ATTENTION

Notre site web rencontre actuellement quelques difficultés techniques et nous travaillons fort pour les corriger.

Soyez assuré que vous pouvez toujours accéder à nos programmes et ressources!

Eddie O'Keefe

Conseiller en orientation
École de la nation Mi'kmaq Conne River
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

Sujets connexes


En dehors du travail je

Je suis toujours à encourager l’activité physique. J’agis souvent à titre d’entraîneur pour plusieurs enfants de notre école et pour nos équipes sportives. Comme activités bénévoles, je fais des voyages scolaires avec les enfants. Moi-même, je m’entraîne et je marche régulièrement. Je réalise que j’aime conserver une certaine structure et routine en dehors du bureau. À mon avis, l’activité physique peut être thérapeutique.

En dehors du travail je
Mon parcours est

Quand j’étais au secondaire, je n’ai jamais pensé devenir enseignant. En fait, je n’ai jamais eu le désir de poursuivre des études postsecondaires. J’étais un adolescent à difficultés et, quand j’avais 17 ans, l’école se retrouvait loin sur ma liste de priorités. Après l’école, je suis allé travailler dans une usine de pâtes et papiers. Après avoir travaillé à l’usine pendant deux ans, j’ai décidé que si je voulais être heureux, je devais poursuivre mes études.

Mon choix de carrière a surpris mes anciens enseignants et enseignantes. Je m’en suis toujours souvenu et, par conséquent, je n’ai jamais laissé tomber les élèves. L’impact que tu as ne se remarque pas immédiatement. J’ai effectué plusieurs stages, dont deux dans des écoles secondaires et un dans un centre de réhabilitation. Lors de mes études postsecondaires, il n’y a pas eu de surprises. Quand j’ai commencé l’enseignement, la consultation en orientation m’a semblé intéressante. J’ai interagi avec beaucoup d’adolescents et d’adolescentes en difficulté et j’ai constaté que, pour la majorité, leur situation s’apparentait à la mienne. J’ai vécu beaucoup d’expériences qu’elles et ils ont aussi vécues.

Beaucoup de gens avaient discuté avec moi et m’avaient guidé vers une direction précise. Parallèlement à l’enseignement, une personne plus âgée avec qui je travaillais m’a aidé à me lancer dans le domaine de la consultation. Elle a vu en moi des qualités qui étaient pertinentes au domaine. J’ai acquis les compétences nécessaires pour travailler sur le terrain et pour interagir avec les superviseurs et superviseuses et les administrateurs et administratrices. Le seul défi auquel j’ai été confronté dans mon domaine est la combinaison des tâches administratives et de consultation. Je me retrouvais à assumer un rôle disciplinaire et un rôle exempt de jugement. C’est un défi auquel est confronté tout conseiller ou conseillère d’orientation, car il ou elle doit souvent enseigner en plus de faire de la consultation d’orientation. Cela fait seulement sept ans que je n’assume plus de tâches autres que la consultation. Les enfants peuvent donc avoir plus facilement accès à moi.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Fais des recherches, puis encore plus de recherches. Parle au plus grand nombre de personnes possible, et découvre ce que tu aimes de leur travail et ce que tu n’aimes pas. Tu ne trouveras jamais un emploi exempt de points négatifs, mais tu peux arriver à les minimiser. Visite des institutions qui offrent ces programmes. Vois comment le programme est offert, s’il est axé sur la théorie, sur la pratique ou sur les deux. Le programme doit correspondre à la manière dont tu apprends le mieux.

Mon conseil aux autres


À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Corner Brook, à Terre-Neuve-et-Labrador.

J’habite désormais : Conne River, à Terre-Neuve-et-Labrador.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu un baccalauréat en éducation physique et à la santé et une maîtrise en éducation (psychologie de l’orientation) à l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador.

À propos de moi


Ce qui me motive

Mon travail comporte de nombreuses tâches que j’aime accomplir. Je suis formé en enseignement de l’éducation physique, et je passe beaucoup de temps avec les élèves dans des activités parascolaires. Cela contribue à établir des relations et à créer des moments d’enseignement avec les élèves. À mon avis, passer du temps avec ces élèves apporte de grands avantages. Les enfants sont plus disposés à écouter et à mettre en œuvre les apprentissages que nous leur transmettons. Ce travail me convient parfaitement, et je le trouve gratifiant, car il n’y a pas deux jours semblables. Même après avoir fait ce travail pendant 25 ans, il y a toujours quelque chose de nouveau que je n’ai jamais vu auparavant. J’ai donc l’occasion de varier mon temps et mes tâches.

Ce qui me motive
Comment j'affecte la vie des gensDe nombreux aspects de mon travail sont enrichissants. Tous les jours où je vais au travail, quelque chose de nouveau me rappelle à quel point mon rôle est important pour ces jeunes enfants. Il y a beaucoup de gens dans nos communautés qui ne sont pas satisfaits des choix qu’ils ont faits. Je vois que mon poste est essentiel pour acheminer la bonne information, au bon moment, à ces personnes. Cela peut affecter la vie des gens de manière immédiate, mais aussi dans le futur.
Comment j'affecte la vie des gens
Ce que je fais au travail

Une journée ordinaire pour moi inclut des tâches liées à l’accompagnement des élèves et au soutien du personnel enseignant. Je commence mes journées en répondant aux courriels et aux messages téléphoniques. Je crée ensuite une liste de priorités des choses que je dois faire ce jour-là. La majorité des activités que je fais sont réactives. C’est-à-dire que, lorsqu’une personne vient frapper à ma porte, j’interagis sur le moment. Il peut s’agir d’orientation professionnelle, de consultation individuelle, d’évaluation, de rencontres avec les parents ou d’accès à des services pour les élèves.

Je n’applique pas – ou n’utilise pas – des notions liées directement au domaine des STIM. Je me sers de mon ordinateur pour accéder à des programmes, remplir des demandes d’emploi, utiliser des programmes de carrière et noter des évaluations. J’aime employer des stratégies de résolution par l’exploration de soi. Cela permet aux gens de constater d’eux-mêmes les processus à suivre lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes. Je poursuis ensuite à l’aide de la thérapie cognitivo-comportementale.

Les conseillers et les conseillères en orientation doivent prendre des décisions qui sont souvent prises avec d’autres personnes et dans diverses circonstances. Les décisions que je prends sont axées sur la personne. J’essaie de favoriser la croissance personnelle et de travailler dans leur intérêt. S’il y a une personne ou un organisme externe impliqué, je dois en tenir compte. Par conséquent, ces décisions sont complexes et nécessitent des discussions avec d’autres personnes. J’essaie constamment de trouver des points partagés par mes collègues. J’ai toujours pensé que les décisions étaient plus pertinentes lorsque tout le monde travaille vers un but commun. Dans tous les environnements, j’ai toujours travaillé avec un membre du personnel administratif ou consulté des membres du personnel administratif. En tant que moteurs politiques, il est important d’entretenir de bonnes relations avec ces personnes pour promouvoir notre programme.

Ce que je fais au travail
Je suis autochtone

Je suis d’origine autochtone et membre de la Première Nation Qalipu de Flat Bay et de la partie occidentale de Terre-Neuve.

Je suis autochtone
Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Histoire
  • Alimentation et nutrition
  • Éducation physique/Santé
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière