Aller au contenu principal

Biodiversité et écosystèmes - Impressions sur argile

Main Image
Earth & Environmental Volunteer Activities

Les jeunes s'informeront sur la biodiversité et les écosystèmes et créeront des pièces d'argile représentant des feuilles ou des graines.

Cette activité permet aux élèves d'en savoir plus sur la biodiversité et les écosystèmes, ainsi que sur la pyramide énergétique. Ils ramasseront des feuilles ou des graines et en feront des moules en argile.

Ce dont tu as besoin

Matériel par élève

  • Un morceau d'argile séché à l'air de 5 cm carré dans un petit sac en plastique
  • 1 morceau de ficelle (30 cm)
  • Un crayon de forme ronde
  • Papiers cartonnés de couleurs différentes, coupés en 4 longueurs différentes (environ 5 cm de diamètre) pour la pyramide énergétique.
  • Une demi-feuille d'animaux et de plantes imprimés pour la pyramide d'énergie.
  • Un soleil en papier jaune (d'un diamètre d'environ 1,5 cm)
  • Quelques petites feuilles, graines, etc. provenant de l'extérieur

Guide d'activité :

Présentation :

Photos :

Notes de sécurité

En tant que bénévole de Parlons sciences, la sécurité doit être au centre de nos préoccupations pendant toutes les activités. En tant que modèles STIM, les bénévoles doivent aussi toujours adopter des pratiques scientifiques sécuritaires.

Gardez toujours à l'esprit les précautions suivantes :

  • Insistez sur les procédures de sécurité appropriées et faites-en la démonstration tout au long de la présentation.
  • Soyez professionnel mais amusez-vous.
  • Gardez les espaces de travail propres pour éviter les risques de chutes.
  • Les allergènes doivent avoir été vérifiés avant de réserver la trousse (par exemple, les allergies au latex).
  • Sécurité spécifique à l'activité : ne cueillez que des fleurs, des feuilles, des graines, etc. que vous savez sans danger. Si tu n'es pas sûr, ne cueille pas la plante ou la fleur. Consultez la fiche sur les plantes toxiques avant de cueillir des fleurs, des feuilles, etc. De même, si vous vous trouvez dans une zone où il peut y avoir des tiques, faites un " contrôle des tiques " après.

Marche à suivre

Pyramide énergétique :

  1. Donnez à chaque élève un morceau de papier cartonné blanc, 4 papiers cartonnés de taille différente pour la pyramide, la demi-feuille de photos d'animaux et de plantes, un soleil, de la colle et des ciseaux.
  2. Placez les papiers cartonnés sur le morceau de papier cartonné blanc en formant une pyramide (le plus petit en haut, le plus grand en bas). Le soleil entre dans la pyramide par le bas, alors ajoutez le soleil sous la pyramide. Tu peux les coller sur le papier cartonné.
  3. À l'aide des photos, construisez votre pyramide en vous assurant que chaque espèce se trouve au niveau approprié. Ne les collez pas avant d'avoir vérifié vos réponses.
  4. Laissez quelques minutes aux élèves pour construire leurs pyramides énergétiques, puis vérifiez les réponses. Les élèves peuvent ensuite les coller sur le papier cartonné.

Impressions sur argile :

  1. Roulez un morceau de pâte à modeler de la taille que vous voulez. Vous pouvez en faire un grand ou plusieurs petits. Appuyez sur l'argile avec vos mains, puis utilisez un crayon pour l'aplatir et la lisser, pour obtenir une épaisseur d'environ 4 mm.
  2. Décidez où placer vos feuilles et vos graines sur l'argile.
  3. Utilisez votre crayon/rouleau pour aider à presser les feuilles/graines dans l'argile.
  4. Retirez délicatement les feuilles et les graines de la pâte - vous devriez voir une bonne impression dans la pâte. Si ce n'est pas le cas, recommencez et appuyez un peu plus fort sur les graines en les roulant.
  5. Utilisez la paille ou le crayon pour faire un trou dans l'argile. Ne le placez pas trop près du bord (laissez environ 1/2 cm du bord) et laissez-le jusqu'à ce que l'argile soit sèche.
  6. Laissez l'argile sécher complètement - il faudra quelques heures ou une nuit pour qu'elle sèche.
  7. Lorsqu'elle est sèche, retirez la paille/le crayon, passez une ficelle dans le trou et suspendez votre empreinte en argile. Si vous avez de la peinture, vous pouvez la peinturer une fois qu'elle est sèche.

Découverte

Les écosystèmes sont dynamiques : l'énergie y circule en permanence et la matière est recyclée. Les écosystèmes sains sont dans un état d'équilibre, où tout est en équilibre.

Le bas de la pyramide comprend les plantes qui sont appelées producteurs (elles fabriquent leur propre nourriture par photosynthèse). Le deuxième niveau de la pyramide comprend les animaux qui mangent les plantes, appelés herbivores ou consommateurs primaires. Le troisième niveau contient les animaux qui mangent les consommateurs primaires et certains consommateurs secondaires. Au sommet de la pyramide se trouvent les consommateurs tertiaires ou prédateurs supérieurs (comme le loup).

Il est important de protéger la biodiversité végétale. L'homme peut avoir un impact considérable sur un écosystème ainsi que sur le flux d'énergie et les espèces qui le composent. Parmi les exemples, citons le développement résidentiel et commercial, la surpêche et la surexploitation, la pollution, les pratiques forestières non durables, l'introduction d'espèces envahissantes, les transports, l'exploitation minière et le changement climatique. Nous pouvons limiter notre impact sur l'environnement en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre, en arrêtant la pollution et en réutilisant/réduisant/recyclant les matériaux.

Si l'auditoire est intéressé, n'hésitez pas à discuter de la façon dont les humains ont eu un impact sur nos écosystèmes et notre biodiversité.

  • Développement résidentiel et commercial
  • La surpêche et la surexploitation
  • Pollution (plastiques, déversements de pétrole, produits chimiques provenant des usines, etc.)
  • Pratiques forestières non durables (prendre trop d'arbres, ne pas en planter de nouveaux, etc.)
  • Agriculture
  • Introduction d'espèces envahissantes
  • Exploitation minière
  • Transport
  • Les changements climatiques

Un autre grand sujet de discussion est ce que nous pouvons faire en tant qu'humains pour protéger les écosystèmes.

  • Faire du vélo ou marcher au lieu d'utiliser la voiture, les transports en commun
  • Recycler et réutiliser les produits
  • Acheter des produits avec moins d'emballage
  • Arrêter l'utilisation de plastiques à usage unique

Que se passe-t-il ?

Les écosystèmes sont dynamiques : l'énergie y circule en permanence et la matière est recyclée. Les écosystèmes sains sont dans un état d'équilibre, où tout est en équilibre.

Le bas de la pyramide comprend les plantes qui sont appelées producteurs (elles fabriquent leur propre nourriture par photosynthèse). Le deuxième niveau de la pyramide comprend les animaux qui mangent les plantes, appelés herbivores ou consommateurs primaires. Le troisième niveau contient les animaux qui mangent les consommateurs primaires et certains consommateurs secondaires. Au sommet de la pyramide se trouvent les consommateurs tertiaires ou prédateurs supérieurs (comme le loup).

Pourquoi est-ce important ?

Il est important de protéger la biodiversité végétale. L'homme peut avoir un impact considérable sur un écosystème ainsi que sur le flux d'énergie et les espèces qui le composent. Parmi les exemples, citons le développement résidentiel et commercial, la surpêche et la surexploitation, la pollution, les pratiques forestières non durables, l'introduction d'espèces envahissantes, les transports, l'exploitation minière et le changement climatique. Nous pouvons limiter notre impact sur l'environnement en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre, en arrêtant la pollution et en réutilisant/réduisant/recyclant les matériaux.

Pour aller plus loin

Si l'auditoire est intéressé, n'hésitez pas à discuter de la façon dont les humains ont eu un impact sur nos écosystèmes et notre biodiversité.

  • Développement résidentiel et commercial
  • La surpêche et la surexploitation
  • Pollution (plastiques, déversements de pétrole, produits chimiques provenant des usines, etc.)
  • Pratiques forestières non durables (prendre trop d'arbres, ne pas en planter de nouveaux, etc.)
  • Agriculture
  • Introduction d'espèces envahissantes
  • Exploitation minière
  • Transport
  • Les changements climatiques

Un autre grand sujet de discussion est ce que nous pouvons faire en tant qu'humains pour protéger les écosystèmes.

  • Faire du vélo ou marcher au lieu d'utiliser la voiture, les transports en commun
  • Recycler et réutiliser les produits
  • Acheter des produits avec moins d'emballage
  • Arrêter l'utilisation de plastiques à usage unique