Récipiendaires des prix


Prix du bénévole de l’année, Sensibilisation Parlons sciences

Lauréat 2015 : Curtis McCloskey, Université d’Ottawa

Curtis-Award-Winner-2015Au cours de l’année 2014-15, Curtis McCloskey a contribué à promouvoir l’implication des jeunes dans les communautés rurales et éloignées, conformément à son idéal selon lequel les sciences devraient être accessibles et appréciées par tous les étudiants. En parrainant directement des jeunes dans ces communautés, Curtis a agi comme un excellent modèle et un ambassadeur pour l’éducation postsecondaire. Curtis a aussi donné de son temps et a joué le rôle de mentor auprès de 24 autres bénévoles de Sensibilisation Parlons sciences au site de Sensibilisation de l’Université d’Ottawa. Il a développé une activité pratique nommée « Heart Health », où les participants se déplacent tout en apprenant à mieux connaître le cœur, le corps et la circulation sanguine.

Le comité de sélection a été particulièrement impressionné par l’empressement de Curtis à adopter un rôle d’organisateur et à offrir son aide lorsqu’un membre clé de l’équipe de direction à l’Université d’Ottawa n’était pas libre, et par les efforts qu’il a déployés pour intervenir et combler les lacunes. Les membres du comité de sélection ont été impressionnés par la flexibilité que Curtis a démontrée lorsqu’il a fait appel à des méthodes novatrices pour adapter des activités en fonction des groupes d’âge des participants, en improvisant au besoin. Enfin, le comité a été impressionné par l’approche pédagogique adoptée par Curtis; il encourage les étudiants à prendre l’initiative et à poser des questions, ce qui les aide à développer des compétences en pensée critique et à prendre les commandes de leur apprentissage.

Finalistes 2015

Finaliste : Emma Chaston-Vickers, Université du Nouveau-Brunswick, Fredericton

Emma Chaston-Vickers a mis l’accent sur la promotion des carrières en sciences auprès des jeunes filles, en encourageant les étudiantes à percevoir les scientifiques comme étant autre chose que des « hommes en sarrau blanc ». Emma a aussi développé des liens profonds et durables avec les étudiants qu’elle rencontre en s’assurant de rendre visite à plusieurs occasions aux mêmes salles de classe, en prenant le temps d’apprendre le nom de chaque étudiant, en modifiant les activités pratiques pour qu’elles conviennent à chaque groupe et en agissant comme « une amie et une enseignante de confiance ». Les éducateurs avec qui elle a travaillé pendant l’année ont remarqué son enthousiasme, ses connaissances et sa capacité à communiquer avec les jeunes apprenants.

Finaliste : Maude Perreault, Université McMaster

Maude Perreault a conçu des ateliers afin de partager ses connaissances en science nutritionnelle. En mettant à profit ses connaissances en nutrition, Maude a participé à la conception d’ateliers encourageant les étudiants à utiliser leurs compétences en pensée critique pour prendre des décisions saines dans le cadre d’activités pratiques, dont des activités de démystification, des jeux-questionnaires et la création de brochettes de fruits en fonction du contenu nutritionnel. Au cours de l'année, les efforts de Maude ont aussi porté sur l’organisation d’activités pratiques destinées aux groupes sous-représentés, dont les enfants scolarisés à la maison, les jeunes habitant en région éloignée et les élèves francophones.

Finaliste : Timothy Jayme, Université de Calgary

Timothy Jayme a écrit son propre serment, qu’il récite au début de chaque activité de Sensibilisation Parlons sciences, afin d’impliquer, d’inspirer et d’unifier les élèves. Afin de faire la démonstration des quatre étapes du cycle de vie du papillon monarque, Timothy a développé le jeu interactif et pratique Papillon monarque. Les autres projets de Timothy visant à promouvoir la reconnaissance des STIM et l’implication de sa communauté comprennent un programme de mentorat, une soirée de la recherche, la première clinique de vaccination dirigée par des étudiants et une soirée des carrières. Les activités uniques de Timothy sur les vaccins ont porté sur la sensibilisation du public et visaient à créer des liens entre la communauté scientifique et les jeunes Canadiens.

Finaliste : Travis Schoepp

Travis Schoepp a participé à des visites de laboratoires, à des présentations scientifiques et à des expo-sciences; il a aussi participé à des voyages de sensibilisation en région éloignée, à Yellowknife et Lutsel’ke (T.N.-O) et à Cambridge Bay (NU). Travis a aussi transmis des connaissances sur l’électricité, le magnétisme, la lumière et a organisé des activités de sensibilisation sur l’optique à son site. Sa passion pour ces sujets lui a permis de concevoir des activités variées et plaisantes pour tous les groupes d’âge. Shakib Rahman, coordonnateur de Sensibilisation Parlons sciences à l’Université d’Alberta affirme que « sa capacité à adapter et à rendre des sujets denses et complexes accessibles à un public élargi, tout en préservant la profondeur scientifique, est l’une des forces de Travis. »

Lauréats antérieurs

2014 – Sue McKee, Université d’Ottawa
2013 – Li Wang, Université de la Saskatchewan
2012 – Gabriel Potvin, Université d’Ottawa
2011 – Sara Rafferty, Université d’Ottawa


Prix du leadership David Colcleugh de Parlons sciences

Lauréat 2015 : Rachel Ward-Maxwell, Université McMaster

Rachel-Award-Winner-2015-Science-of-SportRachel Ward-Maxwell a contribué de façon remarquable à la croissance du programme Sensibilisation Parlons sciences de son campus. Cette année, elle a ajouté trois nouveaux événements communautaires : Les événements « Science Rendezvous », « Westfield Star Party » et « School for Witchcraft and Wizardry Family Science Day » ont tous augmenté le nombre de jeunes et de familles participant aux activités Parlons sciences d’apprentissage en STIM dans la communauté! Rachel a aussi développé un partenariat avec des bibliothèques locales afin d’étendre la portée du programme Sensibilisation Parlons sciences à toutes les succursales de la bibliothèque publique de Hamilton.

Le comité de sélection a été impressionné par sa capacité à former des partenariats, par sa vision nette et par son énoncé de mission personnel :

« La sensibilisation aux STIM est ma passion et, grâce à mes efforts auprès de Parlons sciences et des autres projets de sensibilisation auxquels je participe, je peux atteindre mes objectifs personnels : faire découvrir aux gens les merveilles de la science et son influence sur notre vie quotidienne. Pour moi, rien n’est plus satisfaisant que de partager mes connaissances scientifiques avec d’autres personnes et de voir leur visage s’illuminer lorsqu’ils apprennent quelque chose de nouveau et d’intéressant. Les gens ont une curiosité innée et lorsque j’arrive à l’éveiller, je les incite à s’impliquer davantage, à poser des questions et à vouloir en apprendre plus, j’ai alors l’impression d’avoir atteint mes objectifs. Les connaissances en science sont essentielles à la croissance de l’industrie, des technologies et de l’économie. Chercher à rejoindre les jeunes d’aujourd’hui pourrait avoir un impact considérable sur l’avenir des sciences et sur les connaissances en science au Canada. »

 

Finalistes 2015

Finaliste : Erin Macpherson, Université McMaster

Erin Macpherson a réussi à établir une base de bénévoles solide chez les étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs à l’Université McMaster. Erin a modifié la stratégie de son site de Sensibilisation Parlons sciences local afin de recruter des bénévoles actifs à long terme provenant de tous les contextes académiques. Dans le but de rendre la science accessible à tous, elle a travaillé pour s’assurer que les ateliers démontrent clairement leur pertinence dans la vie quotidienne des étudiants. Erin a aussi noué des relations significatives avec de nouvelles écoles et a apporté des changements positifs dans la gestion de son site de Sensibilisation Parlons sciences afin de lui assurer un avenir prospère et durable à l’Université McMaster.

Finaliste : Sherie Duncan, Université de la Colombie-Britannique

Sherie Duncan a investi ses énergies en tant que coordonnatrice de Sensibilisation Parlons sciences à renforcer la relation durable de son site avec les écoles rurales. Sous sa gouverne, le nombre de classes visitées chaque année par le programme a doublé. Elle a profité de ces voyages de sensibilisation en milieu rural pour illustrer comment la science rejoint la vie quotidienne. De plus, Sherie a adopté des mesures permettant d’améliorer la qualité des activités de sensibilisation organisées au site local en ajoutant du contenu au matériel de formation et de mentorat des bénévoles expérimentés, pour les aider à former et à superviser de nouveaux bénévoles, ce qui contribue à la durabilité des programmes.

Lauréats antérieurs (de l'ancien Prix coordonnateur de site de l’année, Parlons sciences)

2014 – Gabriel Potvin, Université d’Ottawa
2013 – Frances Lasowski, Université McMaster
2012 – Megan Dodd, Université McMaster
2011 – Julie Mason, Université de Toronto, campus St. George


Prix IRSC-Synapse, Parlons sciences

Le prix IRSC-Synapse – Parlons sciences a été remis pour la dernière fois en mai 2014. Ce programme de prix n’est plus en opération.

Récipiendaires antérieurs

2014 – Jovian Tsang, Université d’Ottawa
2013 – Tamara Bodnar et Parker Holman, Université de la Colombie-Britannique
2012 – Merujah Sivalingam, Université de Toronto, campus Scarborough
2011 – Alessandra Pasut, Université d’Ottawa