Lauréats de 2018 des prix nationaux pour les bénévoles de Parlons sciences

Parlons sciences compte au-delà de 3 500 bénévoles passionnés et enthousiastes issus de plus de 45 établissements postsecondaires d’un bout à l’autre du Canada qui sont résolus à enrichir la vie des jeunes par l’intermédiaire des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM). Chaque année, l’organisme reconnaît les efforts de personnes qui dépassent toutes ses attentes en matière de bénévolat en leur remettant un de ses quatre prix prestigieux.

Nous sommes fiers de présenter les lauréats de 2018 du Prix du leadership David Colcleugh, du Prix de sensibilisation auprès des Autochtones, du Prix du bénévole de l’année du programme CurioCité et du Prix du bénévole de l’année du programme Sensibilisation Parlons sciences.

Le Prix du leadership David Colcleugh pour les coordonnateurs de site de Sensibilisation Parlons sciences

Le Prix du leadership David Colcleugh témoigne d’une reconnaissance envers un coordonnateur de site de Parlons sciences qui a démontré des qualités de leadership exceptionnelles, c’est-à-dire qui a su exercer son influence pour engendrer des changements positifs à travers la sensibilisation aux sciences, aux technologies, à l’ingénierie et aux mathématiques (STIM)

Présenté à Michelle Lynn Trudel de l’Université de Winnipeg

Michelle a étendu et transformé le programme de Sensibilisation Parlons sciences à l’Université de Winnipeg de façon à refléter son engagement envers les collectivités autochtones et les quartiers défavorisés du Manitoba.

« Sous la supervision de Michelle, la portée du site de Parlons sciences de l’Université de Winnipeg au sein des collectivités autochtones a augmenté de 700 % […] Elle a aussi servi d’intermédiaire principale pour la mise au point d’un nouveau programme de sensibilisation au centre N.E.E.D.S., ce qui a permis de rejoindre davantage d’étudiants immigrants et réfugiés dans les écoles secondaires des quartiers défavorisés de Winnipeg [traduction]. »


Prix de sensibilisation auprès des Autochtones du programme Sensibilisation Parlons sciences

Ce prix vise à reconnaître un projet créé dans un ou plusieurs sites de Sensibilisation Parlons sciences dans le but de produire un impact positif sur les jeunes Autochtones par l’intermédiaire d’activités d’apprentissage axées sur les STIM.

Présenté à l’équipe de Sensibilisation Parlons sciences de l’Université de Calgary

Afin de réagir aux difficultés éprouvées par de nombreux étudiants de Morley en Alberta dans leur parcours scolaire, ces bénévoles ont organisé pour eux une mini-journée universitaire. Les jeunes ont ainsi pu se rendre au Campus Foothills de Calgary pour participer à des activités scientifiques pratiques, avoir un aperçu du monde universitaire et explorer des possibilités de carrière.

« Pour produire un impact positif dans une collectivité, il faut établir des liens entre étudiants et bénévoles afin de créer un filet à l’intention de ceux qui ont besoin d’orientation, d’amitié et de mentorat pour atteindre leurs objectifs scolaires et réaliser leurs projets [traduction] », a déclaré Shinia Van, membre de l’équipe et coordonnatrice du site de sensibilisation.


Prix du bénévole de l’année du programme CurioCité

Ce prix reconnaît l’engagement exceptionnel des bénévoles qui ont fait de précieuses contributions au programme CurioCité.

Présenté à Moushumi Nath

L’an dernier, Moushumi a écrit cinq articles pour CurioCité. Sa spécialité? Trouver les aspects amusants et fascinants liés aux STIM de sujets qui pourraient naturellement intéresser les adolescents, comme les raisons pour lesquelles on peut souffrir de nausées en voiture (Why do I get car sick?), les dessous des messages nostalgiques sur Instagram (What’s the deal with those nostalgic posts on Instagram?), et même l’existence possible des hippogriffes (Could hippogriffs actually exist?!)!

Moushumi a su rédiger des articles efficaces sur une variété de sujets, en communiquant avec le ton juste des messages susceptibles de capter l’attention de ses lecteurs.

« Le caractère dynamique et bidirectionnel de l’éducation en STIM ouvre la voie à des apprentissages autonomes chez les adolescents. Mon travail de bénévole de CurioCité m’a permis de leur faire comprendre et apprécier la valeur que cette éducation apporte [traduction] », explique Moushumi.


Prix du bénévole de l’année du programme Sensibilisation Parlons sciences

Le lauréat de ce prix est un bénévole dévoué, qui a le souci d’améliorer l’enseignement des STIM et qui s’est démarqué par une communication efficace et une approche innovatrice dans ses activités, tout en étant un modèle positif pour les enfants et les adolescents.

Présenté à Jade Atkins de l’Université Carleton

Jade est bénévole pour Parlons sciences depuis sept ans. Elle est consciente de son rôle de modèle à suivre pour tous les étudiants qu’elle rencontre, surtout les femmes autochtones; à ce titre, elle s’efforce d’élargir leurs perspectives et de briser les stéréotypes associés aux carrières en STIM.

« Jade se dévoue pour que les sciences soient accessibles non seulement pour les enfants et les adolescents en général, chance qu’elle n’a pas eue elle-même lorsqu’elle était petite, mais aussi, et plus particulièrement, pour les fillettes et jeunes filles autochtones [traduction]. »

 

 

 


 

 

 

Félicitations à tous les lauréats de 2018! L’équipe de Parlons sciences vous remercie pour votre apport à la sensibilisation et à l’éducation en STIM.

Ces gens vous inspirent? Devenez bénévole pour Sensibilisation Parlons sciences! Rendez-vous sur notre site Web pour en savoir plus.

Cliquez ici pour consulter la liste complète des finalistes.