Parlons sciences accueille l’Université des Premières Nations du Canada comme 48e site de sensibilisation

Connie River

Parlons sciences accueille l’Université des Premières Nations du Canada comme 48e site postsecondaire au pays.

« L’Université des Premières Nations du Canada à Regina, en Saskatchewan, est ravie d’amorcer son partenariat de vulgarisation scientifique avec Parlons sciences, a déclaré Vincent Ziffle, conseiller du corps professoral de Parlons sciences à l’Université des Premières Nations du Canada. L’Université des Premières Nations du Canada est un chef de file en éducation autochtone, et nous sommes reconnaissants de pouvoir prendre part à l’efficace programme en STIM de Parlons sciences dans les territoires visés par les traités 4 et 6, et plus loin encore. Nous maintiendrons des relations solides avec les aînés des Premières Nations afin de mieux comprendre les sciences autochtones, l’apprentissage expérientiel et les traditions orales importantes ».

Le partenariat avec l’Université des Premières Nations du Canada crée une occasion de travailler avec les étudiants autochtones, les communautés et les centres d’enseignement partout en Saskatchewan, en conjuguant le savoir autochtone et les STIM au profit d’étudiants du primaire et du secondaire à Regina et dans les collectivités avoisinantes. Les sites de Sensibilisation Parlons sciences sont encouragés à entreprendre des projets qui ont une incidence sur les jeunes Autochtones et qui favorisent la collaboration communautaire, la formation des bénévoles et la durabilité de la relation avec la collectivité.

 « À Parlons sciences, nous sommes résolus à assurer un accès équitable à tous les enfants et adolescents du Canada, affirme Bonnie Schmidt, présidente et fondatrice de l’organisme. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler ensemble à la création d’activités signifiantes et respectueuses, et sommes impatients d’offrir le programme Sensibilisation Parlons sciences à l’Université des Premières Nations du Canada ».

Au cours de l’année scolaire 2016-2017, le programme Sensibilisation Parlons sciences a permis à plus de 286 000 élèves et éducateurs d’un océan à l’autre de participer à des expériences pratiques en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STIM).

Ces occasions de sensibiliser les jeunes sont rendues possibles grâce au soutien d’entreprises comme Bayer Canada, qui s’est récemment associée à Parlons sciences en effectuant un don de 150 000 $.

« La croissance et les changements démographiques, tout comme les bouleversements climatiques, créent un besoin urgent d’innovations et de technologies nouvelles en matière de nutrition et de santé. Il est primordial que nos jeunes développent le désir de poursuivre une carrière dans le domaine des STIM, a ajouté Derrick Rozdeba, vice-président des communications et des affaires publiques et gouvernementales chez Bayer. Nous voyons une grande valeur dans le travail que Parlons sciences fait pour inspirer les jeunes Canadiens, et nous sommes heureux d’apporter notre soutien ».

L’objectif global de Bayer est de faire avancer la « science pour une vie meilleure ». Par le biais de son partenariat avec Parlons sciences, l’entreprise a un effet bénéfique en contribuant à faire progresser et à soutenir l’éducation dans le domaine des STIM pour les jeunes de partout au Canada.

Rendez-vous sur le site Web de Parlons sciences pour en savoir plus ou pour voir s’il existe un site de sensibilisation près de chez vous.