Aller au contenu principal

À la source

Main Image
Earth and Environmental Sciences

Les jeunes comparent les sources de pollution ponctuelles et diffuses.

Ce dont tu as besoin

  • Bac en plastique (aussi grand qu'une boîte à chaussures, sans couvercle, de préférence à bords bas) 
  • Sable (ou farine, sucre, riz, terreau, etc.)
  • Ruban (120 cm)

Guide: 

 

Notes de sécurité

Assurez-vous de connaître les précautions prises par Let's Talk Science en ce qui concerne la sécurité de la prestation d’activités virtuelles auprès des jeunes.

Marche à suivre

  1. Remplissez le bac avec au moins 10 cm de sable (ou autre substitut) pour représenter votre “environnement".
  2. Coupez deux longueurs de ruban d'environ 60 cm chacune. 
  3. Coupez l'un des rubans en petits morceaux, d'une longueur maximale de 1 cm.
  4. Ajoutez les deux longueurs de ruban dans le bac et mélangez-les. 
  5. Demandez aux participants d'essayer de retirer tous les morceaux de ruban de la "poubelle environnement".

Découverte

La grande longueur du ruban représente la pollution ponctuelle, c'est-à-dire la pollution qui provient d'une source unique et précise, comme une usine qui déverse des produits toxiques ou une marée noire. Ces types de pollution sont plus faciles à identifier, à réglementer et à arrêter. Les petits bouts de ruban représentent la pollution diffuse, qui provient de nombreuses petites sources, comme les eaux de ruissellement qui recueillent des gouttes d'essence, des sels et des produits chimiques sur les trottoirs de la ville. La pollution diffuse est beaucoup plus difficile à réglementer et il est très difficile de la résoudre sans une mobilisation générale. La pollution diffuse est un problème que nous pouvons tous nous efforcer de résoudre.

La pollution peut nuire aux écosystèmes et contribue parfois au changement climatique. Par exemple, les engrais synthétiques utilisés pour le jardinage et l'agriculture qui s'écoulent dans d'autres milieux constituent un type de pollution commun. Les engrais fournissent aux plantes des nutriments qui les aident à pousser, mais ils contribuent également au réchauffement de la planète, car de nombreux combustibles fossiles sont brûlés lors de la production d'engrais de synthèse. Lorsque ces engrais sont utilisés, ils subissent également des réactions chimiques qui entraînent la formation d'un gaz appelé oxyde nitreux N2O, qui est un autre gaz à effet de serre.

Que se passe-t-il ?

La grande longueur du ruban représente la pollution ponctuelle, c'est-à-dire la pollution qui provient d'une source unique et précise, comme une usine qui déverse des produits toxiques ou une marée noire. Ces types de pollution sont plus faciles à identifier, à réglementer et à arrêter. Les petits bouts de ruban représentent la pollution diffuse, qui provient de nombreuses petites sources, comme les eaux de ruissellement qui recueillent des gouttes d'essence, des sels et des produits chimiques sur les trottoirs de la ville. La pollution diffuse est beaucoup plus difficile à réglementer et il est très difficile de la résoudre sans une mobilisation générale. La pollution diffuse est un problème que nous pouvons tous nous efforcer de résoudre.

Pourquoi est-ce important ?

La pollution peut nuire aux écosystèmes et contribue parfois au changement climatique. Par exemple, les engrais synthétiques utilisés pour le jardinage et l'agriculture qui s'écoulent dans d'autres milieux constituent un type de pollution commun. Les engrais fournissent aux plantes des nutriments qui les aident à pousser, mais ils contribuent également au réchauffement de la planète, car de nombreux combustibles fossiles sont brûlés lors de la production d'engrais de synthèse. Lorsque ces engrais sont utilisés, ils subissent également des réactions chimiques qui entraînent la formation d'un gaz appelé oxyde nitreux N2O, qui est un autre gaz à effet de serre.