Aller au contenu principal
Profil de carrière

Hayleigh Conway (elle)

Technicienne en géomatique
Parcs Canada
Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.


Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.


Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

Lieu de naissance
Emplacement

Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.

À propos de moi

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à Edmonton, en Alberta (Canada) et j’ai grandi à Ottawa, en Ontario (Canada).

J’habite désormais : Inuvik, Territoires du Nord-Ouest (Canada)

J’ai fait ma formation ou mes études à : Baccalauréat ès arts en géographie de l’Université de Guelph et un diplôme avancé en systèmes d’information géographique (SIG) du COGS (Centre of Geographic Science)

Ce que je fais au travail

Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest. Pour ce faire, je dois collecter des informations. Je collecte des données en hélicoptère, en canoë ou en randonnée. J’utilise aussi des drones et des images satellites. Lorsque c’est possible, je parle aux membres de la communauté. Toutes ces informations sont recueillies pendant les mois d’été. De plus, j’organise des voyages dans l’Arctique pour recueillir encore plus de données. Ces voyages peuvent durer de 3 à 12 jours.

Tous les jours, je suis heureuse de pouvoir mettre à profit mes compétences en STIM! J’utilise des instruments comme des drones, des appareils GPS, et un appareil de cinématique en temps réel. L’appareil de cinétique en temps réel est un équipement d’arpentage très précis.

Durant les mois d’hiver, je traite toutes les données que j’ai collectées et je les utilise pour répondre à certaines questions. Par exemple… La glace du lac est-elle apparue plus tôt cet automne? Pourquoi les caribous font-ils leurs bébés au même endroit chaque année? À quelle distance de l’océan les sites culturels risquent-ils de s’effondrer à cause de l’érosion? Les systèmes d’information géographique (SIG) permettent de mieux répondre à ces questions. Les réponses à ces questions nous aident à prendre des décisions pour protéger l’environnement.

Mon parcours

Je me suis retrouvée par hasard dans une carrière dans les SIG. Après avoir terminé mon secondaire, je ressentais de la pression d’étudier en sciences. J’ai décidé d’étudier la biologie marine. Lors de ma première année d’université, j’ai échoué à quatre cours de mon programme de biologie marine et je me suis sentie perdue. Je me suis souvenue que j’aimais aussi la géographie au secondaire. J’ai donc fait un changement de majeure. Ces cours étaient vraiment intéressants, et j’ai obtenu de super notes.

En revanche, mes cours obligatoires sur les SIG ont été un véritable casse-tête. Dans le cadre de mon emploi d’été dans un parc provincial, on m’a proposé un stage dans les SIG. Malgré ma réticence à l’égard du sujet, j’ai accepté. En fin de compte, je n’aurais pas pu mieux tomber! J’accomplissais un vrai travail lié aux SIG. Je cartographiais les itinéraires de canoë et les sentiers de portage. J’aidais les gens à planifier des voyages de camping dans l’arrière-pays et j’améliorais les cartes dans les brochures à l’intention des clients. Tout cela était incroyablement amusant et gratifiant.

Ensuite, j’ai obtenu mon diplôme avancé en SIG. J’ai commencé comme stagiaire dans une entreprise de logiciels SIG. J’ai beaucoup aimé le travail, mais j’ai eu envie de travailler à nouveau à l’extérieur. J’ai postulé un emploi que je n’aurais jamais pensé décrocher. Et je l’ai eu! J’ai passé l’été dehors à collecter des données, et le reste de l’année à traiter et analyser toutes ces données. Ce travail d’été était le début d’une carrière que j’adore!

Ce qui me motive

Je suis toujours ravie d’être à l’extérieur et d’explorer le Nord du Canada. Lorsque l’on travaille dans le domaine des SIG, la technologie est toujours en train de changer, de se mettre à jour et de s’adapter. Je trouve passionnant d’être constamment mise au défi d’apprendre de nouvelles choses et de rester à la fine pointe des nouveaux équipements et des nouvelles idées. Je suis très fière quand une carte que je fais est utilisée pour appuyer une décision. Je suis toujours ravie quand une de mes cartes est utilisée pour aider mes collègues à s’orienter lors de leur voyage dans l’Arctique. J’adore parler des SIG aux gens et leur expliquer pourquoi c’est si amusant!

Comment j’influence la vie des gens

Je travaille dur pour favoriser et intégrer les savoirs autochtones dans mon travail. Les cartes, en particulier les noms de lieux, sont intrinsèquement coloniales. Il est important pour moi d’utiliser les noms de lieux et les savoirs locaux dans mes projets. Je pense que les cartes aident les gens à demeurer en sécurité lors de leurs déplacements sur le territoire. Les cartes nous aident aussi à explorer de nouveaux endroits et à aimer la Terre!

En dehors du travail, je

J’adore explorer en canoë et à pied le territoire sur lequel je vis. J’apprends de nouvelles choses sur les plantes à récolter et sur les animaux présents sur le territoire. Je suis bénévole en tant que cheftaine Guide. Je fais du curling, du ski de fond, de la motoneige et je joue au baseball. J’aime chaque minute de la vie dans le Nord ☺

Mon conseil aux autres

Va dehors et exerce-toi avec les SIG. Fais de la course d’orientation et de l’interprétation de paysage. Si tu te contentes d’apprendre les SIG dans un laboratoire et d’accomplir tout le travail à l’ordinateur, tu risques de trouver cela ennuyeux et peu inspirant.

Durant mon parcours scolaire, j'appréciais les sujets suivants :
  • Géographie
  • Histoire
  • Littérature et langue française
  • Éducation physique/Santé
  • Sciences
  • Études/langues autochtones
  • L'informatique
Durant mon parcours scolaire , je me décrirais comme une personne qui :
  • Voulait toujours sortir dehors
  • Aimait aider les autres
  • Faisait partie d’une équipe sportive
  • Aimait recevoir des instructions précises
  • Aimait la lecture
  • N’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire plus tard
  • Apprenait en expérimentant

Explorez les profils de carrière

  • Karen Fleming

    Karen Fleming (elle)

    Formatrice en simulation

    Je collabore avec le personnel hospitalier pour créer des expériences éducatives qui favorisent des environnements plus sécuritaires pour les patients.
  • Portrait de Andrea Goldson-Barnaby

    Andrea Goldson-Barnaby

    Chargée de cours

    J'enseigne et je fais des recherches sur les sujets de la chimie alimentaire et de la transformation des aliments.
  • Yetong Dong headshot wearing lab coat

    Yetong Dong

    Assistante de recherche/étudiante

    I am studying to become a scientific researcher.
  • Adrienne Ethier

    Adrienne Ethier

    Spécialiste de l’évaluation des risques environnementaux

    Je suis responsable d’évaluer les risques d’exposition des personnes et de l’environnement à proximité des installations nucléaires et des mines.
  • Portrait de Dr. Marcia Anderson

    Marcia Anderson (elle)

    Médecin et vice-doyenne, santé autochtone, justice sociale et antiracisme

    Je suis médecin et je travaille à la mise en place de soins de santé culturellement sécuritaires et exempts de racisme.
  • Portrait de Sydney Robinson

    Sydney Robinson

    Ingénieur biomédical et entrepreneur

    Je suis une entrepreneure qui utilise sa formation d’ingénieure pour concevoir un dispositif aidant les personnes amputées à effectuer leurs tâches quotidiennes de façon moins douloureuse.
  • Hayleigh Conway posant sur une carte des TNO et désignant Inuvik sur la carte. Pris lors de la Journée du SIG 2017.

    Hayleigh Conway (elle)

    Technicienne en géomatique

    Je crée des cartes qui nous permettent de mieux répondre aux questions sur la santé de l’environnement dans l’Arctique de l’Ouest.
  • Manpreet Kaur dans son laboratoire

    Manpreet Kaur (Elle)

    Boursière postdoctorale

    Je travaille sur des projets de recherche qui visent à découvrir des médicaments pour traiter les maladies infectieuses. Mon travail consiste à mener des expériences, à compiler des données et à les analyser, ainsi qu’à rédiger des articles de recherche pour des revues scientifiques
  • Portrait de Ryan Mitchell

    Ryan Mitchell

    Superviseur d’écloserie

    Mon travail consiste à superviser les tâches et les travaux quotidiens sur le site.
  • Terra MacDonald sur un site d'aquaculture tenant des saumons d'élevage.

    Terra MacDonald (elle)

    Vétérinaire et responsable de la santé des poissons

    En tant que vétérinaire pour Mowi Canada West, je m’occupe des saumons à toutes les étapes de leur vie, de l’œuf à la récolte. Je m’occupe de maintenir les poissons en bonne santé et je veille à leur protection tout au long de leur cycle de vie.
  • Portrait de Isha Berry

    Isha Berry

    Étudiante au doctorat en épidémiologie

    Je recherche des tendances dans les épidémies et les résultats sanitaires chez des populations à l’échelle mondiale.
  • Portrait de Jasmin Chahal

    Jasmin Chahal

    Professeure adjointe,

    J’enseigne au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université McGill.
  • Lynn Henderson avec un chien berger allemand

    Lynn Henderson (elle)

    Vétérinaire; clinicienne, professeure d’université.

    Je suis une vétérinaire spécialiste des petits animaux, au service de la santé animale de diverses façons.
  • Portrait de Megan Katz

    Megan Katz

    Prothésiste

    Un technicien ou une technicienne prothésiste est une personne qui fabrique et répare des membres artificiels.
  • Dr. Jackie Dawson faisant des recherches sur le terrain sur l'île Beechy, Nunavut.

    Jackie Dawson (Elle/iel)

    Professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’environnement

    Je travaille avec de grandes équipes académiques, des détenteurs de savoirs inuits et ceux et celles qui prennent des décisions pour comprendre les risques et les solutions des changements environnementaux.
  • Portrait de Corie Houldsworth

    Corie Houldsworth

    Inspectrice

    J'effectue des inspections sur les lieux de travail où les rayonnements sont utilisés, stockés ou transportés.
  • Daryl Lawes

    Daryl Lawes

    Gestionnaire de l’environnement pour Seaspan

    Je suis responsable de tous les aspects de la protection de l'environnement, des performances et de la conformité réglementaire pour les chantiers navals de Seaspan.
  • Clair Poulin hiking near wetland area

    Claire Poulin

    Chercheuse sur le poisson zèbre/étudiante en pré-médecine

    J’étudie comment le poisson-zèbre réagit à la baisse du niveau d’oxygène dans son environnement.
  • Lauren Saville | Présidente et créatrice chez Primate Tales

    Lauren Saville

    Entrepreneure et créatrice

    Lauren Saville est la propriétaire et la créatrice de Primate Tales.