Andrew Torchia with parents | Officier du génie des systèmes de combat naval

Andrew Torchia

Officier du génie des systèmes de combat naval

Forces armées canadiennes

Secteur : Éducation et formation, Droit, Sécurité publique et Services correctionnels

Lieu de naissance : MB

Emplacement : BC

Éducation : Formation en entreprise / Collège / Cégep / École de métiers

Type : Profil de carrière

Sujets :

Informatique, Sciences

Andrew Torchia with parents | Officier du génie des systèmes de combat naval
Andrew TorchiaOfficier du génie des systèmes de combat naval
Ce qui me motive

Je suis heureux chaque fois que je peux détecter un processus ou une politique qui a des effets négatifs sur la formation ou sur le moral d’une personne et que je peux trouver une solution ou apporter un changement qui aura un impact positif et qui améliorera la situation de la personne.

La variété est l’un des aspects que je préfère dans ma carrière militaire. J'aime le progrès; j'aime continuer à apprendre et à grandir, et je ne pense pas que je serais heureux d’occuper le même poste et le même travail pendant des années. Tous les trois à cinq ans, nous recevons une affectation qui nous permet de changer de poste. Quelque chose de nouveau à apprendre et une nouvelle tâche à maîtriser. Cela garde le travail inspirant et assure une stimulation intellectuelle continue.

J'aime encadrer les gens et favoriser des relations solides et mutuellement bénéfiques. Quand je n’ai pas la réponse à une question, je connais généralement quelqu'un qui saura y répondre. J'apprécie aussi énormément les voyages : j'ai visité des endroits intéressants et travaillé avec des personnes fascinantes.

Ce qui me motive
Mon parcours est

Je suis devenu technicien tactique en électronique de la marine en 2003. Ce métier a été modifié et fusionné avec d'autres, et je suis devenu un technicien en génie des armes. Puis, en 2016, on m'a offert la possibilité de passer de militaire du rang à officier du génie des systèmes de combat naval.

J'ai choisi mon métier initial parce que j'aimais réparer les composants électroniques et, pour être honnête, le terme « tactique » avait l'air cool. J'ai choisi de me spécialiser dans les systèmes radars, car ils me passionnent, et je connais les types de réparations et d’entretien dont ils ont besoin.

J'aime les défis et, même si j’ignore comment accomplir certaines choses, je sais que je trouverai toujours un moyen d’y arriver.

Mon parcours est
Mon conseil aux autres

Ce travail implique des sacrifices et beaucoup de travail, et ce n’est pas pour tout le monde, mais pour la bonne personne, il peut s’agir de l’un des meilleurs emplois qui soient. Je peux dire que je suis heureux de venir au travail tous les jours, et ce sentiment est plus important que n’importe quel salaire. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas, et vous pourriez vous aussi avoir une carrière stimulante dont vous pourrez être fier(e).

Mon conseil aux autres
Comment j'affecte la vie des gensMon travail principal consiste à aider plus de 200 personnes à obtenir les meilleures chances d'être qualifiées comme officiers techniques de la marine. Je les suis à leur arrivée à l'université, dans la préparation de leur emploi d'été, et durant leur passage à l’école de métier et leur déploiement sur des navires pour leur première expérience de formation sur le terrain. Ce sont de vrais humains, et la vraie vie nous envoie toutes sortes de problèmes. Je fais tout en mon pouvoir pour soutenir ces personnes en gardant à l'esprit leur qualité de vie et la mise en lumière de leurs compétences, sans les surcharger de travail.  J'aime aider les membres à devenir des officiers du génie des systèmes de combat naval et des officiers du génie des systèmes de marine qualifiés. Comment j'affecte la vie des gens En dehors du travail je

Jeux sur ordinateur, lecture, écriture, œuvres d'art (numériques et sur papier), conception et impression 3D, musique, films et passer du temps avec ma famille, y compris mes deux enfants. 

Je suis entraîneur de soccer bénévole pour deux équipes. J'aime la dynamophilie, l’haltérophilie, le cyclisme, la course à pied, la natation, la randonnée, le yoga et la musculation en général.

En dehors du travail je
Ce que je fais au travail

Les officiers en génie de la Marine royale canadienne sont divisés en deux groupes : les systèmes de combat et les systèmes de la marine. Actuellement, je gère la carrière de nouveaux membres, à partir de leur entrée dans la marine jusqu’à ce qu’ils aient atteint un objectif de performance majeur environ un an après avoir mis le pied sur un navire.  Je relocalise les membres, les déplace à travers le pays et à l’étranger pour répondre à leurs besoins de formation.  Je planifie leurs cours et trouve le bon bateau sur lequel ils pourront s'entraîner. Je fais également le suivi de leur formation et offre des conseils et des suggestions, au besoin, pour que chacun soit qualifié à temps.

Je crée et utilise un système de feuilles de calcul électroniques complexes et détaillées pour analyser la carrière de plus de 200 officiers subalternes. Cela m’aide à prendre des décisions éclairées et opportunes qui ont un impact majeur sur la carrière des membres. Lorsque je dois prendre une décision difficile, j’élabore généralement au moins trois scénarios. J’anticipe ensuite les différentes issues afin de déterminer la meilleure option, tout en gardant à l’esprit les intérêts de la personne.

L’un des importants processus décisionnels dans notre travail est relié aux changements de processus. Nous examinons comment la carrière des membres était gérée dans le passé et nous nous posons la question suivante : était-ce le bon choix pour la personne et pour les Forces ? La réponse à cette question nous oblige souvent à réécrire des politiques et à créer des liens avec des personnes de tous les échelons pour améliorer la situation. 

Mon second rôle est celui de chef de l’équipe de recherche et de sauvetage en milieu urbain de la BFC d’Esquimalt. Cela implique l’utilisation d’un grand nombre d'équipements lourds et de technologies permettant de casser du béton, de soulever et de déplacer des objets lourds, de restaurer des structures affaiblies et d’effectuer des recherches afin de sauver des vies lors d'un sauvetage en cas d'effondrement de structure. L'ingénierie, les mathématiques et la technologie sont mises à contribution pour résoudre les problèmes reliés au sauvetage d’une personne en toute sécurité après l’effondrement d’un bâtiment. J'ai également beaucoup voyagé pour enseigner le sauvetage en situation d’effondrement structurel à des équipes régionales, nationales et même internationales.

Ce que je fais au travail
À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né à Winnipeg, au Manitoba.

J’habite désormais : Je vis maintenant à Victoria, en Colombie-Britannique.

J’ai complété ma formation ou mes études à : Avant de joindre les FAC, j'ai suivi une formation en programmation informatique et en analyse de systèmes au Red River College à Winnipeg

J'ai d'abord joint les Forces comme technicien en génie des armes. J'ai étudié à l'École du génie naval des Forces canadiennes. 

J'ai également suivi un cours d'ingénierie des systèmes informatiques du Collège Camosun, adapté aux besoins des FAC de l'époque. 

Au fil des ans, j’ai suivi de nombreux cours internes au sein de la Marine royale canadienne.

À propos de moi

Quand j'étais

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Art
  • L'informatique
  • Arts dramatiques
  • Alimentation et nutrition
  • Arts industriels
  • Littérature et langue française
  • Mathématiques
  • Musique
  • Éducation physique / santé
  • Sciences
  • Technologie
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Réuni les gens
  • Ne se souciait pas vraiment des notes
  • Engagé dans des activités de bénévolat
  • J'ai aimé faire les choses moi-même
  • J'ai aimé travailler avec mes mains
  • Se sentir chez soi à l'extérieur, environnement naturel
  • Mieux appris "en faisant"
  • Aime être libre de pouvoir explorer mes idées
  • Aime aider les gens
  • Lecture aimée
  • A aimé concevoir ou construire des choses
  • A aimé démonter les choses pour voir comment elles fonctionnaient
  • Joué dans une équipe sportive
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Voulait être en charge
  • A été motivé par le succès
  • Learn to pronounce Était vraiment créatif
  • Je ne savais pas trop ce que je voulais faire

Explorez les profils de carrière

Les partenaires

Forces armées canadiennes
Forces armées canadiennes

Parlons sciences remercie les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes qui ont accepté de partager les détails de leurs passionnantes carrières. Pour en apprendre davantage sur les carrières possibles dans les Forces armées canadiennes, visitez-les sur YouTube, Instagram, Twitter ou Facebook.