Promouvoir l’équité et l’inclusion pour favoriser l’apprentissage des STIM au Canada

Rob Annan et Kirsty DuncanLes recommandations de Canada 2067, un levier pour atteindre le quatrième objectif de développement durable des Nations Unies

Ottawa (Ontario) — Nos systèmes d’éducation comptent parmi les meilleurs au monde, mais il ne faut pas que nous baissions la garde. Le 27 novembre dernier, la Commission canadienne pour l’UNESCO et l’organisme Parlons sciences ont réuni divers intervenants qui ont engagé un dialogue stimulant sur les questions d’équité et d’inclusion en ce qui concerne l’apprentissage des STIM, de même que sur les mesures susceptibles de les promouvoir à tous les niveaux d’éducation primaire, secondaire et postsecondaire.

On a notamment parlé de la mise en œuvre des recommandations de la Feuille de route de l’apprentissage de Canada 2067 en guise de levier pour favoriser la réalisation des engagements du Canada quant à l’atteinte du quatrième objectif de développement durable des Nations Unies (ODD 4), qui est d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité.

Canada 2067 et l’ODD 4 visent tous les deux à mettre l’accent sur le potentiel de transformation d’une éducation de qualité ouverte à tous, sur le besoin de revitaliser nos systèmes de manière à favoriser les compétences essentielles pour évoluer au sein d’un monde de plus en plus complexe, et sur la nécessité d’inciter à l’action par l’établissement de cibles ambitieuses que notre société devrait s’efforcer d’atteindre.

« Au Canada, l’éducation est de premier ordre. En maintenant notre place de chef de file international, nous pourrons faire en sorte que tous les jeunes soient mieux préparés à s’épanouir et à apporter leur contribution au sein de collectivités en pleine ébullition technologique, de dire Mme Bonnie Schmidt, présidente de Parlons sciences. Canada 2067 veut ouvrir le monde de l’éducation en STIM de façon à intéresser davantage les élèves de tous les horizons et à les positionner pour la réussite. »

Tout au long de la journée, les participants se sont penchés sur l’ODD 4 et se sont questionnés sur les manières de faire en sorte que nos systèmes d’éducation continuent de transmettre à nos enfants les compétences, les ressources et les expériences dont ils auront besoin pour avancer.

« Une éducation de qualité pour tous tout au long de la vie permettra au Canada de demeurer un pays novateur où les hommes et les femmes de toutes les cultures ont la possibilité de prospérer au sein d’un environnement sûr et productif », d’ajouter Mme Liette Vasseur, présidente de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

Parlons sciences et la Commission canadienne pour l’UNESCO travaillent ensemble pour promouvoir le potentiel de Canada 2067 comme moyen d’aider notre pays à respecter ses engagements relativement à l’ODD 4. Apprenez-en davantage sur le rôle de cette initiative en ce qui a trait à l’atteinte du quatrième objectif de développement durable des Nations Unies. https://canada2067.ca/fr/lavenir-de-lapprentissage-des-stim/

À PROPOS DE CANADA 2067

L’initiative Canada 2067 vise à permettre aux jeunes diplômés d’avoir toutes les compétences requises pour s’offrir un éventail de carrières, pour être des citoyens actifs et informés, et pour évoluer au sein d’un monde de plus en plus complexe et exigeant. Elle est présentée par l’organisme Parlons sciences avec le soutien des partenaires fondateurs nationaux 3M Canada, Amgen Canada et la Fondation familiale Trottier. Pour obtenir plus de renseignements sur cette initiative, rendez-vous à l’adresse Canada2067.ca.

À PROPOS DE PARLONS SCIENCES

Partenaire de premier plan dans le monde de l’éducation au Canada, Parlons sciences est un organisme de bienfaisance national résolu à inspirer et à inciter les jeunes du pays à acquérir les compétences dont ils auront besoin pour devenir des citoyens engagés et accomplis dans un monde en évolution constante. Pour ce faire, il propose une gamme complète de programmes axés sur les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (les STIM) qui visent à soutenir les jeunes, les enseignants et les bénévoles d’un bout à l’autre du Canada. Le bureau national de Parlons sciences se trouve à London, en Ontario. Pour obtenir plus de renseignements sur l’organisme, rendez-vous à parlonssciences.ca

À PROPOS DE LA COMMISSION CANADIENNE POUR L’UNESCO

La Commission canadienne pour l’UNESCO est le lien entre les Canadiennes et Canadiens et le travail essentiel de l’UNESCO – l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. En faisant la promotion des valeurs, des priorités et des programmes de l’UNESCO au Canada et en faisant connaître les experts canadiens sur la scène internationale, la Commission contribue à un avenir paisible, équitable et durable qui ne laisse personne pour compte. fr.ccunesco.ca.

Personnes-ressources :

Sarah Hogeveen

Agente des communications
Parlons sciences

shogeveen@parlonssciences.ca

1 877 474-4081, poste 239

 

Angèle Cyr

Gestionnaire  – Affaires publiques

Commission canadienne pour l’UNESCO

angele.cyr@ccunesco.ca

613 219-1119