau de leur carrière universitaire ou non universitaire.
 

Mon parcours

Je n’ai aucun doute que je suis arrivé où je suis après beaucoup de travail, mais aussi avec un peu de chance. Je pense que pour obtenir un emploi comme le mien, il faut soit être vraiment intelligent, soit travailler très fort. Bien sûr, certaines personnes entrent dans les deux catégories! Cependant, je crois que je m’inscris mieux dans la deuxième catégorie que dans la première. L’une de mes vertus est la capacité de travailler très efficacement par moi-même. Le fait d’être organisé et discipliné aide aussi, ce qui me permet de travailler dans des situations et des endroits où les autres ne peuvent habituellement pas se concentrer. Cela me donne un temps précieux supplémentaire que j’ai appris à bien utiliser au fil des ans.

Ce qui me motive

La compréhension de la biologie des invertébrés a toujours été ma passion. Quand j’étais jeune, j’avais ma propre collection de mollusques (que j’ai ensuite donnée au Musée). J’ai toujours été intéressé par la taxonomie (la façon dont les organismes sont reliés et classifiés). Même quand j’étais très jeune, j’utilisais des livres sur les mollusques pour identifier les coquillages que j’avais recueillis sur la plage. J’ai eu la chance d’avoir un voisin plus âgé qui m’a aidé à cet égard. Plus tard, des confrères étudiants et des collègues de l’université m’ont appris à devenir plus professionnel. La discipline et l’engagement ont également été très précieux pour m’aider à trouver l’emploi de mes rêves. J’aime voyager pour faire de la recherche, car cela m’a permis de voir certains des endroits les plus reculés du monde. Cela m’a également aidé à comprendre à quel point ces régions éloignées sont diversifiées.

Comment j’influence la vie des gens

Dans mon laboratoire, je forme de nouveaux professionnels et professionnelles dans les domaines de la systématique et de l’évolution des invertébrés. La recherche que nous faisons contribue à enrichir les connaissances de la communauté scientifique. Certaines de ces informations rejoignent le grand public. Par exemple, nous utilisons le Musée d’histoire naturelle de Harvard comme moyen d’apporter de nouvelles informations au public. Cela se fait grâce à nos expositions et à nos programmes éducatifs que nous offrons au Musée.

En dehors du travail, je

J’aime faire du sport. Je fais de la planche à voile de compétition, mais j’aime aussi courir et faire du vélo. J’aime également la musique et les voyages, surtout si c’est pour le travail sur le terrain, parce que cela me permet de voir le monde d’un point de vue très différent que si je voyageais comme touriste.

Mon conseil aux autres

Donne tout ce que tu as! Réussir dans ce genre de carrière exige des efforts et de la discipline.
La poursuite de carrières universitaires est habituellement motivée par la passion et le travail. Cela signifie souvent qu’il faut viser les résultats plutôt que les salaires ou combler les heures. Par conséquent, si travailler de longues heures (au besoin) ne semble pas être une partie de plaisir, tu voudras peut-être envisager une autre carrière.
 

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Commerce et économie
  • Langues étrangères
  • Mathématiques
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Faisait du sport
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • A toujours su ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Collectionnait des mollusques et autres animaux trouvés près de chez soi

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.