Actualités et médias

 

 

 

 

 

ATTENTION

Notre site web rencontre actuellement quelques difficultés techniques et nous travaillons fort pour les corriger.

Soyez assuré que vous pouvez toujours accéder à nos programmes et ressources!

La culture scientifique en temps de pandémie

Actualités

Publié: 10 mai 2021

Adolescents utilisant un microscope


Bonnie Schmidt, Ph. D., discute de culture scientifique

Se masquer ou ne pas se masquer, telle est la question.

Un des premiers appels à l’action lancés pendant la pandémie de la COVID-19 a mis en évidence l’importance de la culture scientifique dans les décisions et actions personnelles des gens. La pandémie a mis au jour une regrettable tension entre les opinions et les faits probants qui pourrait être résolue, du moins en partie, par l’enseignement des STIM1. Pour la première fois de l’histoire, le monde a vu la science se déployer en temps réel. Scientifique de formation, j’ai été indignée par la grogne et les théories de conspiration dans les réseaux sociaux concernant la valeur du port du masque – dès que les voies de propagation ont été confirmées, il est devenu clair qu’un petit morceau de tissu contribuait grandement à nous protéger.

Pour certaines personnes, la pandémie a donné lieu à une occasion sans précédent de s’émerveiller devant l’expertise collective de la communauté scientifique qui a su séquencer le nouveau virus, produire plusieurs vaccins très efficaces et s’efforcer de vacciner le monde entier – le tout en un peu plus d’une seule année. Pour d’autres, la vitesse des développements et l’évolution de l’information ont été accablantes, les amenant à se concentrer de manière disproportionnée sur les risques potentiels.

L’enseignement des STIM peut développer les connaissances, les compétences et les identités nécessaires à la lutte contre la COVID-19 et les autres défis sanitaires mondiaux, le changement climatique, etc. La récente enquête sur l’état de la science de la société 3M2 a montré que l’appréciation de la science et la confiance envers les scientifiques ont considérablement augmenté en 2020 par rapport aux années précédentes. L’enquête fait état d’une meilleure compréhension de l’importance de la science dans nos vies (69 % des personnes interrogées ont répondu que la science était très importante pour la société, soit 11 points de plus qu’avant la pandémie). Une forte majorité (82 %) des répondants et répondantes ont déclaré qu’un monde qui ne valorise pas la science donne lieu à des conséquences négatives. Il est important de noter que 73 % des personnes interrogées sont maintenant plus susceptibles de convenir qu’un solide enseignement des STIM est crucial.

Si les résultats concernant la science en général sont positifs, ils sont plus variés lorsqu’il s’agit de questions spécifiquement liées aux STIM. Le Pew Research Centre a publié en 2020 un rapport indiquant que « la science et les scientifiques sont tenus en haute estime par les publics mondiaux »3 , mais qui montre que les opinions sur certaines questions varient grandement. Par exemple, lorsqu’on leur a demandé si le développement de l’intelligence artificielle (IA) est bon pour la société, les répondants et répondantes canadiens ont été également partagés : 46 % ont dit oui, et 43 % ont dit non. En ce qui concerne les aliments génétiquement modifiés, 39 % estiment qu’ils ne sont pas sécuritaires et 33 % disent ne pas en savoir assez pour pouvoir se prononcer.

Le rôle omniprésent de l’IA, le rôle de la modification génétique des aliments pour l’adaptation au climat et d’autres défis critiques exigent la mobilisation de personnes informées et éduquées pour assurer l’engagement, le dialogue public et l’élaboration de politiques. La pandémie a sensibilisé le public à l’importance de l’enseignement des STIM pour notre avenir. Cependant, seulement 36 % des répondants et répondantes du Canada à l’enquête du Pew Research Centre2 ont indiqué que l’enseignement primaire et secondaire des STIM chez nous est le meilleur au monde ou supérieur à la moyenne internationale. Nous ne devons pas laisser passer cette occasion d’améliorer l’enseignement des STIM et de faire en sorte que tous les jeunes obtiennent leur diplôme et soient prêts et prêtes à participer de manière significative.

Parlons sciences est un partenaire national de confiance dans le domaine de l’enseignement des STIM depuis près de 30 ans. Nous comprenons les contraintes nombreuses et réelles qui pèsent sur les éducateurs, les éducatrices et toute le système éducatif. Nous savons également qu’il existe une volonté profonde et partagée de soutenir les jeunes et de former une génération de leaders. On peut compter sur Parlons sciences et ses nombreux partenaires pour aider à former des citoyens et citoyennes dotés des connaissances, des compétences et des identités nécessaires à la vie.


1 « STIM » signifie les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. Le terme évoque des domaines précis mais aussi, plus généralement, des approches pédagogiques multidisciplinaires et intégrées.
2 https://www.3m.com/3M/en_US/state-of-science-index-survey/
3 https://www.pewresearch.org/science/2020/09/29/science-and-scientists-held-in-high-esteem-across-global-publics/