Aller au contenu principal

Jen Baron

Jen Baron
Bénévole de Parlons sciences à UBC Vancouver

Jen veut offrir aux jeunes d’horizons divers des moyens de visualiser et de poursuivre des carrières en STIM, et trouve le travail en classe amusant!

Bénévole pour Parlons sciences depuis : 3 ans

Domaine d’études : Doctorante, Faculté de foresterie

Moments inspirants : Alors que je dirigeais une leçon sur les anneaux de croissance des arbres et décrivais la collecte d’échantillons, une jeune fille dans la classe m’a demandé si j’utilisais des tronçonneuses sur le terrain, et était ravie d’apprendre que oui et que n’importe qui peut le faire avec la formation appropriée. La foresterie et la science des incendies de forêt continuent d’être des disciplines à prédominance masculine; à travers des moments comme ceux-ci, je vise à donner aux jeunes de divers horizons des moyens de visualiser et de poursuivre des carrières en STIM.

Activité bénévole favorite chez Parlons sciences : Les séances de sensibilisation en classe dans le cadre du programme Lessons in Ecology and Evolution Fundamentals (LEEF). En particulier, j’aime diriger les élèves lors de jeux de participation active qui enseignent des concepts scientifiques.

Pourquoi faire du bénévolat pour Parlons sciences? En tant que scientifique, je peux avoir un impact important sur la perception qu’a le public des STIM et de la recherche scientifique. Je crois que j’ai la responsabilité de promouvoir et de soutenir la culture scientifique et la pensée critique chez les jeunes. De plus, travailler en classe est amusant; l’enthousiasme des élèves est contagieux!

Fait amusant : Je suis récemment revenue de 6 semaines de travail sur le terrain dans le sud-est de la Colombie-Britannique, où nous avons échantillonné les conditions de combustible forestier pour modéliser l’accumulation de combustible et le risque d’incendie de forêt. Grâce à ce travail, nous pourrons déterminer les emplacements prioritaires et élaborer des stratégies pour réduire le risque d’incendie de forêt et restaurer des écosystèmes adaptés au feu.