Maria Boxwala, bénévole à Sensibilisation Parlons sciences en tant qu’ancienne étudiante de l’Université de Windsor (Ontario)

Maria BoxwalaMême si elle n’étudie plus à l’Université de Windsor, Maria demeure une bénévole très active! Si vous aussi avez quitté votre établissement universitaire, mais souhaitez toujours y faire du bénévolat, veuillez joindre Lauren Hollis, coordonnatrice du soutien au programme Sensibilisation Parlons sciences, pour en savoir davantage ou pour vous inscrire.

Bénévole à Parlons sciences depuis : 3 ans

Domaine d’études : médecine (à l’école de médecine de l’Université de Saba)

Moment d’inspiration : Au cours de l’été 2016, j’ai visité le club d’aide aux devoirs de Glengarry. J’ai animé une foule d’activités pour souligner la « Messy Science Day » (la journée de la science salissante) : conception de fusées au CO2, de roquettes à pompe à vélo, de canons à air, de catapultes et même de dentifrice pour éléphants! À la fin des ateliers, les enfants ont eu tellement de plaisir qu’ils nous ont demandé de revenir les voir pour réaliser d’autres activités. Cette expérience positive a été très inspirante, j’ai eu l’impression de vraiment changer le cours des choses pour ces jeunes.

Activité bénévole favorite à Parlons sciences : La conception des canons à air est mon activité préférée parce qu’elle permet de capter rapidement l’intérêt d’un grand groupe de jeunes.

Pourquoi faire du bénévolat pour Parlons sciences? Je continue d’être bénévole à Parlons sciences parce que j’adore travailler avec les enfants et éveiller leur intérêt et leur passion pour les sciences.

Un fait qui m’amuse : Il est physiquement impossible pour les cochons de lever la tête assez haut pour voir les nuages au-dessus d’eux!