Aller au contenu principal

Curtis White

Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime
Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.
Curtis White | rocess engineer/marine terminal operator at Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.
Curtis White | rocess engineer/marine terminal operator at Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.
Lieu de naissance
Emplacement

Curtis White est un Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime chez Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : St. George's, Terre-Neuve

J’habite désormais : Stephenville, Terre-Neuve

J’ai fait ma formation ou mes études à : j'ai obtenu ma certification d'ingénieur mécanicien de 3e classe à l'Institut de formation provincial à St. John's, Terre-Neuve. Ils proposaient un programme de 6 semaines qui était affilié au Southern Alberta Institute of Technology (SAIT). J'ai obtenu de nombreuses autres certifications tout en travaillant sur le terrain. Parmi celles-ci, citons : SIMDUT, prévention des chutes, premiers soins d'urgence, espaces confinés, manutention de marchandises dangereuses et détection des gaz.

Ce que je fais au travail

Mon travail change d'un jour à l'autre. Lorsque nous avons de l'asphalte dans le réservoir de chauffage, je maintiens le four à la bonne température et je surveille les pressions dans les serpentins de chauffage. Nous voulons maintenir la pression de l'huile dans les serpentins de chauffage à 45 psi pour conserver la chaleur de l'asphalte. L'asphalte doit être maintenu chaud pour qu'il s'écoule rapidement et facilement dans les camions-citernes et reste chaud jusqu'à ce qu'il soit appliqué sur la zone à paver. Lorsque les clients arrivent, je m'assure qu'ils reçoivent leur chargement d'asphalte rapidement et efficacement, en gardant toujours la sécurité au premier plan. J'effectue diverses tâches de bureau, notamment la saisie de la quantité d'asphalte chargée dans les camions afin qu'une facture puisse être envoyée à l'entreprise. Je garde également une trace de la quantité d'asphalte que nous avons en main et je passe des commandes pour en avoir plus.

Il y a beaucoup de sciences et de mathématiques dans ce que je fais. Une grande partie se résume à une formule ou à un calcul. Cela rend les choses beaucoup plus simples, mais tu dois quand même savoir ce que représentent les chiffres que tu obtiens. Tu dois aussi savoir comment faire des changements si les choses ne sont pas conformes aux directives. Par exemple, chaque livraison d'asphalte aura une densité légèrement différente. Cela signifie que la masse par volume sera différente. C'est important lors du chargement des camions pour s'assurer qu'ils ne sont pas surchargés, car cela pourrait conduire à une situation dangereuse. Je dois donc effectuer des calculs pour déterminer les volumes. J'utilise également un facteur de conversion de température pour reconvertir en masse.
 

Mon parcours est

Lorsque j'ai terminé le secondaire, j'ai occupé un emploi dans une entreprise d'électricité. Au début, c'était surtout du travail non qualifié, mais petit à petit, je me suis frayé un chemin jusqu'à l’entrepôt. J'ai découvert que je n'aimais pas vraiment ce type de travail. J'ai déménagé en Alberta et j'ai occupé un emploi dans une entreprise de fabrication d'engrais. au service d'expédition. Pendant que j'y étais, j'ai eu l'occasion de travailler à l'endroit où l'engrais était fabriqué. Cela nécessitait un certificat de 4e classe et l'entreprise a fourni à un groupe d'entre nous le temps de faire ce programme. J'ai ensuite continué à travailler là-bas en tant qu'ingénieur mécanique de 4e classe.

Une fois que j'ai commencé à suivre le programme d'ingénierie mécanique, j'ai commencé à réaliser la variété des emplois disponibles et l'éducation requise. Lorsque j'ai fait passer ma certification à la 3e classe, cela m'a ouvert davantage de possibilités de carrière. J'ai fini par travailler dans une usine de papier, puis dans une raffinerie de pétrole. Là, j'étais opérateur de panneau de contrôle dans une raffinerie de pétrole à Fort McMurray. Cela signifie que j'étais responsable de la surveillance de la production et de la sécurité de plusieurs usines de traitement différentes en même temps. Plus tard, j'ai redéménagé chez moi et j'ai commencé à travailler pour NL Asphalt Ltd, où je suis aujourd'hui.

Ce qui me motive

J'aime le fait que, bien qu'il y ait une routine quotidienne, ce que je fais dépend vraiment de la situation. Cela me permet de rester sur le qui-vive. Par exemple, lorsque le mazout revient dans la chaudière, il fait environ 150º C. C'est plutôt chaud quand on sait que l'eau bout à 100º C ! Il faut rester vigilant et se concentrer sur ce que l'on fait.

J'aime aussi le fait qu'il y a toujours quelque chose à apprendre dans cette profession. Lorsque j'ai commencé, j'avais un certificat de 4e classe. Cela signifiait que je ne pouvais travailler que sur des travaux sélectionnés. Au fur et à mesure que je suivais des formations, j'augmentais mes connaissances et j'accédais à des emplois plus compliqués et plus exigeants. Et à mesure que la technologie s'améliore, la façon dont nous faisons notre travail change. Récemment, notre entreprise est passée d'un système de chauffage à vapeur au système de fourneau que nous utilisons maintenant. Ce système de fournaise est beaucoup plus efficace et écologique que les anciens systèmes. Par exemple, l'huile de chauffage est très similaire à l'huile de cuisson. S'il y a un déversement, il n'aura pas d'impact environnemental majeur. Apprendre à faire fonctionner ce système m'a poussé à repenser une grande partie de ce que je savais sur le fonctionnement des systèmes de chauffage industriels. J'aime que cette carrière me pousse sans cesse à apprendre de nouvelles choses.

Comment j’affecte la vie des gens

Je suppose que mon travail affecte la vie des gens de manière plus indirecte. Par exemple, quand un(e) client(e) se présente à l'usine, il a un horaire à respecter. Ils ne peuvent pas se permettre d'attendre si je n'ai pas l'asphalte prêt à être chargé. S'ils doivent attendre, cela signifie que l'entrepreneur de pavage va être retardé et qu'ils devront peut-être payer un salaire pour les heures supplémentaires. Cela affecte leur résultat net et aura une incidence sur leur niveau de profit et sur le fait qu'ils devront peut-être licencier des travailleurs et travailleuses ou non. Pour le grand public, cela signifie qu'il pourrait conduire sur des routes non pavées ou attendre dans une longue file d'attente plus longtemps qu'il ne le faudrait !

En dehors du travail je

Je passe beaucoup de temps à rénover une Chevy 1957. Avec une vieille voiture comme celle-là, il y a beaucoup à faire ! Je fais aussi du jardinage et j'aime voyager.

Mon conseil aux autres

Si ce type de travail t'intéresse, je te conseille de suivre un programme de technologie du génie mécanique plutôt qu'un programme de certification. Un programme de technologie du génie mécanique de 3 ans te donnera beaucoup plus de possibilités d'avancement. Avec ce type de programme, tu as une compréhension plus large et plus profonde des principes. Cela signifie que tu es qualifié pour beaucoup plus d'emplois dès que tu es diplômé.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Musique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Explorez les profils de carrière

  • Roger Bragg à l'extérieur avec un VTT

    Roger Bragg

    Électricien en construction

    Roger Bragg est un électricien en construction, exerçant à Terre-Neuve.
  • Michelle Henry

    Michelle Henry

    Technicienne en essais non destructifs

    J'inspecte les pièces métalliques des réacteurs nucléaires pour m'assurer qu'elles sont en bon état.
  • Lauren Hutchinson

    Lauren Hutchinson

    Technicienne de laboratoire

    Lauren Hutchinson est une technicienne de laboratoire pour le Collège Camosun.
  • Julie-Claire Hamilton travaillant dans un boîtier de disjoncteurs électriques

    Julie-Claire Hamilton

    Enseignante du programme d'opérateur, opératrice d'usine

    Julie-Claire Hamilton est enseignante du programme d'opérateur, opératrice d'usine au Collège Selkirk
  • Heather Robertson

    Heather Robertson

    Gestionnaire de projet principale

    Heather Robertson est gestionnaire de projet principale pour Associated Engineering (B.C.) Ltd.
  • Curtis White | rocess engineer/marine terminal operator at Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.

    Curtis White

    Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime

    Curtis White est un Ingénieur des procédés/opérateur de terminal maritime chez Newfoundland and Labrador Asphalt Ltd.
  • Diane Standen-Downie

    Diane Standen-Downie

    Responsable du contrôle de projet

    Diane Standen-Downie est une responsable du contrôle de projet chez Jacobs Engineering.
  • Adam Melnick | Coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité pour un centre de formation en calorifugation

    Adam Melnick

    Coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité

    Adam Melnick est coordinateur de l'apprentissage et instructeur en santé et sécurité pour un centre de formation en calorifugation
  • Homme travaillant avec des équipements pour façonner des outils et matrices.

    Jeff

    Fabricant d'outils et matrices

    Je crée, répare, teste et fais fonctionner l'outillage de production, comme les matrices, les gabarits, les fixations et les jauges en lisant et en interprétant des dessins techniques complexes.
  • Daniela Torelli dans un atelier de soudure.

    Daniela Torelli

    Instructrice en soudage

    J'enseigne le soudage à la prochaine génération de soudeurs et soudeuses.
  • Sarah Raddatz

    Sarah Raddatz

    Dessinatrice en bâtiment

    En tant que dessinatrice structurelle, j'utilise des logiciels pour créer des modèles et plans de bâtiments en 3D et en 2D avant la phase de construction.
  • Bryan Rolph

    Bryan Rolph

    Directeur des ventes

    Je dirige une équipe de 8 professionnels et professionnelles des ventes techniques qui contribuent à offrir les meilleures solutions technologiques à nos clients. Ce rôle exige de voyager dans tout l'Ouest canadien pour soutenir notre personnel et clientèle.
  • Kat Tyrell

    Kat Tyrell

    Directrice, Stratégies de l'automobile et de la mobilité

    En tant que stratège en acquisition de talents et compétences, je travaille avec une équipe et un certain nombre de partenaires pour élaborer une stratégie qui permettra au secteur de l'automobile et de la mobilité en Ontario de continuer à disposer des compétences et des talents dont nous avons besoin pour prospérer.
  • Autoportrait de Jill Stagg pris sur le chantier

    Jill Stagg

    Apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur

    En tant qu'apprentie tuyautrice en montage de conduites à vapeur, Jill Stagg élargit ses compétences en matière d'installation de tuyaux qui transportent de gaz à haute pression ou des substances dangereuses.
  • Mariam Jordi sur le site de construction d'un bâtiment pour la formation des pompiers et pompières.

    Miriam Jordi (elle)

    Coordonnatrice de projet

    Miriam travaille pour une entreprise de construction et veille au respect des échéanciers et du budget des projets.
  • Chelsea Dyck

    Chelsea Dyck

    Compagnon électricienne

  • Ben Davis

    Benjamin Davis

    Responsable de territoire

    J’améliore la sécurité, la production et l’efficacité sur le lieu de travail
  • Wiebke

    Wiebke Jansen

    Apprentie soudeuse

    Je suis apprentie soudeuse aux chantiers navals Seaspan à North Vancouver, en Colombie-Britannique.
  • Lorne Bennett

    Lorne Bennett

    Vice-président à la direction des ressources humaines

  • Alan Locke au travail

    Alan Locke

    Technologue en recherche