Yotakahron Christa Jonathan, bénévole pour Sensibilisation Parlons sciences à l’Université McMaster

Christa Jonathan

En évoluant au sein du programme Sensibilisation Parlons sciences, Yotakahron a pu faire ce qu’elle aimait, soit voyager, parler de santé et encourager des élèves autochtones. Voyez comment vous pourriez vous aussi lier vos intérêts au travail de bénévole.

Bénévole pour Parlons sciences depuis :Septembre 2012

Domaine d’études : Je détiens un baccalauréat ès arts avec distinction en sociologie et mineure en études autochtones, de même qu’une maîtrise ès arts en sociologie. J’étudie actuellement en médecine au campus régional de Niagara de l’Université McMaster, promotion de 2020. Ayant une formation traditionnelle de doula, je voudrais me lancer en médecine familiale, en me concentrant sur l’obstétrique.

Moment d’inspiration : De nombreux élèves autochtones étaient restés après une activité pour poser des questions sur mon cheminement éducatif. Je leur ai parlé de mes expériences en leur disant pour les rassurer que, bien que cela soit difficile par moments, la réalisation d’objectifs de vie est une quête valorisante. Je suis toujours heureuse de m’adresser aux jeunes Autochtones et de les encourager dans leurs propres parcours.

Activité bénévole favorite chez Parlons sciences : Jusqu’ici, c’est l’activité « Le stress expliqué par la science » que j’ai eu le plus de plaisir à animer!

Pourquoi faire du bénévolat pour Parlons sciences? Ayant grandi et été au primaire dans la réserve des Six Nations, je savais que les gens qui nous visitaient à l’école étaient rarement autochtones. Pourtant, j’estime que ça peut faire une différence pour les jeunes de voir des gens comme eux atteindre leurs objectifs. Mes expériences (la vie en résidence, puis hors campus, les études à l’étranger, la poursuite d’études en maîtrise et l’école de médecine) peuvent les encourager à transformer leurs rêves, quels qu’ils soient, en réalités.

Fait amusant : J’adore voyager, et je me suis rendue dans 43 pays à date! Je suis aussi en train de construire ma propre mini-maison sur roues.