Aller au contenu principal

Jardiner pour contrer les gaz à effect de serre

Main Image
Earth and Environmental Sciences

Les jeunes fabriquent des bombes de graines pour promouvoir la biodiversité indigène.

Les plantes indigènes favorisent la biodiversité en fournissant un habitat aux pollinisateurs indigènes comme les oiseaux et les insectes. Dans cette activité, les jeunes fabriquent des bombes de graines à partir d'argile, de terre et de graines de fleurs sauvages indigènes afin de promouvoir les écosystèmes naturels de leur région. Ils apprendront également comment les plantes agissent comme des puits de carbone dans la lutte contre le changement climatique.

Ce dont tu as besoin

  • Argile
  • Terre ou compost
  • Graines rustiques (indigènes à la région ; éviter les espèces envahissantes)
  • Eau 
  • Grand bol ou récipient
  • Petite boîte en carton ou gobelets en carton biodégradables
  • Seau
  • Serviettes

Guide:

 

Notes de sécurité

Assurez-vous de bien connaître les précautions prises par Parlons sciences en ce qui concerne la sécurité et lla prestation d'activités virtuelles auprès des jeunes.

Assurez-vous que l'argile ne contient pas d'additifs ou de produits chimiques toxiques.

Marche à suivre

  1. Ajoutez 3/4 de tasse d'argile non toxique et 3/4 de tasse de terre dans un bol et mélangez bien avec vos mains.
  2. Prenez une cuillère à thé de terre et enfoncez-y 3 à 5 graines de fleurs sauvages indigènes.
  3. Roulez la pâte dans vos mains pour former une petite boule (comme pour faire des biscuits). 
  4. Mettez la bombe de graines de côté pour qu'elle sèche. Vous pouvez les placer dans de petites boîtes en carton individuelles ou dans des gobelets en papier pour le transport.
  5. Pour planter votre bombe à graines, lancez-la ou posez-la là où vous souhaitez voir pousser des fleurs sauvages. Assurez-vous d'obtenir des autorisations pour l'endroit où vous allez les planter !

Découverte

La terre contenue dans le mélange fournit aux graines les nutriments nécessaires à leur croissance. L'argile maintient le tout ensemble et empêche les graines de s'envoler, tout en empêchant les graines de se dessécher. Les bombes de graines permettent aux plantes de pousser dans des endroits difficiles d'accès.

Les plantes contribuent à la lutte contre les changements climatiques en diminuantles niveaux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. C'est pourquoi il est si important d'avoir des forêts saines et de planter des arbres! Le fait de semer des espèces natives de la région favorise les relations naturelles entre les plantes, les pollinisateurs et autres animaux.

Au lieu de cultiver des fleurs sauvages, faites pousser votre propre nourriture ! Le processus de production alimentaire est responsable de près d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Cultiver ses propres aliments permet de réduire les gaz à effet de serre produits par la transformation et le transport des aliments. Soutenir les initiatives écologiques, comme les sources d'alimentation locales et les marchés de producteurs, est également une excellente solution.

Que se passe-t-il ?

La terre contenue dans le mélange fournit aux graines les nutriments nécessaires à leur croissance. L'argile maintient le tout ensemble et empêche les graines de s'envoler, tout en empêchant les graines de se dessécher. Les bombes de graines permettent aux plantes de pousser dans des endroits difficiles d'accès.

Pourquoi est-ce important ?

Les plantes contribuent à la lutte contre les changements climatiques en diminuantles niveaux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. C'est pourquoi il est si important d'avoir des forêts saines et de planter des arbres! Le fait de semer des espèces natives de la région favorise les relations naturelles entre les plantes, les pollinisateurs et autres animaux.

Pour aller plus loin

Au lieu de cultiver des fleurs sauvages, faites pousser votre propre nourriture ! Le processus de production alimentaire est responsable de près d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Cultiver ses propres aliments permet de réduire les gaz à effet de serre produits par la transformation et le transport des aliments. Soutenir les initiatives écologiques, comme les sources d'alimentation locales et les marchés de producteurs, est également une excellente solution.