Adrian Kuchtaruk, bénévole à CurioCité et au programme Sensibilisation Parlons sciences à l’Université Queen’s

Une des activités de bénévolat favorites d’Adrian est le Défi Parlons sciences, une journée d’enrichissement ludique qui a lieu tous les printemps d’un bout à l’autre du pays. Cliquez ici pour en savoir davantage sur le Défi Parlons sciences..

Adrian Kuchtaruk

Bénévole à Parlons sciences depuis : décembre 2015.

Domaine d’études : la biologie.

Moment d’inspiration : Un des moments les plus inspirants que j’ai vécus en tant que bénévole à Parlons sciences a été le Défi Parlons sciences tenu à l’Université Queen’s, au printemps dernier. La première activité était le jeu-questionnaire en équipe, et j’ai été fort impressionné de voir les groupes d’élèves entrer dans l’auditorium, vêtus de leurs chandails d’équipe et poussant des cris de ralliement. Le haut niveau d’enthousiasme démontré par les jeunes et l’esprit de collaboration qui animait les membres des équipes qui tentaient de répondre aux questions étaient si inspirants à voir. Les jeunes étaient d’âges variés, provenant de la 6e à la 8e années (1re secondaire), et j’ai été émerveillé de constater à quel point ils étaient tous intéressés par les notions scientifiques étudiées en classe et par la façon dont ils pouvaient les appliquer concrètement au Défi. J’espère pouvoir continuer de travailler auprès des jeunes pour nourrir leur passion pour les STIM (les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques).

Activité bénévole favorite à Parlons sciences : le Défi Parlons sciences.

Pourquoi faire du bénévolat pour Parlons sciences? Je suis bénévole à Parlons sciences parce que j’aime établir avec les jeunes de tous les âges un climat agréable d’interactivité qui leur donne envie d’approfondir leurs connaissances scientifiques. Mon objectif est de susciter l’intérêt des élèves envers les STIM, et d’encourager ces derniers à explorer des sujets scientifiques en laissant libre cours à leur curiosité et à leur créativité. En proposant des activités pédagogiques amusantes aux jeunes, on les aide à cultiver leur intérêt dans ces domaines d’étude et on les encourage à rêver à de brillantes carrières en sciences ou en ingénierie.

Fait amusant : Je suis déjà allé au Japon!

Lisez un article rédigé par Adrian sur le site CurioCité portant sur l’importance des espèces clés (en anglais seulement).