Aller au contenu principal

Andrew E. Brereton

Scientifique computationnel
Cyclica
Andrew Brereton travaillant à l'ordinateur

Andrew Brereton travaillant à l'ordinateur

Andrew Brereton travaillant à l'ordinateur

Andrew Brereton travaillant à l'ordinateur

Lieu de naissance
Emplacement
Parcours education

J'écris du code qui apprend aux ordinateurs comment concevoir de nouveaux médicaments.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis né en Nouvelle-Écosse, mais j'ai grandi à Parry Sound, en Ontario.

J’habite désormais : Barrie, Ontario et je travaille à distance pour une entreprise dont le siège social est à Toronto.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J'ai fait mes études de premier cycle à l'Université de Guelph en biologie moléculaire et en génétique, puis mon doctorat à l'Université d'État de l'Oregon en biochimie et en biophysique.

Ce que je fais au travail

Je travaille actuellement dans une entreprise appelée Cyclica. Nous sommes une société de biotechnologie qui utilise l'intelligence artificielle (IA) pour aider à créer des médicaments plus efficaces pour les patients et patientes. Je fais de la recherche et je développe des méthodes pour la conception de médicaments par ordinateur. En termes simples, j'écris du code qui apprend aux ordinateurs comment concevoir de nouveaux médicaments.

Il y a 7 principaux types de tâche que je fais :

  1. Programmation/codage. C'est lorsque j'écris de nouvelles méthodes pour résoudre des problèmes. Parfois, cela signifie améliorer des méthodes existantes, ou même simplement combiner des méthodes existantes de manière nouvelle. Par exemple, j'ai récemment développé une nouvelle approche d'apprentissage automatique pour prédire les propriétés des petites molécules, appelée POEM.
  2. Réunions. Chaque jour, je participe à des réunions avec mes collègues. Certaines sont informatives où nous présentons différents sujets aux autres sur. Parfois, il s'agit de sujets que nous partageons pour leur bénéfice. D'autres fois, nous présentons notre travail afin d'obtenir leur avis. Certaines réunions sont axées sur la planification. D'autres sont juste pour le plaisir. Parfois, je dois rencontrer nos partenaires ou clients externes, généralement pour leur expliquer notre science.
  3. Réflexion. Je passe beaucoup de temps à procrastiner, ou à« perdre » du temps 😊. C'est important. Une grande partie de ce que je fais nécessite la résolution créative de problèmes, et je crois que c'est quelque chose qui ne peut être forcé. Vous vous devez de maintenir votre stress à un niveau bas et de donner à votre cerveau le temps nécessaire de trouver de nouvelles idées. Parfois, cela signifie que vous devez prendre du recul et laisser le cerveau travailler en arrière-plan.
  4. Planification. Chaque mois, je vais soit commencer un nouveau projet, soit poursuivre un projet existant. Cela exige que je planifie ce que je compte accomplir, et ce dont j'aurai besoin ce mois-là pour réussir. Je dois communiquer ces besoins et ces attentes à mon patron et au reste de mon équipe. La planification nous aide à bien travailler ensemble et à créer une situation où personne n'est déçu. Elle m'aide également à rester concentré et à terminer mes tâches. Souvent, je planifie mes grands projets de codage en utilisant des marqueurs pour remplir  le contour d’une grande forme sur une affiche en  papier.
  5. Rédaction. Cela comprend la rédaction d'articles scientifiques destinés à être publiés, ainsi que la rédaction occasionnelle de billets de blog ou d'articles d'opinion. Parfois, c'est pour mes propres besoins. Parfois, mon entreprise me demande de partager mes opinions.
  6. Nettoyage/entretien. Toutes les bonnes choses nécessitent un travail acharné pour continuer à fonctionner, et mon travail n'est pas différent. Le code doit être entretenu (gardé organisé et propre/clair). Je dois également faire ma part en révisant le code des autres (tout comme ils et elles révisent le mien). De cette façon, j'aide mes collègues à étoffer leurs propres idées. Cela peut être ennuyeux, mais vous ne pouvez pas négliger ces tâches de maintenance pendant trop longtemps. Si vous le faites, tout le reste devient beaucoup plus difficile.
  7. Sensibilisation. Parfois, on me demande d'être bénévole pour des activités de éducatives, comme des hackathons ou des conférences. C'est toujours facultatif, mais j'aime ça. Je pense qu'il est important de transmettre les choses que j'ai apprises, afin que la prochaine génération puisse trouver des idées encore plus folles que les miennes.

Mon parcours est

Quand j'étais plus jeune, je voulais étudier « l'ADN » parce que je voulais créer de nouveaux animaux. J'ai toujours aimé m'amuser avec les ordinateurs et la technologie. Mais je n'ai jamais eu de cours à mon école secondaire de Parry Sound. J'ai simplement toujours suivi mes propres intérêts et fait les choses qui me motivaient. Je me suis dit qu'un jour, j'aurais des compétences qui seraient exploitables. La façon dont je voyais les choses : dans le pire des cas, je finirais par être compétent pour faire des choses qui ne valaient pas beaucoup d'argent, mais qui m’apporteraient quand même du bonheur. Dans le meilleur des cas, j'apprécierais les choses que je fais ET je gagnerais de l'argent pour le faire. Cela a été le cas, et je le recommande. Suivez simplement vos intérêts et défendez ce en quoi vous croyez. La moitié des emplois actuels n'existaient même pas il y a 10 ans. Qui peut prédire quelles compétences seront importantes ou précieuses dans 10 ans ?

Ce qui me motive

J'aime résoudre les problèmes. J'aime comprendre les mystères. Je suis à l'aise avec l'ambiguïté, et je trouve vraiment satisfaisant de découvrir quelque chose d'inattendu. C'est à peu près ma principale motivation. Il y a tellement de questions ouvertes en science, et dans ma carrière, j'ai fini par travailler sur l'une d'entre elles. J'aurais tout aussi bien pu travailler sur n'importe quelle autre, car elles sont toutes intéressantes. En travaillant dans l'industrie, j'ai également plus de liberté dans mon quotidien pour résoudre ces problèmes. Je ne peux pas faire tout ce que je veux. Cependant, j'ai BEAUCOUP d'influence sur les projets que je poursuis, et sur la manière dont je les poursuis. Dans mon entreprise, j'apprécie cette liberté. Ils me paient également bien (après s'être battus pour cela, défendez-vous toujours), ce qui m'a permis d'avoir une stabilité et une liberté dans ma vie personnelle.

Comment j’affecte la vie des gens

Il existe deux principales raisons pour lesquelles nous nous intéressons au développement d'outils en intelligence artificielle et apprentissage machine pour la conception de médicaments. La première est de réduire la probabilité d'effets secondaires dangereux des médicaments. La seconde est de réduire le temps et le coût de développement des nouveaux médicaments. Cela signifie que davantage de personnes peuvent se permettre de créer des médicaments. Cela inclut les médicaments pour des maladies qui ne pourraient pas être traitées autrement. Par exemple, en raison du coût que cela implique, les médicaments ne sont généralement pas créés pour traiter les maladies rares. Notre travail permet de réduire ces coûts.

En dehors du travail je

J'aime les activités suivantes : 1. Les jeux vidéo 2. L'escalade (quand il n'y a pas de pandémie) 3. Lire des romans de science-fiction

Mon conseil aux autres

Ne prêtez pas trop d'attention à ce que vous disent les personnes vieilles en position d'autorité. Soyez honnête avec vous-même et avec les autres. Mais soyez également gentil(le). Apprenez de vos propres erreurs. Trouvez des réseaux de soutien et créez des communautés. N'hésitez jamais à poser une question « bête ». Si vous pensez que vous aurez l'air idiot en la posant, imaginez à quel point ce sera pire lorsque vous ferez une erreur et que tout le monde apprendra que vous ne saviez pas ET que vous n'aviez pas demandé. Apprenez, et suivez vos intérêts.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts visuels
  • Littérature et langues
  • Sciences
  • Informatique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Appréciait travailler seule
  • Aimait avoir la liberté d’explorer ses idées
  • Aimait la lecture
  • Ne voulait jamais être en classe
  • Jouait à des jeux vidéo
  • Donnait peu d'importance à ses notes
  • Apprenait mieux en expérimentant

Explorez les profils de carrière

  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.
  • Marc Fiume | PDG de DNAstack

    Marc Fiume

    PDG

    Marc Fiume est le PDG de DNAstack, un logiciel qui gère les données génomiques.
  • Shakib Rahman | Assistant de recherche

    Shakib Rahman

    Assistant de recherche

    Shakib Rahman est un assistant de recherche à l’Institut de la santé des os et des articulations de l'Alberta
  • Kathy Deuchars | Ontario Genomics

    Kathy Deuchars

    Directrice, Développement commercial et recherche,

    Kathy Deuchars est la directrice, Développement commercial et recherche chez Ontario
    Genomics
  • Jordan Thomson | Responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics

    Jordan Thomson

    Responsable de la planification stratégique

    Jordan Thomson est le responsable de la planification stratégique chez Ontario Genomics.
  • Janet Smylie | Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie

    Médecin de famille et chercheuse

    Janet Smylie est médecin de famille et chercheuse à l'hôpital St. Michael's.
  • Katie Harris essayant une combinaison spatiale de simulation au Centre européen des astronautes.

    Katie Harris (elle)

    Étudiante en médecine / future spécialiste en médecine aérospatiale

    Je m'oriente vers une carrière de spécialiste en médecine aérospatiale - médecin qui travaille avec les astronautes et les maintient en bonne santé pour les longues missions !
  • Amanda Naaum | biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum

    Biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID

    Amanda Naaum est biologiste moléculaire en chef chez TRU-ID.
  • Thomas Merritt | Professeur titulaire

    Thomas Merritt

    Professeur titulaire en génomique et bioinformatique

    Thomas Merritt est professeur titulaire en génomique et bioinformatique pour la Chaire de recherche du Canada.
  • Tania George

    Tania George

    Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques

    Tania George est Cheffe d'équipe, Gestion des données cliniques pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Susie Taylor | Susie Taylor, coordonnatrice du soutien aux programmes, sensibilisation pour Parlons sciences.

    Susie Taylor

    Coordonnatrice du soutien aux programmes

    Susie Taylor est coordonnatrice du soutien aux programmes de sensibilisation pour Parlons sciences.
  • Stephanie Welton | Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton

    Chercheuse indépendante

    Stephanie Welton est une chercheuse indépendante, travaillant à distance dans tout le Canada.
  • Sarah Benjamin - Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin

    Gestionnaire des opérations réglementaires

    Sarah Benjamin est gestionnaire des opérations réglementaires chez Amgen Canada
  • Renee Mastalerz | Directrice

    Renee Mastalerz

    Directrice, Acquisition de talents

    Renee Mastalerz est directrice, Acquisition de talents chez Roche Canada.
  • Paulo Covizzi | Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi

    Directeur principal des opérations de développement

    Paulo Covizzi est le directeur principal des opérations de développement chez Amgen.
  • Nusheem Ditta

    Nusheen Ditta

    Gestionnaire principale des données d'études

    Nusheen Ditta est gestionnaire principale des données d'études pour Hoffmann-La Roche (Roche Canada).
  • Namratt Joshi dans ses habits de graduation au doctorat

    Namrata Joshi

    Associée à l'innovation (neurosciences)

    Namrata Joshi a un doctorat en neurosciences et travaille au Moffitt Cancer Center.
  • Monica Gautam

    Monica Gautam

    Directrice générale / fondatrice

    Monica Gautam est la directrice générale / fondatrice de Compass Medical Affairs Consulting Inc.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.