Aller au contenu principal

Alain Arseneault

Président et Pilote Maritime
Corporation des Pilotes du Saint-Laurent Central
Alain Arseneault | Président et Pilote Maritime
Alain Arseneault | Président et Pilote Maritime
Lieu de naissance
Emplacement

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : L'Ancienne-Lorette, Québec, Canada

J’habite désormais : Lévis, Québec, Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : Institut Maritime du Québec, DEC en Navigation. Rimouski

Ce que je fais au travail

Le pilotage maritime est hautement technologique aujourd'hui. Nous devons prendre des décisions difficiles, en temps réel, en collaboration avec des équipages étrangers (en utilisant l'anglais) afin de diriger le navire et gérer ses mouvements en lien avec l'environnement et les autres navires dans le chenal de navigation, qui est très étroit. Nous utilisons une panoplie d'appareils électroniques d'aide à la décision (radars, ECDIS, carte électronique, générateur de taux de giration, GPS etc.) afin d'obtenir des résultats probants pour la sécurité. Le pilote doit intégrer des notions avancées de physique et de mécanique des mouvements en plus de prendre des décisions basées sur les mathématiques. Le pilote doit être physiquement apte à monter dans une échelle de cordage le long de la coque d'un navire en mouvement afin d'atteindre la timonerie du navire. Ensuite, il doit rapidement prendre connaissance de son environnement de travail et des équipements à sa disposition et installer ses propres équipements, autonomes de ceux du navire, afin d'obtenir une précision améliorée et une redondance des sources d'information. Par la suite, il doit partager son plan de travail avec l'équipe à la passerelle et s'assurer du suivi du plan. Il doit adapter le plan avec la situation. Le pilote donne des consignes au matelot responsable de la gouverne du navire (timonier) afin que ce dernier suive les courses planifiées qui permettent au navire d'atteindre sa destination finale en toute sécurité. Le pilote doit également prendre en considération l'impact du navire qu'il pilote sur l'environnement et s'assurer que cet impact soit minimal, tout en assurant une opération efficace du point de vue de la logistique du transport.

Mon parcours

Au secondaire, je rêvais de voyager et de connaître d'autres langues et cultures. C'est en revenant d'un échange interculturel d'un an au Vénézuela que j'ai lu dans une revue spécialisée à laquelle mon père était abonné que les officiers de marine marchande québécois parcouraient les mers du monde à bord de navires. Je me suis alors inscrit à l'Institut maritime du Québec à Rimouski pour apprendre la navigation et devenir officier de marine marchande. J'ignorais alors le métier de pilote du St-Laurent. Ce n'est que pendant mes stages en mer à titre de cadet officier que j'ai découvert ce métier et que j'ai adapté mon cheminement de carrière en mer afin de maximiser mes chances de devenir pilote. J'ai navigué à travers le monde pendant 10 ans à titre d'Officier et de Capitaine, avant d'être accepté dans le programme d'apprentissage au pilotage de la Corporation des Pilotes du Saint-Laurent Central. J'avais appliqué à quelques reprises auparavant mais n'avais pas été accepté en raison de mon manque d'expérience.

Ce qui me motive

J'adore mon métier car il me permet de rencontrer des marins de partout au monde. J'ai l'occasion durant mes assignations de pilotage de converser avec eux et d'en apprendre plus sur leur vie et leurs coutumes. De plus, mes tâches me stimulent puisque je dois intégrer des notions mathématiques et physiques qui m'obligent à maintenir mes connaissances à jour. Notre profession nous permet d'innover et de tenter de trouver de meilleures façons d'exercer le métier afin d'être toujours plus efficace et d'offrir un service de qualité aux usagers du fleuve St-Laurent. Le calendrier de travail est aussi très avantageux pour ceux qui aiment avoir du temps pour faire d'autres activités (voyager, sports etc.). En général, le pilote travaille en moyenne 16 à 18 jours par mois, ce qui laisse du temps pour d'autres activités. J'aime aussi le fait que le pilotage n'est pas un travail routinier et qu'il se pratique à l'extérieur. Nous devons nous déplacer pour nous rendre au travail et nous devons passer du temps à l'extérieur pour manœuvrer les navires à quai.

Comment j’influence la vie des gens

Le travail du pilote permet le transport de biens et de personnes sur notre fleuve de façon sécuritaire et efficace, tout en préservant l'environnement. Les produits transportés à bord des navires permettent à la population d'obtenir les biens nécessaires au maintien de leurs activités vitales. Le pilote pratique une profession traditionnelle en intégrant les nouvelles technologies, ce qui rend le tout extrêmement stimulant!

En dehors du travail, je

Je fais de la course à pied et du vélo dans mes temps libres. Je fais également du bénévolat auprès de plusieurs organismes dont le centre de pédiatrie sociale de Lévis. J'aime encore voyager et passer du temps en famille au bord du lac. Je pratique le ski nautique en été.

Mon conseil aux autres

PERSÉVÉREZ! Partir naviguer en mer pendant des semaines peut paraître angoissant mais, en réalité, cela apporte un sentiment étrange de liberté et d'accomplissement énorme! Traverser l'océan change une personne. Cette expérience rend humble devant la nature. Il faut croire en ses rêves et tout faire pour y arriver. Écouter son instinct.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Arts dramatiques
  • Langues étrangères
  • Géographie
  • Historie
  • Éducation physique / santé
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • A réuni les gens
  • Aime aider les gens
  • Activités organisées pour mes amis
  • Joué dans une équipe sportive
  • A été motivé par le succès
  • Voulait être en charge
  • A aimé recevoir des instructions spécifiques
  • Engagé dans des activités de bénévolat
  • Senti une grande satisfaction d'avoir de bonnes notes
  • Je ne savais pas trop ce que je voulais faire

Explorez les profils de carrière

  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Jim Wei tenant un drone

    Jim Wei

    Associé système d’information géographique

    J’utilise des logiciels de cartographie en ligne et des compétences en programmation pour aider à résoudre des problèmes concrets dans les secteurs de l’environnement et de la santé.
  • Portrait de Graham Ballachey

    Graham Ballachey

    Vice-président de l’ingénieri

    Je gère et supervise tous les travaux d’ingénierie pour une entreprise de développement de mines de lithium. Je contribue également à la planification stratégique et à la commercialisation.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Amanda McCallum

    Amanda McCallum

    Géologue, spécialiste en communication, entrepreneure

    Je suis une géologue prospectrice, une spécialiste de la communication scientifique et une propriétaire d'entreprise.
  • Chris Derksen en train de faire ses recherches sur le terrain en Arctique.

    Chris Derksen (il/lui)

    Chercheur scientifique en climatologie

    J'utilise des données satellitaires et des modèles climatiques pour comprendre l'impact des changements climatiques sur la neige et la glace au Canada.
  • Linda Duncan

    Linda Duncan

    Métallurgiste principale exécutive

    Linda Duncan est métallurgiste principale exécutive, Teck Resources Limited
  • Caroline Richard - Engineer in the mining industry

    Caroline Richard

    Ingénieure en Géotechnique

    Je travaille dans le domaine minier, en particulier sur la gestion des résidus générés lors de l'extraction de minerai.
  • Karen Stewart

    Karen Stewart

    Directrice des systèmes d'information (DSI)

    Karen Stewart est la directrice des systèmes d'information (DSI) pour la ville de Maple Ridge
  • Peter Visscher devant un tableau blanc

    Peter Visscher

    Directeur général, Développement de véhicules robotisés

    Je travaille avec mon équipe pour développer des véhicules robotiques extrêmes conçus pour fonctionner hors route et hors planète.
  • James Palcik sur un bateau avec un énorme doré

    James Palcik

    Directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation

    James Palcik est le directeur général et directeur de la sécurité, de la conformité et de l'éducation chez FLINN Scientific Inc.
  • Gillian Savage-Knight

    Gillian Savage-Knight

    Conseillère en relations extérieures

  • Max Salman aux commandes d'un avion.

    Max Salman

    Chercheur

    Je me pose des questions sur les éléments qui n'ont pas encore de réponses.
  • Lisa Phiri dans une mine souterraine

    Lisa T. Phiri

    Géologue des mines

    J'examine les roches d'une mine souterraine pour déterminer la quantité et l'emplacement de l'or.
  • Lesley Hymers à côté d'une pépite de cuivre géante à l'extérieur du musée McBride, à Whitehorse, au Yukon.

    Lesley Hymers

    Responsable, programmes d'éducation et de sensibilisation

    Je travaille pour une organisation qui dispense des ressources éducatives sur les sciences de la Terre et les ressources minérales.
  • Ashley Noseworthy avec l'océan derrière elle

    Ashley Noseworthy

    PDG et fondatrice

    Je possède et dirige un cabinet de conseil en environnement qui aide les entreprises à réduire leur pollution sonore sous-marine.
  • Edwin Makkinga

    Edwin Makkinga

    Directeur, Politique climatique

    Dans mon travail, j'examine les risques et les opportunités des politiques publiques liées au climat et la façon dont Enbridge peut faire partie de la solution à la crise climatique.
  • Patty Simpson

    Patty Simpson (elle)

    Coordonnatrice en environnement

    En tant que responsable du département Environnement d'une mine d'uranium, mon équipe doit s'assurer que la mine ne pollue pas le milieu environnant en surveillant l'état de l'air, de l'eau, des plantes et des animaux autour du site de la mine.
  • David Harris

    David Harris

    Directeur des projets spéciaux en ressources humaines

  • Martin Bush

    Martin Bush

    Expert-conseil en climatologie

    Martin Bush travaille sur les politiques et les actions relatives aux changements climatiques et aux énergies renouvelables.