Actualités et médias

 

Éveiller le « Daniel Coutu » qui sommeille en eux — Retour sur la première semaine de la série « Découverte du jour »

Publié: 16 juillet 2021

 

Genevieve Gill regarde ses mains et recule sous le choc.   

 

À la fin d’une longue journée de travail, elles ont pris une couleur jaune vif ! Comment cela s’est-il produit? 

 

Cet été, au lieu de se prélasser sur une plage, Genevieve a décidé de donner une nouvelle dimension à sa passion pour les sciences en travaillant pour Parlons sciences en tant qu’assistante à la programmation d’été. L’une de ses nombreuses tâches consiste à réaliser des expériences interactives intéressantes pour inspirer les petit(e)s scientifiques. 

La coordonnatrice du programme Genevieve Gill sourit devant la caméra en portant sa chemise bleue Parlons sciences

« Je veux rendre l’apprentissage pratique accessible, et j’aime tourner des vidéos statiques. La série “Découverte du jour” me permet de combiner ces champs d’intérêt. » 

Titulaire d’un baccalauréat en kinésiologie et une maîtrise en biomécanique du travail de l’Université McGill, Genevieve fait partie du groupe des cinq assistant(e)s à la programmation travaillant sur la série « Découverte du jour ». La semaine de la « Science salissante » (du 5 au 9 juillet) était la première des six que comprend de la série. 

 

Et, avec ses mains jaunes, Genevieve a vraiment haussé la Science salissante à un niveau supérieur. 

 

La série « Découverte du jour » est spécialement conçue pour les jeunes de 9 à 11 ans, mais les jeunes explorateurs et exploratrices un peu plus âgé(e)s ou plus jeunes sont également invité(e)s à participer.   

 

Une courte activité vidéo est présentée chaque jour de la semaine, laquelle se termine par un jeu-questionnaire en direct — le Creuse-méninges —, une occasion d’apprendre en riant! Les vidéos et les activités sont créées et animées par les assistant(e)s à la programmation d’été de Parlons sciences, qui sont des mentor(e)s en STIM provenant d’universités de tout le Canada. Les semaines à venir porteront sur les quatre éléments (terre, air, eau, feu), les confins de l’univers, les forces et mouvements, la culture numérique et le naturalisme. 

 

Laissant s’exprimer le « Daniel Coutu » en eux, les autres coordonnateurs et coordonnatrices se sont amusé(e)s, ravi(e)s de se sentir à nouveau comme des petit(e)s scientifiques. Plus tard dans la journée, une coordonnatrice a même apporté à des ami(e)s qu’elle a rejoint(e)s sur un bateau les bulles qu’elle avait créées afin de partager le plaisir que peut procurer la science. 

 

« C’est super de voir autant de facettes différentes de l’enseignement des STIM. J’aime beaucoup la façon dont Parlons sciences rend l’apprentissage pratique accessible en mode numérique », déclare Genevieve. Attirée par les sciences depuis son enfance, elle est enthousiaste à l’idée de partager sa passion pour les STIM avec des jeunes. 

 

Comme prévu, la première semaine a apporté son lot de défis pour chaque coordonnateur et coordonnatrice. L’ambiance de la « science salissante » s’est concrétisée pour plusieurs qui ont mis de l’oobleck partout.   

La coordinatrice du programme Genevieve Gill est accroupie près de la caméra. Les montagnes rocheuses peuvent être vues à l'arrière-plan.

 

Chaque membre du groupe a également eu du mal à s’habituer à parler devant la caméra et à s’assurer que l’installation vidéo captait dans le cadre la réalisation de l’activité, sans endommager l’équipement au cours du processus. Avec cinq semaines supplémentaires d’activités passionnantes au programme, les coordonnateurs et coordonnatrices se rappelleront qu’il y a un point de départ à tout! Et que l’enseignement des sciences aux jeunes explorateurs et exploratrices représente une occasion privilégiée d’acquérir de précieuses compétences.   

 

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle dirait aux jeunes pour les intéresser aux STIM, Genevieve a répondu : « Laissez-vous envahir par la curiosité. La science est un lieu où s’allient la soif d’apprendre et l’enthousiasme à l’égard du monde qui nous entoure. Les STIM sont partout, et j’encourage les jeunes à en faire l’essai, même s’ils ne croient pas que c’est pour eux. »  

 

Stimulez la curiosité et l’apprentissage grâce à la série « Découverte du jour ». Un été d’exploration s’ouvre aux jeunes dès aujourd’hui — lien

 

Restez à l’affût des aventures des coordonnateurs et coordonnatrices d’été de Parlons Sciences par le biais de notre blogue hebdomadaire. Nous le partagerons chaque semaine sur FacebookLinkedInTwitter et Instagram