Aller au contenu principal

Bob Hanner

Professeur à l’Institut de la biodiversité de l’Ontario et au département de biologie intégrative
Université de Guelph
Bob Hanner
Bob Hanner
Secteur
Emplacement
Parcours education

Professeur à l’Institut de la biodiversité de l’Ontario et au département de biologie intégrative de l’Université de Guelph.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Aux États-Unis. Je suis né en Californie et j’ai grandi dans le Michigan où j’ai appris à aimer le plein air.

J’habite désormais : à Cambridge, en Ontario.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai obtenu un baccalauréat en biologie de l’Université Eastern Michigan et un doctorat en biologie de l’Université de l’Oregon.

Ce que je fais au travail

Selon la journée, je peux accomplir toutes sortes de tâches différentes. Parfois, j’accompagne des étudiantes et des étudiants dans leurs projets. Il peut s’agir d’étudiantes et d’étudiants de premier cycle dans un programme d’études spécialisées, à la maîtrise ou au doctorat, ou encore de boursières et de boursiers postdoctoraux. Je les aide à résoudre les problèmes qui surviennent au cours de leurs recherches.

Je parle souvent à un public, que ce soit en enseignant en classe, en présentant des conférences internationales ou à des groupes communautaires. Je participe actuellement au réseau de recherche GEN-FISH, une initiative canadienne qui utilise les outils génomiques pour aborder l’étiquetage, le stress et la santé des poissons en utilisant l’ADN environnemental (ADNe) que les poissons relâchent dans l’environnement. Avant cela, j’étais coordonnateur de campagne pour le projet Fish Barcode of Life Initiative (FISH-BOL), un projet mondial dont l’objectif est l’élaboration d’une base de données standardisée de référence contenant des séquences de « codes-barres d’ADN » pour améliorer l’étiquetage des poissons.

Ensuite, il y a mes travaux de recherche qui impliquent bien plus que de soulever une hypothèse et de concevoir une expérience! Je dois me tenir au courant de la littérature scientifique dans mon domaine, ce qui signifie que je fais beaucoup de lecture. Je dois aussi trouver des fonds pour soutenir les recherches que nous menons. Pour ce faire, je rédige de nombreuses demandes de fonds destinées aux groupes gouvernementaux et du secteur privé. Après que mes étudiantes, mes étudiants et moi-même ayons pu réaliser les expériences, nous devons analyser les résultats et les publier dans des revues scientifiques. Le partage de nos connaissances et de nos découvertes avec le reste de la communauté scientifique est une grande partie de ce que doit faire une chercheuse ou un chercheur scientifique comme moi.

Mon parcours

Je n’avais pas en tête de devenir chercheur. Je suis allé à l’université parce que je m’intéressais à la biologie et à la chimie et que je voulais en apprendre plus. À l’université, j’ai pris goût à la recherche et je me suis engagé sur la voie qui m’a mené à mon rôle actuel.

Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai travaillé comme conservateur associé au Musée américain d’histoire naturelle à New York. J’y ai dirigé la création de la Collection Ambrose Monell pour la recherche moléculaire et microbienne. Ensuite, je suis allé à l’Institut de recherche médicale Coriell. J’agissais à titre de directeur du programme scientifique et nous avons constitué une bibliothèque de codes à barres d’ADN de primates non humains. Ensuite, je suis allé à l’Université de Guelph et je suis devenu professeur au département de biologie intégrative. Je suis aussi membre de l’Arrell Food Institute et je suis affilié à l’Institut de la biodiversité de l’Ontario.

Ce qui me motive

L’une des choses qui me motivent dans mon travail est la pertinence de mes travaux pour les enjeux auxquels notre société fait face. C’est très gratifiant de contribuer à garantir la sécurité de notre approvisionnement alimentaire. Nous aidons à assurer que les gens obtiennent les aliments pour lesquels ils paient, et c’est également important dans une perspective plus vaste de protection des espèces menacées et de contribution au développement durable.

J’aime également travailler avec les jeunes scientifiques qui, dans un avenir proche, seront ceux et celles qui feront bouger les choses. Mes mentores et mentors m’ont fourni les compétences et les connaissances qui m’ont permis d’arriver là où je suis aujourd’hui. Je suis donc fier, à mon tour, d’aider à préparer la prochaine génération de scientifiques.
 

Comment j’influence la vie des gens

Les recherches que nous menons ont de grandes répercussions. Nos recherches sur l’ADN environnemental (ADNe) contribuent à protéger les espèces en péril en déterminant où elles vivent et en aidant à préserver leur habitat essentiel. La biosurveillance fondée sur l’ADN des ravageurs agricoles, des phytovirus et des vecteurs de maladies pourrait avoir de grandes répercussions sur la façon dont nous cultivons nos aliments et sur la façon dont nous luttons contre les éléments nuisibles. Elle pourrait nous aider à protéger les animaux d’élevage et nous-mêmes contre les maladies, en plus de contribuer à résoudre les problèmes de sécurité alimentaire. Nous employons aussi les codes à barres génétiques pour détecter les fraudes alimentaires, particulièrement pour les produits de la mer, car certaines espèces sont vendues frauduleusement comme d’autres espèces. Souvent, un poisson bon marché est vendu comme un poisson plus cher.

En dehors du travail, je

J’aime être à l’extérieur, surtout pour faire du ski alpin. J’aime aussi cuisiner des repas sains à partir de zéro pour les partager avec ma famille et mes amies et amis.

Mon conseil aux autres

Lis tous les jours! La lecture est essentielle, peu importe la carrière que tu aimerais suivre.   

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Commerce et économie
  • Informatique
  • Géographie
  • Histoire
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Organisait des activités pour ses amis
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Passair du temps à traîner avec ses amis, à écouter de la musique.
  • Aimait faire des ballades en motocyclette

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.