Aller au contenu principal

Christine Martinello

Conservatrice adjointe, Eaux canadiennes et propagation des espèces
Aquarium de Vancouver
Christine Martinello avec une pieuvre
Christine Martinello avec une pieuvre
Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Vancouver, en Colombie-Britannique

J’habite désormais : Vancouver, en Colombie-Britannique

J’ai complété ma formation ou mes études à : Baccalauréat en sciences avec majeure en biologie marine de l’Université Simon Fraser de Burnaby, en Colombie-Britannique, dont un semestre au Centre des sciences marines de Bamfield; maîtrise en biologie de l’Université St. Francis Xavier d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse (mémoire portant sur la structure de la communauté intertidale dans l’ensemble des différents gradients de stress environnemental).

Ce que je fais au travail

Le poste que j’occupe est nouveau à l’Aquarium. La majeure partie de mon travail consiste à collaborer avec le conservateur pour encadrer notre personnel et gérer notre collection d’animaux vivants. Je fais aussi du remplacement comme biologiste au besoin.

À titre de conservatrice adjointe de l’Aquarium, je contribue à établir l’horaire de travail de nos équipes et à répondre à leurs besoins. J’aide aussi à l’élaboration de notre plan pour notre collection d’animaux en collaboration avec diverses organisations, entre autres le ministère des Pêches et des Océans. De plus, j’accomplis certaines tâches administratives, par exemple la gestion de la paie, la planification des budgets et l’achat d’articles selon les besoins.

Lorsque je travaille comme biologiste, je détermine l’horaire d’alimentation des animaux et je fais l’entretien général des bassins qui me sont assignés. Je peux être appelée à trouver de nouveaux animaux, à surveiller la qualité de l’eau et à observer les comportements des animaux. Je dois parfois nettoyer les bassins. Quand il s’agit de grands bassins, je peux avoir à faire de la plongée pour nettoyer les vitres. Lorsque nous prévoyons d’introduire une nouvelle espèce dans l’aquarium, je fais des recherches pour m’assurer qu’elle est compatible avec les espèces déjà présentes et que nous pourrons assurer sa survie. J’apprends toujours de nouvelles choses en faisant des lectures et en assistant à des conférences.

Certaines activités particulières exigent beaucoup de travail sur le plan technique et la résolution de nombreux problèmes. Par exemple, pour transférer notre requin-zèbre à l’aquarium Odyssey, en Arizona, nous avons dû modifier un réservoir-vivier et surveiller en continu les conditions de l’eau. De nombreuses personnes possédant des compétences spécialisées ont été mises à contribution pour ce formidable effort de collaboration.

Mon parcours

J’ai commencé à me passionner pour l’environnement marin en 11e année (secondaire 5) lors d’une visite scolaire à l’Aquarium. Auparavant, j’avais toujours voulu devenir pédiatre. Mais, lorsque j’ai visité le laboratoire aquatique, ici même à l’Aquarium, j’ai su que c’était ce que je voulais faire. C’était comme un appel, et j’y ai répondu malgré mes difficultés en chimie, en mathématiques et en physique.

J’ai commencé à faire du bénévolat à l’Aquarium pendant quand j’étudiais au collège. J’ai ensuite obtenu un baccalauréat en biologie marine et une maîtrise en biologie. Mon mémoire portait sur les écosystèmes marins. À mon retour à Vancouver au terme de mes études universitaires, j’ai recommencé à faire du bénévolat à l’Aquarium. J’ai aussi obtenu un travail à la boutique de cadeaux. C’est ce qui m’a permis de mettre un pied dans la porte. Par la suite, un collègue m’a mentionné qu’il y avait un poste de biologiste à pourvoir. J’étais désavantagée du fait que je n’avais aucune expérience professionnelle dans un aquarium. Toutefois, je détenais déjà mon permis de plongée sous-marine et ça m’a aidée.

Il est important de comprendre que, bien souvent, le diplôme ne suffit pas pour obtenir un emploi. Mon diplôme dépassait les exigences de l’emploi, mais l’expérience pratique est jugée tout aussi importante pour ce type de postes. J’ai toujours pensé que je travaillerais dans le domaine de la conservation et de la vulgarisation. Il ne m’était jamais venu à l’idée que j’en arriverais un jour à prendre soin des animaux. Dès l’instant où j’ai commencé à travailler ici, même lorsque je siphonnais les excréments des concombres de mer, je me suis dit que c’était le meilleur emploi du monde entier!

Après avoir travaillé quelques mois comme biologiste adjointe et cinq ans comme biologiste, j’ai occupé pendant quelques années un poste de biologiste principale. J’ai récemment été nommée conservatrice adjointe, Eaux canadiennes et propagation des espèces. Je travaille à l’Aquarium depuis 2006.

Ce qui me motive

Je suis ravie quand je vois les gens observer un bassin comme s’ils étaient immergés dans l’environnement marin. Lorsque je constate chez les animaux un comportement qui se manifeste d’ordinaire dans la nature, cela montre que nous avons vraiment bien reproduit leurs conditions naturelles. Nous répondons aux besoins des animaux, ce qui est très important. De plus, lorsque les animaux se reproduisent, c’est un énorme succès. La plongée est un aspect de mon travail qui me plaît beaucoup.

Comment j’influence la vie des gens

La garde d’animaux en captivité suscite toujours certaines préoccupations, mais je peux affirmer avec fierté que je travaille pour une organisation extraordinaire. Notre équipe fait de son mieux pour maintenir à un niveau élevé le bien-être des animaux. J’adore mon travail. Il faut éduquer les citoyens pour susciter chez eux la volonté de protéger nos ressources naturelles. On peut voir les gens – en particulier les enfants – s’émerveiller devant la beauté de nos océans. Il est plus facile de faire passer le message quand on renseigne la population et, surtout, quand on le fait bien. Tous ces aspects changent vraiment les choses et je suis fière de faire partie de l’équipe de l’Aquarium

En dehors du travail, je

Pour me détendre, j’aime courir pendant ma pause de midi. Par le passé, j’avais l’habitude d’aller en vacances dans le Sud pour faire de la plongée. Mais je consacre maintenant tous mes temps libres à mes deux filles, âgées de deux et six ans, qui sont toute ma vie!

Mon conseil aux autres

Si tu songes à étudier dans le domaine, je t’encourage fortement à apprendre comment entretenir un aquarium à la maison. La plongée sous-marine est assurément un atout et les connaissances sont essentielles (il y a tellement de documentation à lire!). Faire du bénévolat est aussi un excellent moyen d’enrichir tes connaissances et de te faire connaître par des employeurs éventuels. En outre, ça te permet de voir si ce type de travail est de nature à te plaire. Certaines personnes ne sont pas toujours conscientes des aspects moins attrayants du travail, par exemple préparer la nourriture des poissons, faire du nettoyage et, de façon générale, demeurer trempé pendant de longues périodes.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts dramatiques
  • Alimentation et nutrition
  • Langues étrangères
  • Histoire
  • Littérature et langues
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Était motivée par le succès
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    I teach and do research on the topics of Food Chemistry and Food Processing.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Research Assistant/Graduate Student

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieure biomédical et chef d'entreprise

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Portrait de Manpreet Kaur

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson with German Sheppard dog

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.