Le bénévolat des employés et employées de nos organismes donateurs

Publié
04 décembre 2020
Type
Actualités

Avez-vous déjà participé à une activité de Parlons sciences, comme le Défi Parlons sciences, ou à un symposium, comme celui sur le thème « Parlons cancer »? Si tel est le cas, vous avez probablement interagi avec des bénévoles provenant de nos organismes donateurs.

La participation du personnel et la philanthropie communautaire sont devenues des valeurs fondamentales pour de nombreuses entreprises. Nos donateurs nous offrent non seulement des dons afin de nous permettre de continuer de présenter gratuitement des programmes aux jeunes et au personnel pédagogique du pays, mais aussi les services de leurs employés et employées. Ces bénévoles offrent à leur tour leur temps, leurs compétences et leur passion envers les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (les STIM), ce qui nous permet de rehausser notre offre.

Des employés et employées d’organismes donateurs et des coordonnateurs et coordonnatrices de Parlons sciences à la conférence régionale du Centre.
Des employés et employées d’organismes donateurs et des coordonnateurs et coordonnatrices de Parlons sciences à la conférence régionale du Centre.

 

En 2019-2020, plus de 200 bénévoles de 32 entreprises donatrices ont donné plus de 300 heures afin d’appuyer des activités en personne et virtuelles visant à rejoindre les jeunes, les pédagogues et les bénévoles de Parlons sciences de partout au Canada. Ces personnes ont été juges dans le cadre de concours, ont prononcé des allocutions, ont rédigé des profils de carrière, ont participé aux activités communautaires de sites de Parlons sciences et ont enrichi nos trousses afin de nous permettre d’offrir plus de matériel de sensibilisation.

En mars 2020, l’école, le travail et les activités de Parlons sciences ont dû changer. Le mode virtuel est rapidement devenu la façon d’interagir. Alors que nous nous sommes tous adaptés à ces nouvelles circonstances, nos organismes donateurs ont continué de nous soutenir en nous offrant les services de leur personnel. Malgré le fait que ces gens se sont soudainement retrouvés en télétravail, plusieurs étaient impatients de continuer leur bénévolat et de rejoindre les participants et participantes de façon virtuelle.

Olivia Louf, de SAP Canada, présentant son profil de carrière lors du Creuse-méninges d’été.
Olivia Louf, de SAP Canada, présentant son profil de carrière lors du Creuse-méninges d’été.


Par exemple, lors d’un Défi Parlons sciences d’une durée de huit semaines, des employés et employées d’organismes donateurs ont enregistré des vidéos de questions, de réponses et de faits amusants à l’intention des élèves de la 6e à la 8e année (1re secondaire) qui participaient en ligne. Chaque semaine, un employé ou une employée a « pris la vedette » et a parlé de son rôle et du lien entre son travail et les STIM.

Lauren Kaul, de la société Fluor, présentant son profil de carrière lors du Creuse-méninges d’été.
Lauren Kaul, de la société Fluor, présentant son profil de carrière lors du Creuse-méninges d’été.