Actualités et médias

 

Le 30 septembre – Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Publié
29 septembre 2021
Type
Blogue
Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

 

Le 30 septembre 2021 marquera la toute première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation durant la semaine de la vérité et la réconciliation qui a lieu du 27 septembre au 1er octobre. En juin 2021, le gouvernement fédéral a adopté une loi faisant de cette date un jour férié national. En réponse au 80e des 94 appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation stipulant que le gouvernement fédéral travaillera en collaboration avec les chefs autochtones afin d'établir un jour férié pour « honorer les survivants et survivantes, leurs familles et leurs collectivités et s’assurer que la commémoration de l’histoire et des séquelles des pensionnats demeure un élément essentiel du processus de réconciliation ».

La signification du 30 septembre reste la même. Quand Phyllis Webstad de la Première Nation Xgat’tem Stswecem’c est arrivée au pensionnat de Saint-Joseph à Williams Lake, en Colombie-Britannique, on l’a dépouillée de son tout nouveau chandail orange sans jamais le lui rendre. Phyllis a inspiré le mouvement ayant mené à la création de la Journée du chandail orange du 30 septembre, qui est maintenant largement reconnue comme une journée de sensibilisation donnant lieu à d’importantes discussions sur les pensionnats et une journée pour se souvenir que chaque enfant compte. Apprenez-en davantage sur l’histoire de Phyllis et la Journée du chandail orange.

La semaine de la vérité et la réconciliation est un événement national de 5 jours qui poursuivra la conversation sur les vérités des traités autochtones, les revendications territoriales des Métis et des Inuits et le système des pensionnats indiens. Cet événement offrira aux élèves des ateliers historiques, du contenu vidéo et des activités d’apprentissage pour les élèves, enrichis par des performances artistiques et culturelles d’artistes des Premières Nations, Métis et Inuits. Lire la suite.

Reconciliation through STEM Education (en anglais seulement) explore le rôle que peut jouer l’éducation en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) dans la réconciliation par le biais de la reconnaissance et la collaboration avec les communautés autochtones. Cet article en anglais est issu d’un partenariat entre Parlons sciences, la Société royale du Canada et The Globe and Mail. Cette contribution a été faite par Erin Kelly, membre de l’équipe de Parlons sciences du territoire Bkejwanong, de la réserve autochtone de l’île Walpole.

Le Gord Downie & Chanie Wenjack Fund offre un accès à l’éducation sur la véritable histoire des peuples autochtones au Canada ainsi qu’à la véritable histoire et l’héritage des pensionnats, encourageant par le fait même la réconciliation. Ils animeront une discussion intitulée La Journée nationale inaugurale de la vérité et de la réconciliation : explorer ce que cela signifie pour la réconciliation au Canada qui pourra être visionnée le 30 septembre. La fondation Downie Wenjack possède une liste complète de ressources recommandées pour poursuivre l’apprentissage.

Le jeudi 30 septembre, prenez le temps de réfléchir à l’histoire des pensionnats et à l’histoire des peuples autochtones au Canada. Explorez les ressources fournies dans cet article ou d’autres ressources que vous pourriez trouver afin de participer à la réconciliation.