Aller au contenu principal

L’heure du conte - Magie-ballon

Main Image
Activités bénévoles en physique

Lisez « Georges le petit curieux - le voyage en ballon » et apprenez-en plus sur les propriétés de la lumière.

Cet atelier se compose de deux parties : la lecture du conte « Georges le petit curieux - le voyage en ballon » de H. A. Rey et Margret Rey, et la démonstration de l’activité pratique.

Cette activité de sensibilisation virtuelle est divisée en deux parties. Premièrement un document « pré-activité » à l'intention des bénévoles et du personnel enseignant présente une vue d'ensemble de l'atelier ainsi qu'une liste de matériel et des instructions détaillées afin de se préparer en vue de l'atelier. Ensuite, une présentation PowerPoint clé en main avec plusieurs notes de présentation est fournie afin d'aider à diriger l'atelier de manière virtuelle.

Ce dont tu as besoin

Pour la lecture :

  • « Georges le petit curieux - le voyage en ballon » de H. A. Rey et Margret Rey

Pour l'activité :

  • des ballons noirs et translucides
  • des ballons de couleur 
  • des loupes 
  • la lumière du soleil 
  • un chronomètre (facultatif)

Document « pré-activité » :

Présentation PowerPoint :

  • Magie-ballon - PowerPoint

Notes de sécurité

Assurez-vous de bien connaître les mesures préventives mises en place par Parlons sciences pour assurer la sécurité des jeunes dans le cadre de la sensibilisation virtuelle. Ces précautions se trouvent dans le guide de cette activité.

Marche à suivre

Partie A : Lecture de « Georges le petit curieux - le voyage en ballon » par H. A. Rey et Margret Rey

Partie B : Réalisation de l'activité

  • Gonflez le ballon translucide, mais n’attachez pas l’embout.
  • Insérez partiellement le ballon noir dans le ballon translucide. Assurez-vous que l’embout du ballon noir demeure accessible.
  • Gonflez le ballon noir jusqu’à ce qu’il remplisse environ la moitié du ballon translucide, puis faites un nœud dans l’embout du ballon noir. Enfoncez ensuite le ballon noir dans le ballon translucide, puis faites un nœud dans l’embout du ballon translucide.
  • Utilisez ensuite la loupe pour concentrer la lumière du soleil sur le ballon noir à l’intérieur. Le ballon noir explosera!

Découverte

Lorsque vous utilisez une loupe pour concentrer les rayons du soleil sur un point précis, vous créez un point incroyablement chaud. Heureusement pour le ballon translucide, la majeure partie de la lumière et de sa chaleur passe à travers sa paroi. Vous avez pourtant déjà vu ce phénomène. Lorsque vous regardez à travers une fenêtre, un gobelet transparent ou même des lunettes, vous êtes témoins de la lumière qui traverse une surface. Comme le ballon translucide est presque transparent, la même chose se produit lorsqu’il est exposé à la lumière, surtout très concentrée.

Le ballon noir n’a pas eu cette chance. Quand on parle de lumière, le noir est perçu lorsqu’une surface ne reflète pas la lumière. En effet, certaines surfaces absorbent presque toute la lumière au lieu de la refléter. Cette « absence » de lumière reflétée est la raison pour laquelle une surface nous paraît noire. Et lorsqu’une surface absorbe toute la lumière, elle absorbe également de l’énergie. Dans ce cas-ci, cette énergie est de la chaleur, beaucoup de chaleur. La chaleur absorbée par le ballon noir en raison de la lumière solaire concentrée a rapidement provoqué l’affaiblissement des liens du matériau (le ballon), jusqu’à ce qu’il ne puisse plus contenir l’air à l’intérieur. La pression de l’air est devenue trop élevée et a fait exploser le ballon, libérant l’air dans le ballon translucide.

Que se passe-t-il ?

Lorsque vous utilisez une loupe pour concentrer les rayons du soleil sur un point précis, vous créez un point incroyablement chaud. Heureusement pour le ballon translucide, la majeure partie de la lumière et de sa chaleur passe à travers sa paroi. Vous avez pourtant déjà vu ce phénomène. Lorsque vous regardez à travers une fenêtre, un gobelet transparent ou même des lunettes, vous êtes témoins de la lumière qui traverse une surface. Comme le ballon translucide est presque transparent, la même chose se produit lorsqu’il est exposé à la lumière, surtout très concentrée.

Le ballon noir n’a pas eu cette chance. Quand on parle de lumière, le noir est perçu lorsqu’une surface ne reflète pas la lumière. En effet, certaines surfaces absorbent presque toute la lumière au lieu de la refléter. Cette « absence » de lumière reflétée est la raison pour laquelle une surface nous paraît noire. Et lorsqu’une surface absorbe toute la lumière, elle absorbe également de l’énergie. Dans ce cas-ci, cette énergie est de la chaleur, beaucoup de chaleur. La chaleur absorbée par le ballon noir en raison de la lumière solaire concentrée a rapidement provoqué l’affaiblissement des liens du matériau (le ballon), jusqu’à ce qu’il ne puisse plus contenir l’air à l’intérieur. La pression de l’air est devenue trop élevée et a fait exploser le ballon, libérant l’air dans le ballon translucide.

Ressources