Aller au contenu principal

Allison Kendall

Biologiste de l’environnement marin en chef / Directrice régionale des activités de Terre-Neuve
Sweeney International Marine Corp.
Allison Kendall
Allison Kendall

Allison Kendall est la Biologiste de l’environnement marin en chef / Directrice régionale des activités de Terre-Neuve chez Sweeney International Marine Corp. (SIMCorp)

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née et j’ai grandi à Terre-Neuve-et-Labrador. J’ai grandi dans un petit village dans l’est de Terre-Neuve, nommé Hillview, près de Clarenville.

J’habite désormais : J’habite actuellement à Grand Falls-Windsor, Terre-Neuve-et-Labrador.

J’ai fait ma formation ou mes études à : J’ai complété un baccalauréat ès sciences avec mention en biologie marine à l’Université Memorial. J’ai ensuite obtenu un diplôme d’études avancées en aquaculture durable, un programme de cycles supérieurs, à l’Institut de la marine de l’Université Memorial. Ensuite, j’ai complété une maîtrise en gestion de la technologie (aquaculture) à l’Institut de la marine de l’Université Memorial

Ce que je fais au travail

Je suis une biologiste de l’environnement marin en chef chez SIMCorp. SIMCorp est une entreprise d’experts-conseils en environnement pour l’industrie de l’aquaculture. Je coordonne et dirige les activités de l’entreprise à Terre-Neuve. Je suis chargée de la coordination, de la surveillance et de la mise sur pied de différents projets. Ces projets peuvent inclure des évaluations environnementales ou de la surveillance environnementale. Certains projets peuvent aussi consister à aider notre clientèle avec les demandes pour leur site à Terre-Neuve.

Je surveille, coordonne et dirige les activités régionales et les projets actuels de SIMCorp qui touchent au développement de l’aquaculture à Terre-Neuve. Cela inclut la planification et la réalisation de surveillance environnementale, d’études en milieux marins et de toute autre collecte de données sur le terrain. Il s’agit aussi du traitement, de l’interprétation et de la présentation des données collectées. Je dirige et je supervise aussi du personnel, en plus de planifier les horaires de travail sur le terrain.

Au cours d’une journée, on peut me trouver dans un bureau à analyser des données ou à rédiger des rapports à l’ordinateur. D’autres jours, je peux travailler sur un bateau et profiter du paysage tout en collectant des données. Il se peut aussi que je sois en réunion avec des clientes et clients ou le gouvernement. Parfois, j’ai l’occasion de donner des présentations à des conférences nationales.

Nous nous servons d’équipement spécialisé pour collecter des données sur l’environnement. Nous utilisons aussi des systèmes de caméra sous-marine, des véhicules sous-marins téléguidés, des courantomètres et des sonars profileurs à balayage latéral. Nous employons aussi des instruments qui permettent de prélever des échantillons de sédiments de fond, d’eau, de température et des niveaux d’oxygène.

Travailler en milieu marin peut poser un grand défi. Par conséquent, la prise de décision et la résolution de problèmes sont omniprésentes. La météo peut avoir une incidence sur notre horaire de travail. Nous devons donc être adaptables et souples. Notre bateau peut se trouver à des kilomètres d’un quai et une pièce d’instrument scientifique peut être défectueuse. Nous devons soit trouver un moyen de réparer l’équipement, soit prendre la décision de retourner sur la côte et annuler la journée de travail sur le terrain. Les décisions sont prises en fonction de la sécurité et de la possibilité d’achever le travail à temps.

Mon emploi comporte du travail d’équipe et du travail individuel. Le travail sur le terrain implique de travailler avec l’équipe de terrain. C’est important que toutes et tous collaborent et comprennent ses rôles et responsabilités. Nous pouvons ainsi nous assurer d’accomplir un travail sur le terrain de grande qualité, de manière sécuritaire et rapide. Le travail de bureau se fait davantage individuellement.

Mon parcours

J’ai grandi près de l’océan et j’ai passé d’innombrables heures à jouer sur la plage. J’aimais examiner les créatures qui s’échouaient sur le rivage. J’aime passer du temps en bateau. J’ai toujours été intriguée par l’environnement marin. Au secondaire, je m’intéressais aux sciences, et j’ai toujours voulu travailler avec les animaux. Bien que je n’aie pas opté pour une carrière comme vétérinaire, j’ai tout de même suivi ma passion et mon amour pour l’océan!

J’ai obtenu un baccalauréat ès sciences avec mention en biologie marine. Pendant ce temps, j’ai occupé des emplois d’été fort intéressants. J’ai travaillé pour le Centre d’interprétation marine d’un parc national. J’ai dirigé des randonnées guidées en forêt. J’ai également réalisé des projets de recherche en eau douce et en milieu marin.

Après avoir obtenu mon baccalauréat ès sciences, j’ai complété un diplôme d’études avancées en aquaculture durable. À l’époque, l’industrie de l’aquaculture prenait de l’ampleur et je voulais en faire partie. J’ai décroché un emploi chez SIMCorp comme stagiaire et je travaille pour cette entreprise depuis ce moment. J’ai travaillé au Nouveau-Brunswick pendant deux ans. Ensuite, je suis retournée à Terre-Neuve pour diriger les activités de SIMCorp, ici, dans ma région. Je surveille les activités sur la côte sud de Terre-Neuve. Donc je dirige un bureau et une équipe de projet à Harbour Breton. Notre bureau a déménagé au centre de Terre-Neuve, à Grand Fall-Windsor, mais nous sommes toujours présents sur le terrain sur la côte sud de la province. Pour approfondir mes compétences en gestion et en aquaculture, j’ai obtenu une maîtrise en gestion des technologies (aquaculture) tout en travaillant à plein temps et en élevant de jeunes enfants.

Ce qui me motive

Mon travail est toujours stimulant, et il n’y a pas deux journées qui se ressemblent! Je peux admirer la vue depuis un bateau tout en travaillant sur le terrain, travailler depuis mon ordinateur dans un bureau ou rencontrer des gens lors d’une conférence nationale. À plusieurs reprises, alors que je travaillais sur l’eau, je me suis rappelée que j’étais chanceuse de pouvoir appeler cela un travail!

Faire le suivi des conditions environnementales aux sites d’aquaculture est une tâche gratifiante et importante. S’assurer que les activités d’aquaculture n’ont pas d’effets négatifs sur l’environnement marin est une tâche importante et une priorité absolue pour l’industrie de l’aquaculture.

Le fait de travailler pour une petite entreprise, et de profiter de la flexibilité que cela procure, a été très enrichissant sur le plan personnel. J’ai pu travailler tout en surmontant les défis d’élever de jeunes enfants. Je peux donc rester concentrée et engagée envers l’entreprise pour laquelle je travaille, les projets auxquels je participe et ma carrière. Cette carrière a été – et est encore aujourd’hui – valorisante.

Comment j’influence la vie des gens

L’aquaculture est une industrie florissante et importante. Elle contribue à répondre à la demande mondiale de production alimentaire. Je travaille pour un fournisseur externe de service en aquaculture. Nous effectuons de la surveillance environnementale d’activités nouvelles et actuelles en aquaculture. Ma carrière est enrichissante, car nous participons souvent aux premières étapes d’une exploitation aquicole. Je participe donc à la recherche de la bonne zone pour l’installation d’un élevage de poissons. J’ai donc aussi la chance de prendre part aux étapes d’exploitation et de production. C’est gratifiant de voir une ferme piscicole passer de l’état initial à l’état de pleine exploitation, et produire des tonnes de fruits de mer délicieux issus de production durable. Notre travail veille à ce que l’industrie œuvre de manière écologique et raisonnée. Nous nous assurons aussi que l’industrie respecte les règles et les politiques gouvernementales.

En dehors du travail, je

J’aime passer du temps avec ma famille. J’ai deux enfants qui participent à de nombreuses activités parascolaires, comme le hockey, le karaté, la gymnastique, la danse et la natation. Tout cela me garde plutôt occupée en dehors du travail! En famille, nous aimons faire du camping, voyager, faire de la raquette, skier et passer du temps à l’extérieur.

Mon conseil aux autres

Un conseil que je donnerais à une jeune personne qui désire travailler en aquaculture est de trouver ce qui capte son attention et de ne pas se laisser intimider. C’est une carrière enrichissante qui offre de nombreuses possibilités et qui propose beaucoup d’aventures. Il y a de nombreuses possibilités de carrières dans l’industrie pour tous les goûts. Ne te laisse pas décourager par les médias négatifs. L’industrie de l’aquaculture a beaucoup plus à offrir que ce qui est parfois montré par les médias. Fais des recherches et renseigne-toi sur les avantages de l’industrie.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts dramatiques
  • Alimentation et nutrition
  • Langues étrangères
  • Littérature et langues
  • Mathématiques
  • Musique
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Aidait les gens à se rapprocher
  • Appréciait travailler seule
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait travailler avec ses mains
  • Était motivée par le succès
  • S’impliquait dans des activités de bénévolat
  • Aimait la lecture
  • Se sentait à l'aise à l'extérieur, en milieu naturel
  • Ressentait une grande satisfaction lorsqu’elle obtenait de bonnes notes
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait mieux en expérimentant
  • Participait à des activités telles la pêche, la cueillette de petits fruits et la chasse

Les partenaires

Newfoundland Aquaculture Industry Association

Parlons sciences tient à remercier la Newfoundland Aquaculture Industry Association (NAIA) de nous avoir mis en contact avec la personne ci-dessus.

L'Association de l'industrie de l'aquaculture de Terre-Neuve-et-Labrador (NAIA) est une organisation composée de membres qui représente les intérêts des producteurs de fruits de mer et poissons, et de leurs fournisseurs à Terre-Neuve et au Labrador. La NAIA défend les intérêts de l'industrie, permet la réalisation d'importants travaux de recherche et de développement, partage des informations pertinentes sur les questions d'actualité et favorise le développement responsable de l'industrie aquacole.

NAIA Farmed Fresh

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.