Brendon Clothier in his work place

Brendon Clouthier

Technicien des matériaux

Forces armées canadiennes

Secteur : Droit, Sécurité publique et Services correctionnels, Métiers spécialisés

Lieu de naissance : AB

Emplacement : ON

Éducation : Programme d’apprentissage / Formation en entreprise

Type : Profil de carrière

Sujets :

Chimie, Arts industriels

Brendon Clothier in his work place
Brendon ClouthierTechnicien des matériaux
Ce qui me motive

L’excellent salaire. Travailler avec certaines des personnes les plus compétentes au pays. Mon travail est unique, en ce sens que l’on me pose des problèmes pour lesquels je dois trouver des solutions. J'aime la responsabilité de trouver des solutions aux problèmes nécessitant une approche imaginative. Nous avons acquis des compétences pour y parvenir, mais pour être technicien en matériaux, il faut être capable de résoudre des problèmes. L'outil le plus utilisé est notre cerveau. Cette carrière me convenait pour plusieurs raisons. La première est la satisfaction d’un travail bien fait ; rien ne remplace ce sentiment. Avoir la confiance de faire des choses que je n’ai jamais faites auparavant est libérateur et stimulant. Après un certain temps, cela a une incidence sur notre quotidien. Je cherche en réalité à résoudre les problèmes plutôt que de les éviter. Cette carrière me convenait parfaitement, car j’apprenais rapidement sur le terrain, j’avais une très bonne coordination œil-main et j’ai toujours aimé travailler en équipe. J'aime être en bonne forme physique et travailler à l'extérieur. Je suis résilient et j’ai une attitude qui ne laisse pas de place à l’échec. L’armée fait ressortir des éléments inconnus de notre personnalité. Cela nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement jamais tentées par nous-mêmes, comme sauter d'un avion en parfaite condition. Lorsqu'un groupe de personnes éprouve des difficultés lors d'un entraînement réaliste, les liens qui se forment alors dureront toute la vie

Ce qui me motive
Mon parcours est

J'ai rejoint la réserve (à temps partiel) lorsque j'avais 17 ans et que je fréquentais encore l’école secondaire. Je suis en service depuis. Une fois dans la réserve, j'ai vu le potentiel pour faire de ce travail une carrière. J'ai obtenu mon diplôme d’études secondaires tout en travaillant dans la réserve. Ma carrière (j’en suis à ma 23e année de service) m’a amené à plusieurs reprises en Californie, au pôle Nord, partout en Ontario, en Bosnie, en Macédoine, en Afghanistan et dans certaines régions de l’Europe. Mes expériences ont été globalement très positives. Lorsque je suis entré dans la force régulière (service à temps plein) en 2005, je voulais un métier qui me donnerait des options lorsque je prendrais ma retraite. Je voulais aussi accomplir un travail manuel. Je dois mentionner que je n'arrête jamais d'apprendre. Chaque jour, je découvre quelque chose de nouveau ou une façon différente d'aborder les problèmes. L’expression « leçon apprise » signifie qu’une personne a perfectionné un processus. Ce type d'information est inestimable. 

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Vous pouvez le faire. Si vous êtes en forme ou si vous souhaitez être actif, vous aimez les défis et voulez être bien payé, cet emploi pourrait être pour vous. Ce n'est pas toujours facile. Il faut être prêt à  passer du temps loin de la famille et des amis ou à manquer des anniversaires et des événements spéciaux. Mais travailler dans une organisation respectée, être en mesure de voyager, avoir la possibilité de devenir un professionnel et un leader, se faire des amis que vous considérerez comme des frères et sœurs, tous ces avantages ne peuvent pas être mesurés en argent ou en quoi que ce soit d'autre.

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensJe fais partie de l'équipe des FAC. Notre équipe possède plusieurs aptitudes importantes pour d'autres secteurs de l'organisation. Nous apportons notre aide dans les zones touchées par des catastrophes et nous contribuons aux opérations de maintien de la paix et aux opérations de guerre conventionnelles. Dans toutes ces situations, les techniciens en matériaux peuvent être utiles de différentes façons. Nous pouvons utiliser nos compétences pour améliorer ou remplacer des structures, fournir des outils uniques pour résoudre des problèmes complexes et offrir des indications sur la manière de créer les meilleures zones de travail et de repos. Nos compétences nous permettent également de procéder à la réparation de vêtements ou de tentes; nous améliorons la vie des gens. Nous restaurons également d'anciens véhicules de service pour les musées. Toutes ces tâches font partie de notre travail. Nous sommes un maillon dans la chaîne de l’armée et nous sommes extrêmement fiers de ce que nous pouvons accomplir et des personnes pour lesquelles nous le faisons. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

En dehors du travail, ma petite famille est ma priorité. J’ai fait du bénévolat par le passé, mais j'ai actuellement peu de temps à y consacrer. J'aime la chasse et la pêche, le tir à l'arc, les motos, le hockey et le cyclisme. L'armée mise sur la forme physique et cela a une incidence sur ma vie personnelle.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Ma journée de travail commence à 7 h lorsque nous nous réunissons pour effectuer un entraînement physique en groupe. Au travail, j'utilise mes connaissances en métallurgie (propriétés physiques et chimiques des métaux) pour fabriquer des produits métalliques. Nous devons connaître les propriétés d’un métal pour obtenir l’effet désiré. Le soudage est une compétence qui utilise ces connaissances de façon ingénieuse ! Il est également important de savoir sortir des sentiers battus.

Si les outils nécessaires à la réparation des équipements n'existent pas, nous les fabriquons. J'utilise divers outils spécialisés tels que des cintreuses, des cisailles à métaux, du matériel de soudage, des machines à coudre, des tours et des fraiseuses. La prise de décision est une partie importante de nos journées. Nous travaillons dans un environnement dynamique où il y a de nombreuses tâches à accomplir. Il est donc dans notre intérêt d’utiliser notre temps et notre personnel efficacement. Par exemple, la réparation d’un véhicule blindé sera prioritaire par rapport à la fabrication d’un drapeau ou la confection de tentes modulaires.

Je fais partie d'une équipe de techniciens qui travaillent parfois avec d'autres techniciens en matériaux. Parfois, j'ai aussi l'occasion d'être chef d'équipe auprès de soldats non qualifiés ou sans expérience. Je leur enseigne alors les compétences de base nécessaires pour contribuer aux grands projets de production. Le mentorat des nouveaux ou de ceux qui ont peu d’expérience dans ce métier constitue une part importante de notre travail. En tant qu’expert en la matière (EM), j’assume un rôle supplémentaire. Les EM informent et conseillent nos officiers sur les procédures de réparation appropriées et sur les exigences essentielles en matière de sécurité. Notre priorité est toujours de répondre aux demandes des unités ou des commandants.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à Edmonton, en Alberta, et j’ai grandi dans la vallée de l’Outaouais.

J’habite désormais: Haley Station, Ontario. 

J’ai complété ma formation ou mes études à: J’ai suivi ma formation de technicien des matériaux à la base de Borden, près de Barrie, en Ontario. J’ai pu commencer le programme après avoir terminé les premiers mois de formation de base. Ma formation s’est articulée autour de l'apprentissage de la soudure. J'ai appris à maîtriser le soudage sous gaz inerte (MIG), le soudage à la baguette, le SAEE (soudage à l'arc à l'électrode enrobée), le soudage TIG (gaz inerte au tungstène) et le soudage oxyacétylénique, pour n'en nommer que quelques-uns. Nous avons également appris la réparation de carrosserie et la peinture, la réparation de masques à gaz et l’inspection de conteneurs. J’ai ensuite suivi des cours plus avancés, comme celui sur les tests non destructifs (le processus visant à identifier des défauts dans les soudures sans les détruire).

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Langues étrangères
  • Géographie
  • Histoire
  • Cours de métiers
  • Littérature et langue française
  • Éducation physique/Santé
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Jouait à des jeux vidéo

Explorez les profils de carrière

Les partenaires

Canadian Armed Forces
Canadian Armed Forces

Parlons sciences remercie les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes qui nous ont fourni un profil de carrière afin de partager les détails de leur carrières passionnantes. Pour en savoir plus sur les carrières disponibles dans les Forces armées canadiennes, découvrez-les sur YouTube, Instagram, Twitter ou Facebook.